2016-01-27 au 29 Grand Massif (28)

Chez CityCrunch, on se targue de ne pas être invités aux restaus qu’on teste, et d’y aller en mode ninja, incognito. Pourtant, il faut qu’on vous avoue quelque chose, quand on nous invite au ski, on n’arrive pas à dire non. C’est ainsi que je suis parti 3 jours à la découverte du Grand Massif, en Haute Savoie, entre Chamonix et Genève.

5 stations complètement différentes

Le Grand Massif, le nom me disait bien quelques choses, mais je n’aurais pas su le situer. Puis on m’a expliqué que les stations les plus connues du Grand Massif étaient Flaine et Samoëns (pour les parisiens qui passent par là, on ne prononce pas le s), là tout de suite ça me parlait plus. Sauf qu’ici, on va plutôt se concentrer sur les 3 autres stations du domaine : Morillon, les Carroz (idem, on ne prononce pas le z) et Sixt Fer à Cheval (là on prononce tout).

Si Flaine est une très grande station, avec beaucoup de béton (mais pas n’importe quel béton, les bâtiments de style Bauhaus de l’architecte Marcel Breuer qui ne laissent personne indifférent font que la station est classé Monument Historique), les 4 autres sont des stations beaucoup plus familiales et pittoresques, avec des maisons anciennes et même des fermes d’alpage. Sixt est même un peu à part puisqu’elle est très basse (800 m d’altitude) et n’est reliée au domaine skiable que par une navette. En réalité, pour le retour, il y a aussi le chouette piste des cascades, longue de 14 km en plein milieu de la forêt et sans bruit de remontée mécanique. Mais malheureusement, elle n’était pas ouverte quand j’y suis allée, par manque de neige. Sixt, ça fait vraiment petit village retranché, c’est très beau, mais il n’y a de résidence hôtelière, juste des chambres d’hôtes. Je pense que c’est vraiment top pour une famille avec de jeunes enfants.

Niveau ski, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les niveaux puisque le domaine est le 4ème plus grand en France, avec 148 pistes (soit 265 km) et 71 remontées. Ce que j’ai trouvé sympa, c’est que l’accent est souvent mis sur les enfants et les débutants. Par exemple, aux Carroz, le domaine débutant n’est pas seulement en bas (où la neige n’est pas forcément la meilleure), mais vous trouverez aussi des pistes vertes en altitude, accessibles en benne (y compris pour redescendre). Les débutants bénéficient donc eux aussi d’une bonne neige et d’un super panorama. D’ailleurs, c’est un peu le bonus du Grand Massif, les panoramas à 360°, notamment celui sur le Mont Blanc en haut de la plus grosse remontée de Flaine (le DMC  des Grandes Platières).

2016-01-27 au 29 Grand Massif (31) bis

Les activités après le ski

Depuis quelques temps, les stations se sont rendu compte que les gens skiaient moins qu’avant. Du coup, de nombreuses activités ont vu le jour pour vous occuper si vous en avez marre du ski, ou par jour de mauvais temps.

Nous avons par exemple eu droit à une initiation au ski de rando (très chouette découverte pour ma part, à pratiquer avec un guide), ainsi qu’une ballade en raquettes nocturne pour aller manger une fondue sous une yourte, légèrement en altitude sur les pistes. C’était super sympa car on a emmené tout ce dont on avait besoin (fromage, pain, caquelons, apéro, etc…) et on a préparé le repas tous ensemble arrivés là-haut (on était une grosse quinzaine). Pour être honnête, c’est pas donné (41€), mais sachez que vous passerez vraiment un très bon moment, et qu’une partie des bénéfices est reversée à des enfants d’un village mongol où l’animateur Arnaud, très investi dans le social, a acheté sa yourte. Renseignements et réservation à l’Office du Tourisme de Morillon.

Fondue-Raquettes-sous-la-yourte

Un autre coin magnifique à découvrir en raquette est le fameux Cirque du Fer à Cheval, au fond de la vallée après le village de Sixt Fer à Cheval. Vous pourrez y évoluer dans l’une des plus grande réserve naturelle au pied des immenses falaises, et avec un peu de chances observer des chamois (ou des bouquetins, je sais jamais..). On peut également y faire du ski de fond, et le coin est réputé pour ses cascades de glace. Pour y être allé en été, je peux vous confirmer que c’est également super joli, un peu pour les mêmes raisons : l’isolement et la nature.

Sixt-Fer-a-cheval

Autres grande mode dans les stations de ski, les centres balnéo-ludiques. Aquacimes, celui des Carroz est très sympa, avec une piscine extérieure chauffée, des bassins à remous, saunas, hammam, solarium, coin calme avec tisane offert (c’est con, mais c’est super agréable) ou même fitness en option pour les plus motivés. (attention, pour les mecs c’est slip ou boxer de bain)

2016-01-27 au 29 Grand Massif (53) bis

Il fallait bien que quelqu’un se dévoue…

On peut aussi faire de la motoneige (attention, ça reste un sport mécanique, donc potentiellement dangereux !), du ski-joëring (c’est comme du ski nautique, mais tiré par un cheval, mais il n’y avait pas assez de neige, bouhhh j’ai trop envie d’essayer), du parapente (renseignez-vous sur les conditions climatiques), de la luge (piste de 5 km de long à Morillon), etc, etc…

Il y a aussi plein d’animations prévues tout au long de la saison, comme les Samedi Vintage (1 samedi par mois, pour fêter les 80 ans de la station, tout le monde se déguise, avec animations, DJs sur les pistes, etc…), ou ce vendredis 12 février une fête pour célébrer les 10 ans de la médaille d’or olympique en descente d’Antoine Deneriaz, le chouchou de Morillon. Mais il ya aussi plein d’artistes qui viennent se produire (en particulier des humoristes), le tournoi des 6 stations, la Grande Odyssée en traîneau (en janvier), etc…

Comment on y va ?

Comme je rejoignais des parisiens, le plus simple pour moi a été de prendre le train jusqu’à Genève puis une navette jusqu’à Morillon. C’est une option tout à fait faisable depuis Lyon (et en plus on peut acheter du chocolat à la Migros, mioum…).

Mais sachez que les Carroz sont à seulement 2 grosses heures de Lyon en voiture, un poil plus pour Flaine ou Sixt au bout de la vallée.

Quelques adresses

Je ne suis pas resté très longtemps donc je n’ai pas testé beaucoup de restaus, mais je vous recommande le Chalet des Molliets, au pied du parking journalier des Molliets sur le domaine des Carroz. J’y ai découvert la reblochonnade, c’est-à-dire une sorte de raclette mais avec un reblochon fendu dans la hauteur. Apparemment c’est moins gras que la raclette… mouais, enfin on ne vient pas là pour faire le régime de toute façon. Surtout quand on voit tous les desserts maison.

Chalets-des-Molliets-Les-Carroz

Côté Hôtel, j’avoue que je n’ai pas eu le temps de vous dégoter de bons plans, mais si vous avez un peu d’économies de côté, j’ai 2 chouettes adresses pour vous :

Dans un style traditionnel, l’hôtel Le Morillon (3 étoiles) est un peu le fleuron de la station du même nom, construit au milieu du XIXème siècle et transformé en pension au milieu du XXème siècle. Les chambres commencent à 125€ la nuit.

Je n’ai pas pu le tester, mais l’hôtel Le Totem, Terminal Neige à Flaine semble carrément cool, avec une déco très design, un peu dans l’esprit Mama Shelter. Peut-être plus pour un week-end en amoureux, car il faut compter au moins 210€ la nuit.

Terminal_Neige_Totem__6_

Le Totem, Terminal Neige (image tirée du site internet de l’hôtel)

Mais je suis sûr qu’il existe de nombreuses solutions d’hébergement pour toutes les bourses, n’hésitez pas à contacter les différents offices du tourisme pour vous renseigner. Surtout que ce n’est pas forcément plus cher que sur internet, loin de là. Il faudra juste parler à un humain, par contre…

Une station connectée

Parce qu’on est au XXIème siècle et que c’est inévitable, les stations proposent des zones wifi (front de neige ou au pied des télécabines), un (mini) border cross où vous êtes filmés et recevez la vidéo sur votre smartphone, ainsi qu’une appli Grand Massif super bien faite. Un truc tout con, c’est la géolocalisation dynamique sur le plan des pistes sur votre smartphone. Comme ça vous savez toujours où vous êtes.
2016-01-27 au 29 Grand Massif (29)

Retrouvez toutes les infos sur le site internet du Grand Massif.

Merci aux Offices du Tourisme de Morillon, des Carroz et de Sixt Fer à Cheval pour leur disponibilité et leur gentillesse, n’hésitez pas à les contacter pour avoir plus de renseignements sur le domaine, les hébergements, les animations, etc…

Merci également à Philippine pour l’organisation.