L’événement de cette rentrée de janvier à la Guillotière, c’est l’ouverture d’un bar à ceviche, La Cevichela. Nous étions tellement excités au sein de l’équipe, que pas moins de 3 chroniqueurs sont allés tester le lieu. Il faut dire que l’établissement est à 50m de nos bureaux et qu’il est resté en travaux de longs mois attisant chaque jour davantage notre curiosité.

Qyrool l’a testé en version amuse-bouche family kids friendly, Christina Cordelier pour combler son envie de Brunch dominical et Milie en apéro chic d’after work.

Mais au fait c’est quoi un ceviche ?

Le ceviche est un plat populaire à base de poisson consommé sur la côte Pacifique de l’Amérique Latine. Ce plat tout simple à base de poisson cru mariné dans du citron est souvent accompagné d’épices et de salade. Il est devenu super tendance depuis quelques mois et de plus en plus d’établissements branchés le proposent à leur carte.

Le cadre

La première chose qui frappe quand on pousse la porte de La Cevichela, c’est le décor. Le lieu a subi une transformation incroyable mais a conservé son charme rétro d’origine : vieilles pierres, poutres en bois, cheminée qui flambe en vrai et murs à l’effet décrépi saisissant de réalisme. Malgré l’ouverture récente, le lieu dégage déjà une histoire. Bref, une décoration très chouette et chaleureuse, avec plusieurs ouvertures sur la cuisine et sur le bar au centre de la pièce. C’est très réussi !
Niveau ambiance, c’est plutôt branché / Arty, convivial et bruyant !

Quant au reste, voici l’avis de nos 3 chroniqueurs :

L’Amuse-bouche

L’avis de Qyrool :
Ayant vécu en Amérique du Sud, j’attendais beaucoup de ce nouveau bar à ceviches situé à quelques pas de chez moi. Je m’y suis donc rendu dès le premier samedi d’ouverture, embarquant avec moi des potes et quelques marmots pour un apéro-diner aux saveurs latines.

On a attaqué la soirée par du Pisco Sour, LA boisson officielle du Pérou. Ca faisait très longtemps que je n’en avais pas bu un aussi bon (bon Ok, celui du Macanudo 200m plus loin n’est pas mal du tout). C’était parfait pour se mettre en jambe. On a ensuite commandé différents types de ceviches, des huîtres et quelques tapas de la mer (Oui on s’est un peu lâché).

Résultat des courses : les ceviches étaient parfaits : poisson super frais, bon dosage des épices et jus de citron en grande quantité pour taquiner comme il se doit la langue. Rien à dire sur la fraîcheur des huîtres non plus. Un peu moins convaincu par les tapas, vraiment riquiquis.

Au final on est resté 2 bonnes heures à se régaler dans un cadre vraiment génial (on était juste à coté de la cheminée) et une ambiance décontractée (malgré la foule et nos enfants mal élevés)… Par contre on a du ré-animer notre porte-monnaie après le passage à la caisse…

Pisco Sour & Ceviche

L’avis de Milie :
Pour moi, c’est un lieu très cool pour un petit apéro de semaine. Je ne conseille pas forcément d’y rester une soirée entière, mais plutôt de se poser au comptoir et profiter de l’animation, du service, et pour siroter un cocktail Pisco Sour en dégustant une assiette de ceviche.
Dans mon ceviche traditionnel péruvien (dont la portion est plus proche de l’entrée que du plat principal), le poisson est découpé en gros morceaux, mi-cuit dans une marinade bien pimentée et accompagné d’oignons rouge et de maïs grillé. L’assiette de Laap façon Thaï (bœuf mariné) est également une réussite.

C’est certain, ce n’est pas copieux et ce n’est pas donné, mais au vu de l’ambiance, du lieu et du goût, ça vaut quand même le déplacement.

Le dimanche

L’avis de Christina Cordelier :
On s’est pointé, un dimanche, pour bruncher, mais organisées comme nous sommes, nous ne savions pas que le brunch était à 38€ avec huîtres. Nous n’avions pas forcément prévu ce budget pour notre brunch mensuel et mon estomac n’était pas des plus emballés par une dégustation de fruits de mer en fin de matinée. Finalement on a préféré oublier le brunch pour goûter aux spécialités de la Cevichela sous forme d’amuse-bouche.
Dommage pour nous, le dimanche ils ne servent pas les plats traditionnels et les ceviches pour lesquels nous étions venues. On s’est consolé avec des tapas de la mer.

On a démarré par une tielle entière, spécialité de Sète. C’est une sorte de tourte garnie de poulpes, mélangés à une sauce tomate pimentée. Délicieuse ! Pour enchaîner on s’est laissé tenter, sur les conseils du chef des lieux, par une assiette de fromages fermiers des Monts du lyonnais. Ils étaient parfaits, on s’est bien régalé.

Bref, le dimanche en mode tapas du midi accompagnés d’un café, ça passe très très bien.

Les prix 

8,50€ le cocktail
12€ l’assiette de Ceviche
9€ la planche de fromages fermiers locaux
5€ la tielle entière
4,50€ l’amuse bouche de poulpes.
3,00€ le jus de fruit
1,50€ le Café expresso.

Verdict

On a aimé :

– La sympathie et le dynamisme de l’équipe !
– Les plats vraiment bien préparés et la cuisine du terroir mise en avant
– L’ambiance branchée et festive en semaine
– La déco vraiment réussie
– Les prix des cocktails (8,50€) et des boissons en général

☁ On a moins aimé :
– Les portion assez petites. N’espérez pas vous gaver à moins d’avoir le porte-monnaie bien accroché.

En conclusion, le lieu mérite amplement la visite pour découvrir son ambiance et la spécialité de la maison, le ceviche. On regrettera juste des tarifs un chouilla élevés sur la partie bouffe pour les petites bourses.


 


La Cevichela
🏠 18 rue bonald Lyon 7
🚇 Métro Guillotière, Tram Saint-André
⏰ Ouvert du mardi au samedi, 18h-01h. Brunch le dimanche, 11h-15h