C’est une véritable épidémie !

Depuis quelques mois, le quartier de la Guillotière s’avère contaminé par un virus d’un nouveau genre. Un grand nombre de rades de quartier ont déjà été touchés et la situation ne semble pas s’améliorer.

Ca commence toujours de la même façon : du jour au lendemain, un vieux bistro de quartier ferme pour travaux, puis les premiers symptômes arrivent : odeur de bon café, belles gourmandises en vitrines… A ce moment là il est déjà trop tard, le lieu est devenu un COFFEE SHOP.

Ces derniers mois, pas moins de 5 coffees shops ont ouvert dans le secteur. Les alentours de la rue Chevreul étant particulièrement touchés. C’est pourquoi quand le Kaova a ouvert ses portes, on s’est d’abord dit « Encore un… » et puis on y a allé pour le petit déj…  Puis pour le déjeuner…  Et enfin pour le brunch ! Car il faut bien l’avouer, ce nouveau lieu pourrait bien se démarquer des autres grâce à son délicieux café torréfié sur place et ses pâtisseries gourmandes.

Un brunch au Kaova

C’est donc après avoir déjà été séduit par le lieu en semaine (pour le petit déj et le déjeuner) qu’on décide avec ma chère et tendre de réserver une table pour le brunch du dimanche.

Sur place on retrouve avec plaisir le cadre sobre et apaisant (surtout si vous aimez le blanc) du lieu. Les grandes fenêtres apportent une luminosité fort agréable en ce dimanche de janvier.

On attaque les hostilités par un premier choix : viennoiserie ou granola. Les croissants et pains au chocolat me font de l’œil avec leur pâte dorée et légèrement vernie. Comme je les ai déjà goutés (ils sont à tomber) en semaine, j’opte pour un granola. Ce dernier est assez classique mais se révèle être une agréable mise en bouche pour la suite.

Café torréfié sur place

Pour accompagner ce premier encas, je demande un café. Il faut savoir que le Kaova torréfie lui même son café. Vous pouvez même apercevoir la machine à torréfier au fond de la salle. Il faut savoir aussi que leur jus noir est juste divin. Doux, suave mais avec suffisamment de caractère pour vous laisser un gout caféiné agréable sur la langue. J’en reprendrai 4 tasses au cours du repas (et pas uniquement parce que c’était à volonté ^^). J’ai bien essayé de me réfréner en me reportant sur le jus d’orange (que j’aurais préféré lui aussi maison, mais qui était très bon) mais rien n’y a fait #passioncafeine.

On attaque ensuite le second round : la plat salé. Celui-ci est composé d’une quiche maison, d’une petite salade et d’œuf brouillé. Le plat est très classique, mais s’avère très bon. Parfois, ce dont on a juste besoin le dimanche matin c’est de simplicité et sur ce coup là, le Kaova s’est montré doué. Certes, œufs brouillés + quiche ça fait beaucoup d’œufs mais on a pas encore l’âge de se soucier de notre cholestérol… (Si ? On devrait ? Mince !).

Pâtisseries maison

Voilà déjà plus d’une heure qu’on est là, à discuter de tout et de rien en sifflant des tasses de café et des petites bouchées de quiche… On est déjà repus, mais on ne compte pas partir avant la fin du dernier acte : les pâtisseries. C’est en effet un vrai pâtissier qui officie en cuisine et les gâteaux qu’on aperçoit dans la vitrine du bar depuis notre arrivée excitent nos papilles. Ma tarte au citron meringuée frôle la perfection avec un juste équilibre de l’acidité et du sucré. Je n’ai pas gouté le cake au chocolat coco de ma chérie, mais vu le sourire qu’elle avait aux lèvres, je pense qu’il devait être très bon.

Il est temps pour nous de tirer notre révérence. Le passage à la caisse se fait sans pleurs : 19€ pour du café (ou thé) à volonté + jus de fruit+ une viennoiserie ou un granola + tartines et confitures + plat chaud + œufs brouillés + une pâtisserie, c’est plutôt une bonne affaire vue la qualité des produits servis.

Verdict final

❤ On a aimé :
– le café (ça, je crois que vous l’avez compris)
– la qualité des produits et plats proposés
– le bon mix entre sucré et salé
– l’amabilité de l’équipe
– la possibilité d’acheter du café pour la maison

☁ On a moins aimé :
– Des tomates au mois de janvier : boooooouuuuuh ! ^^
– Le côté un peu trop lisse de la déco qui ne demande qu’à être patiné avec le temps.

Au final, le lieu est plutôt très chouette et s’avère parfait pour un petit moment cocooning au milieu de l’agitation du quartier. Finalement elle a du bon cette épidémie de Coffee Shops, surtout si c’est pour trouver des lieux qui proposent leurs propres cafés et pâtisseries. Longue vie au Kaova !

Bon plan parents : un brunch à 10€ est proposé pour les enfants avec chocolat chaud + tartines + jus de fruits + macaronis jambon fromage.

Bon plan pour le midi : je vous le disais en début d’article, la formule déjeuner du midi est plutôt top : 8,50€ pour une soupe + une part de quiche + une pâtisserie, le tout servi à table, c’est imbattable dans le quartier !


Kaova
🏠 3 rue Jangot, Lyon 7
🚇 Tram T1 Saint-André
☎ 07 81 92 58 25
⏰ Ouvert du mardi au samedi de 8h à 19h et le dimanche de 11h à 16h
💻 Suivez Kaova sur Facebook