•  
     

    Stamtich, un petit goût d'Alsace dans un coin du 7ème

    Il y a des lieux comme ça, qui vous font battre le cœur dès les premiers instants et vous donnent irrésistiblement envie de : - rameuter la bande de copains - instagrammer à tour de bras tous les détails décos DIY - organiser ses réunions de travail sur place - prendre 3 kg en commandant un bano[...]
  •  
     

    Ukronium 1828 : plus qu’une boutique, une aventure

    Vous le savez, CityCrunch c'est peu comme un moulin, tout le monde peut proposer son petit article. Aujourd'hui Nicolas voulait vous parler d'une de ses boutiques préférées à Lyon. Vas-y Nico ! Quand on vient de débarquer à Lyon, il est très plaisant de fureter dans les rues à la recherche de[...]
  •  
     

    Le café du Rhône

    Imaginez... un bistrot Lyonnais sorti tout droit du début du siècle dernier, et qui semble refaire surface après avoir fait un bond dans le temps. J’ai dû passer devant des dizaines de fois sans jamais le remarquer. Et je suis sûre que vous non plus d’ailleurs. En décembre dernier, voilà qu’u[...]
  •  
     

    Où manger VRAIMENT chinois à Lyon ?

    J’entame ici la série des lieux “même pas peur, on pousse la porte”. Vous voyez ? ce genre d’endroits devant lesquels on ne fait que passer pendant des mois, voire des années, sans jamais oser rentrer. Les raisons de notre démotivation sont nombreuses : trop authentique, trop glauque, trop sombre, t[...]
  •  
     

    La Fourmilière, le bistrot qui me fait sentir cigale

      Prince chantait "You don't have to be rich to be my girl, you don't have to be cool to rule my world". Ce refrain s'applique parfaitement au bar dont j'ai envie de vous parler aujourd'hui. Car pour me plaire, un bar n'a pas besoin de m'en mettre plein la vue, il n'a pas non plus besoin d'ê[...]
  •  
     

    Café Pimpon - Le café du quartier des pompiers

    J'ai trouvé un petit café dans mon quartier (angle de la Guil et de la rue de Créqui, vous savez maintenant, bande de stalkers !) toute seule, comme une grande, sans LCC ni même Yelp et j'en suis pas peu fière. Fin du crânage. Des cafés sur la rue de la Madeleine, il y en a pléthore mais l’ambi[...]