Saint-Etienne Lyon : l’embarquement

Un beau soir d’été, je suis allée à la médiathèque de Villeurbanne, même que c’est la meilleure bibliothèque de tout Lyon (et toc, en passant…) et je suis tombée là-dessus :

Je me suis dit en dedans de moi-même “Si le vieux shnoc du rayon revues et BD a un coup de coeur, on doit pas être loin du chef d’oeuvre !”.

Et j’ai embarqué la chose…

Quelques heures plus tard, je me marrais comme une baleine dans mon canap Ikea. La chose en question étant très très bête, et très très drôle.

Et je me suis trouvée de nombreuses afinités avec l’auteur : B-gnet donc, dont un goût immodéré pour l’humour absurde à la Monty-Python, H2G2 et Bob l’Eponge (on a les réferences qu’on peut…).

Car si Saint-Etienne Lyon peut faire penser à une course à pied mythique (i wish…), un match de foot ou un trajet plein d’embouteillage, c’est surtout le vol qu’a choisi de faire une famille stéphanoise pour partir en vacances.

Cette famille, des plus… (comment dire ?)… originale… prend donc l’avion pour faire 70 bornes et oublie la mère en route.

L’avion se fait détourner par un groupe d’indépendantistes savoyards armés de feuilles A4 coupantes. Le père tente de rétablir (maladroitement) la situation. Quitte à être détourné, le pilote, lui, mettrait bien le cap sur Ibiza…

Pendant ce temps, la mère tente de rejoindre sa famille en moto mais est constamment ralentie : entre cambrioleur dépressif et moto-stoppeur hippie-incontinent…

Bourrée de références aux films débiles de notre enfance (Y’a t’il un pilote dans l’avion, Maman j’ai raté l’avion…), cette bande-dessinée est vraiment réjouissante !

Saint-Etienne / Lyon : l’approche…

Quelques semaines plus tard, Qyrool m’a demandé si je voulais bien rejoindre son asile, et en cherchant des idées d’article, je me suis dit qu’il fallait absolument que je rencontre ce B-gnet en question !

J’ai tenté une approche par mail :

Le 2012-08-31 18:34, Clémentine a écrit :

Bonjour B-gnet !

Je t’écris (parce que j’aime beaucoup ton prénom, qu’il me rappelle que je n’ai pas mangé de dessert ce midi et que je me ferai bien le distributeur du boulot…) parce que j’ai lu ton excellente BD « Saint-Etienne / Lyon », cet été et que je l’ai vraiment beaucoup aimée !

Et puis, j’ai cru voir sur le net que tu vis à Lyon et je me suis dit que ça pourrait être l’occasion sympa de faire une petite interview pour te présenter en tant qu’auteur…

Qu’en dis-tu ? Tu serais partant ?

Bisous-bisous

Clémentine

J’ai reçu une réponse le lendemain :

Le 1 septembre 2012 12:32, <bgnet> a écrit :

Bonjour Clémentine,

tout d’abord, il faut savoir que B-gnet n’est pas mon prénom mais mon nom de famille! Enfin, voyons, B-gnet, un prénom!? Personne ne s’appelle B-gnet; pas moi en tout cas.

Et alors pour l’interview, oui, mais sous quelle forme ? Comment ? Où ? et autres pronoms interrogatifs. Voilà.

Ton prénom me rappelle que je n’ai pas au de dessert non plus, étant donné que je n’ai pas mangé, donc j’y vais.

Bon appétit.

B-gnet

Cette histoire commençait bien…

Un rencart au Court-circuit plus tard, B-gnet et moi buvions une bien bonne bière en discutant de sa vie d’auteur et dessinateur de BD lyonnais et de son oeuvre…

Saint-Etienne / Lyon : le pilote, B-gnet

Bonjour B-gnet. T’es un vrai lyonnais ou t’es un expatrié comme moi ?

Techniquement, je ne suis pas vraiment lyonnais puisque je suis né à Roanne. Mais j’ai toujours vécu à Lyon, alors je pense qu’on peut dire que je suis lyonnais…

Comment on se dit “Tiens, comme métier je vais faire dessinateur de Bande Dessinée !” ?

J’ai toujours voulu faire ça ! Depuis tout petit ! En lisant “Tintin au Tibet” et “Picsou”, c’était une évidence…

Et comment on fait pour y arriver ?

Ben, d’abord on essaye de dessiner des planches à la main sur des feuilles A4 et on se rend compte que c’est pas si facile… Après mon Bac L, j’ai donc dû, comme pour tout métier, faire des études. Études que j’ai faites à l’école lyonnaise Emile Cohl.

Et tes parents étaient d’accords pour que leur fils fasse “dessinateur de BD” ? C’est pas très sérieux comme métier…

Oui. Mon père étant sculpteur, j’ai  eu la chance d’être plutôt encouragé.

Raconte-moi un peu, ton boulot, tout ça…

Je dessine et j’écris principalement pour des magazines, surtout pour Psikopat, mais aussi pour Fluide Glacial, Spirou…

Parfois – comme c’est le cas avec “Saint-Etienne Lyon”, qui avait été éditée dans le magazine Kramix – la bande-dessinée est reprise et éditée en livre. En bouquins, j’ai donc sorti “The World is Yaourt”, “Taches”, “Rayures”, “Wafwaf et Captain Miaou”, “Old Skull” en plus de “Saint-Etienne Lyon”.

Et dans les magazines, en ce moment, j’écris et je dessine une rubrique animalière dans Fluide Glacial et sur un personnage qui s’appelle “Lutin Spirix” dans Psikopat. Certaines sont destinées aux adultes, d’autres pour les adolescents ou les enfants. Chacune a un style différent.

Je dessine entièrement à la main. Parfois je colorise à l’ordi. Je travaille à l’atelier KCS qui regroupe pas mal de dessinateurs lyonnais. Mes collègues de boulot sont : la famille Jouvray : Anne-Claire, Jérôme & Olivier (Lincoln), Efix (Putain d’Usine), BenleBègue (Le Grand Gentil Loup), Arnaud Bétend (Batchalo)… l’ambiance est plutôt sympa !

Tes inspirations, c’est quoi ?

Plein de choses. En vrac : j’adore les Monthy Python, Calvin & Hobbes et surtout, je suis un grand fan de Goossens !

Quels sont tes quartiers préférés de Lyon ?

Ouh, question difficile ! ça dépend des jours et des évènements…
Un grand classique : le Parc de la Tête d’Or. J’ai d’ailleurs écrit quelques planches sur le parc dans le cadre d’un projet d’échange avec Montréal.
Mais j’aime bien aussi Saint-Jean où je vis…

 Et des rades préférés ?

Le Court-Circuit donc et De l’Autre Côté du Pont. Déjà parce que c’est près de l’atelier mais aussi parce que j’aime bien l’ambiance de ces bars…
Sinon, avec mes “collègues”, on va souvent au Café 7 et au Bar des Oliviers. Et puis le week-end, j’aime bien le Saint-Andrews qui propose beaucoup de bières différentes !

Vous pouvez retrouver B-gnet sur son blog, la Bugnerie.

Ses BD sont disponibles dans toutes les bonnes librairies lyonnaises mais surtout chez Expérience, la Petite Bulle et la BD.
Et certaines de ses planches originales sont parfois en vente chez Bleus & Originaux.

Les plus sédentaires peuvent aussi le commander sur un célèbre site marchand.

On le remercie très chaleureusement de bien avoir accepté la rencontre !