A une heure de Lyon, il y a bien des possibilités et le Roannais pourrait en être une, je l’espère, après que vous ayez lu ce billet.

Il y a peu, j’ai eu le plaisir de me rendre au nord du département de la Loire dans l’un de ces cinq territoires qui le compose : le Roannais.

La visite commence tout d’abord par la route qui mène au Roannais depuis Lyon, une fois passé le col du Pin Bouchin : le Vert Roannais vous tend ses bras.

Et le Roannais a du caractère de par ces villages dont le département a souhaité faire un « label » pour les plus caractéristiques d’entre eux sous la dénomination Village de Caractère en Loire.

Pas loin d’une quinzaine de villages sont estampillés par cette mention dont 3 que j’ai eu le plaisir de visiter.

Le Crozet

Partez à la rencontre d’un village où cohabitent Moyen-âge et Renaissance. 300 âmes peuplent le village qui n’a pas la vie commerçante de Pérouges (1 auberge a récemment rouvert) mais qui séduit grâce à cette sensation de temporalité et de verdure.

IMG_0734

IMG_0741

On terminera la visite rapide de ce sympathique village en montant dans le donjon avec sa belle vue sur le Roannais et sa table d’orientation qui permet de se situer.

IMG_20150422_143142184

Pour une visite commentée, n’hésitez pas à télécharger avant de vous y rendre, les podcasts commentés sur les lieux symboliques du village.

Ambierle

Autre village de mon périple en pays roannais. Celui-ci est connu pour restaurant étoilé (le seul du roannais avec Troisgros) mais aussi pour être l’un des villages du livre en France (y en 8 au total) avec 5 librairies et ses marchés du livres.

Pour ceux qui ne sont pas forcément des lecteurs assidus on pourra ouvrir les yeux et profiter du prieuré bénédictin toujours en restauration.

Bon moi, j’ai surtout bloqué sur la Maison de Pays (dans le cloître du prieuré) avec son choix de produits locaux et artisanaux et on se dit que le terroir, cela a du bon surtout pour sa panse :D

IMG_20150422_150612867

Et comme après avoir mangé, on a besoin de se dépenser, on montera jusqu’au belvédère qu’on a en allant dire bonjour à la Madone d’Ambierle.

IMG_0767

Pour ce village, je n’ai pas trouvé de podcasts audio mais à la vue de la connaissance de la dame de la Maison de Pays, passez la voir de notre part, elle saura vous guider :)

Saint-Jean Saint-Maurice

Pour l’anecdote, le village de Saint-Jean Saint-Maurice résume à lui seul l’expression « bataille de clocher » au sens propre et figuré. En effet jusqu’en 2007 bien que cela soit une seule et même entité administrative chacun avait son église, sa mairie…

Tout cela a été réglé mais c’est marrant de le connaitre.

Rassurez-vous point de tranchées, en plein milieu du village mais une Cure qui assure à la fois une fonction touristique et culturelle. Des artisans y sont en résidence.

IMG_0777

Le village est en montées et descentes et en se laissant rouler dans une des descentes, vous tomberez sur le donjon et sa vue imprenable sur les gorges de la Loire.

IMG_0778
IMG_0783
IMG_0782

5 raisons qui vous feront choisir le Roannais comme terre d’aventure

– Les châteaux de la Loire ne sont pas dans le Nord mais bien dans le 4.2
– Les belvédères sur la campagne vous feront voyager.
– Quand vous voyez des animaux de basse-cour en quasi liberté au bord de la route, on sent que l’authentique sera dans votre auge lors d’une étape gastronomique dans une des belles tables que compte le roannais.
– Rien que le périple en voiture (oui oubliez le train) est dépaysant en prenant les petites routes du Roannais.
– Je n’ai causé que de 3 villages de caractère, faut bien que vous alliez découvrir de vous-même les autres ;)

Plus de renseignements :

– Roannais Tourisme
–  Loire Tourisme
– Embarquez dans votre smartphone Iroannais sur Ios et Android pour les bonnes adresses.