La 8ème édition du Festival Lumière démarre samedi 8 octobre pour 9 jours de films, de rencontres, d’expositions, de nuit(s) blanche(s), de brocante, de concerts, de soirées, de célébrations et tant d’autres choses qui rendront hommage à Catherine Deneuve. Même si je trouve cette édition un peu moins alléchante que les autres, voici une liste non exhaustive de 7 événements que je ne manquerai pas.

1. LE CINÉ-CONCERT DE BUSTER KEATON À L’AUDITORIUM

dvd_keaton_maison_demontable_01

Il y a chez Buster Keaton, une incompatibilité flagrante avec les objets. L’humour de la plupart de ses films repose sur un conflit absurde entre les machines ou les outils. La maison démontable de Malec en est l’exemple parfait.

En guise de cadeau de mariage, un jeune couple fraîchement marié, reçoit une dizaine de caisses contenant une maison préfabriquée. La construction va s’avérer plus compliquée que prévu lorsqu’un ancien amoureux jaloux va inverser le numéro des caisses.

Sherlock Junior se découpe en deux parties: la première suit les aventures d’un jeune projectionniste éperdument amoureux d’une caissière et la deuxième commence lorsqu’il s’endort dans une des salles et rêve qu’il est un grand détective.

Pour découvrir ou redécouvrir le cinéma de Buster Keaton sur grand écran et avec en bonus une musique originale jouée en direct par l’Orchestre National de Lyon, rendez vous à 20h le mardi 11 octobre, à l’Auditorium de Lyon.

2. LE GÉANT DE FER

fb_iron-giant-rereleasep-fbpic

Avant Mission Impossible, Pixar et sur un fond de Guerre Froide, Brad Bird réalise ce dessin animé sublime qui raconte l’amitié entre un petit garçon et un robot géant qui ne se souvient plus tellement ce qu’il fait là.
Je n’ai pas revu le film depuis 1999 et même si je me souviens d’une animation 2D un peu archaïque qui pourrait encore faire polémique en 2016, je vais foncer le revoir à la Halle Tony Garnier le mercredi 12 octobre à 14h30. En plus, il y a un goûter offert à la fin du film.

3. LA NUIT BLANCHE DES POTES

1367496

On les aime (parfois), on les déteste (souvent), cette année, le Festival Lumière articule sa soirée Nuit Blanche autour d’un thème qu’on connait bien : les copains. Avec enfin une femme à l’honneur cette année, on pouvait peut être espérer une parité quant au choix des bandes de potes, mais non, quasiment que des garçons. L’année prochaine peut être ?
Comme à l’accoutumée, la Halle Tony Garnier transforme ses 17 000 m² en salle de cinéma géante avec un dortoir derrière l’écran (parce que parfois, le film est nul et qu’il vaut mieux dormir).
En temps que grande habituée des Nuits Blanches du Festival, je vous conseille de venir avec un plaid (ou un duvet grand froid) et un oreiller. Le bar vous servira des boissons chaudes toute la nuit et si vous tenez jusqu’au matin, ils vous offrent même le petit déjeuner.

L’aventure c’est l’aventure, Very Bad Trip, Les Bronzés font du ski et Mes meilleurs copains.
> Films à (re)voir avec vos copains, vos copines, vos parents, vos enfants, vos voisins, vos voisines ou tout(e) seul(e) à la Halle Tony Garnier, le samedi 15 octobre de 21h à l’aube.

4. MANHATTAN

manhattan-1979-02

Manhattan est une pépite du cinéma de Woody Allen qui filme ses deux grandes amours : New York et les femmes, le tout sublimé par la photographie en noir et blanc. Vous ne connaissez pas Woody Allen (ou du moins ses films pré-Match Point)? Commencez par là.
> La douce Alice Taglioni présentera le film le dimanche 9 octobre 2016 à 15h au Pathé Vaise.
> La toute aussi douce Elsa Zylberstein présentera celle du lundi 10 octobre à 19h30 au Pathé Bellecour.
> Ou le Mercredi 12 octobre à 11h au Pathé Bellecour et le Dimanche 16 octobre à 19h à l’Institut Lumière.

5. LA PLATEFORME

La Plateforme, cet ancien pétrolier fluvial accueille comme chaque année le Village de nuit du festival.
C’est LE lieu a fréquenter si vous voulez croiser de la star et vous faire payer un coup. En 2009, Kyle Eastwood m’a offert un jus de pomme, Laurent Gerra a rigolé à une de mes blagues et j’ai servi un plateau repas au fils de Miles Davis.
Sinon vous pouvez aussi apprécier le super concert de TéléPopMusik qui aura lieu le vendredi 7 octobre à partir de 22h tout en vous prenant en photo grâce à l’installation d’une Tcheezebox sur le pont.
> L’entrée est libre de 22h à 3h avec accès prioritaire pour les accrédités.

6. L’EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES D’AGNÈS VARDA

Je connaissais les films d’Agnès Varda et comme je suis bénévole pour le festival depuis la première édition, je connais aussi la souriante petite dame qui préfère s’assoir là où elle veut dans la salle plutôt qu’aux places réservées aux invités. En revanche, je ne connaissais ni ses photographies, ni ses installations. Ça tombe bien, depuis le 1 septembre et jusqu’au 1 novembre, la Galerie photo cinéma de l’Institut Lumière propose une exposition spécialement pensée pour l’occasion.
> Le vernissage aura lieu le dimanche 9 octobre à 16h en présence d’Agnès Varda à la Galerie de l’Institut Lumière, 3 rue de l’Arbre Sec, 69001 Lyon.

7. ASSISTER AUX ÉMISSIONS DE RADIO LUMIÈRE

Si comme moi, vous n’avez jamais pu assister aux Master classes que propose le festival, vous devez sans doute savoir qu’il est possible d’écouter les retransmissions sur Radio Lumière, la seule radio créée pour un festival, qui diffuse de la musique des films, des interviews et des émissions de cinéma. Est-ce que vous savez aussi qu’il est possible d’assister à ces émissions ? Non ? Je l’ignorais aussi.
> L’accès est libre. Rendez-vous au Café des Négociants et au Village de jour de l’Institut Lumière tous les soirs à 18h avec les invités du Festival.

Pensez à réserver vos séances à l’avance. Les cinémas gardent quand même 10 à 20 places libres par salle et environ la moitié de places invités ne sont pas occupées et sont remises en vente au dernier moment !

Bon Festival à tous !

plus d’infos