Cette année, toute la team a décidé de prendre de bonnes résolutions sportives. Bon, ok, pas toute la team, soyons honnête, mais quand même, y’a du changement : certain(e)s se sont inscrits dans une salle de sport, d’autres vont courir le Run in Lyon le 7 octobre, et, elle vous en parlait hier, on a même recruté une sportive qui veut carrément faire la SaintéLyon (non, mais quelle idée, je vous jure…). De mon côté, j’ai décidé de tester une nouvelle activité qui débarque en France depuis quelques mois, le bootcamp.

Chef, oui, chef !

En théorie, le bootcamp s’inspire des entrainements militaires façon Full Metal Jacket, avec tout un tas d’exercices plus intelligents les uns que les autres et indispensables dans notre vie de citadins : courir à jeun à 6h du matin avec 10 kg sur le dos (pour ceux qui n’ont pas les moyens de se payer un macbook air), traverser une rivière à 10° avec ses vêtements dans un sac plastiques (au cas où le métro tombe en panne), se faire pousser dans une piscine pieds et poings liés les yeux bandés (heu, là je vois pas), etc, etc..

Sauf que ce genre d’exercices, se faire crier dessus pas un ancien sergent de la légion étrangère, et tout ce qui ressemble de près ou de loin à l’armée, très peu pour moi. J’ai donc testé une formule beaucoup plus sympathique, celle de Benoit, Le Coach forme.

Tout le monde dehors

Me voilà donc un dimanche matin à 10h au Parc de la Tête d’Or, à me demander si je ne serais pas mieux dans mon lit. Mais en fait, je suis étonnamment surpris par le nombre de gens qui courent au parc : des jeunes, des vieux, des groupes. On dirait que c’est aujourd’hui le Run in Lyon !

Benoît nous explique un peu le déroulement du bootcamp : on commence par un petit peu de jogging pour s’échauffer, on enchaine avec quelques mouvements pour préparer ses muscles et on passe ensuite dans le vif du sujet. Dans le parcours que Benoit nous a préparé aujourd’hui (que l’on fera 3 fois), on commence par un peu de gainage pour travailler les abdos (on fait la planche en reposant sur les avant-bras), puis quelques pompes en s’appuyant sur un banc en béton, puis un peu de rapidité et de cardio en utilisant des petits escaliers. On fait ensuite des grands pas et on fléchit, puis on repart sur une variante du gainage de gauche et de droite, quelques sauts de crapauds et on finit par un peu d’exercice en utilisant des TRX (des sangles dans lesquelles on passe les pieds ou les mains suivant les muscles à travailler). Au bout d’un peu plus d’une heure, on termine par des étirements, histoire d’éviter les courbatures du lendemain.

Du sport sans vraiment s’en rendre compte

Dans le bootcamp du Coach Forme, on est toujours en groupe et on fait des exercices physiques, ça c’est sûr, vous n’y couperez pas. Mais avec lui, les cris et les insultes sont remplacés par des sourires et des encouragements, des petits jeux ludiques, etc… chacun à son niveau. Au final, on a travaillé de nombreux muscles sans véritablement s’en apercevoir. Honnêtement, si vous voulez commencer l’année du bon pied, c’est un très bon plan pour se remettre en forme.

Benoit organise des bootcamps en extérieur jusqu’à ce que le temps ne le permette plus (fin novembre l’année dernière) et ensuite en intérieur. Le tarif est de 10€ la séance., ce qui est tout à fait raisonnable pour ce genre d’activité. N’hésitez pas à le contacter à travers son site ou encore à le rajouter en ami sur facebook.