•  
     

    Nuits de Fourvière : Sigur Rós, splendeur islandaise

    Concert très attendu, pour ne pas dire le plus attendu de cet été, et seule date de la saison en France pour le groupe islandais : voilà donc pourquoi le Grand Théâtre était plein à craquer! Je n'étais donc pas le seul à voir ce soir arriver avec impatience. A peine arrivé dans la fosse, à qu[...]
  •  
     

    Nuits de Fourvière : le triptyque pop Lescop, CocoRosie et Sinéad O'Connor

    J'eus presque manqué ce concert, sans une intervention divine d'Une fille à Lyon, qui m'a gracieusement proposé la veille même d'y aller à sa place . Joie céleste! Timing un peu serré sachant que je finissait le boulot à 19h30 et que la soirée commençait à... 19h30. Mais, après une course effrén[...]
  •  
     

    Nuits de Fourvière : Patti Smith

    De Patti Smith, je ne connaissais que les compliments dithyrambiques que m’en faisaient mes copines et le tube des années 80 "Because the night". J’ai donc fini par lire sa bio « just kids », hommage à la jeune création newyorkaise des années 60/70 (qui est vraiment très très bien), et écouter quelq[...]
  •  
     

    Nuits de Fourvière : Pour le meilleur et pour le pire par le Cirque Aïtal

      Mon rituel chaque année pour les Nuits de Fourvière : aller voir un spectacle de Cirque ! Une soirée, retrouver son âme d'enfant devant clown et acrobates ! Le Cirque Aïtal m'a comblée, fait rêver, surprise, étonnée, émue... Sur scène, 2 artistes pour assurer une heure de spectacle :[...]
  •  
     

    Des places pour la Battle des Nuits à gagner

    Les Nuits de Fourvière, c'est classe, c'est onirique et c'est magique. Le Hip-Hop c'est cool, c'est renversant et ça scotche tes grands-parents. Alors quand les deux se rencontrent, le temps d'une soirée, ça risque d'être survolté dans les gradins du théâtre antique. C'est ce qu'il va s[...]
  •  
     

    Nuits de Fourvière : Voyage sensuel en orient ...

    "LES NUITS" d'Angelin Preljocaj, aux Nuits de Fourvière, me trottent dans la tête depuis que je les ai vues ... mouvements et rythmes ont largement imprimés ma rétine et mes oreilles ! Ce chorégraphe, au nom difficilement prononçable par le commun des Lyonnais, ce n'est pas la première fois qu'il[...]