danse-tahitienne

Ia ora na* les petits chats !
*Bonjour les petits chats !

Les week-ends, lorsque mes amis m’invitent à dîner ou sortir boire un verre, ils ont inlassablement la même réponse : « j’peux pas, j’ai danse tahitienne ». J’aurais pu perdre beaucoup d’amis qui pensaient que mon excuse était « bidon », mais ils furent bien étonnés, en mai dernier, de me voir sur scène à mon spectacle de danse…tahitienne.
Ouiiiii aujourd’hui mes petits chats des îles, je vous emmène un peu en voyage …

Sous le soleil des tropiques

Si je te dis Tahiti tu penses immédiatement :

1 / A la pub de Tahiti Douche : eau ruisselante, y a du soleil et des nanas !  Et surtout cette petite musique entraînante qui va te rester dans la tête pour la fin de ta journée, merci Christina !

Ne cliquez pas ici pour voir la pub Tahiti Douche, c’est limite porno!

2 / Aux vacances qui sont déjà loin : Ô, été perpétuel ! Cocotier, sable fin, eau turquoise …je ferme les yeux… Ah, quoi, patron, vous étiez la ?

3 / Que tu ne sais même pas où se trouve cette île sur une carte : un point minuscule dans le Pacifique (pas mal déjà, tu sais que c’est dans le Pacifique)

Afficher l'image d'origine

4 /Aux beaux/ belles tatoué(e)s (ouille !)

5/ A ton pote Charles, ancien trader repenti, parti là-bas il y a 2 ans et à présent chemise à fleurs et ukulélé à la main.

Afficher l'image d'origine

6/ A la relax-titude où tu peux tutoyer ton boss et travailler en tong ou encore faire ton macramé (c’est quoi ça ?) tranquillou à ta pause casse-croute

7 / Aux cocktails de foufou que tu siroterais si tu avais déjà le courage de te lever de ton transat après 4h de bronzette

Pas de panique, petit hibiscus, si tu ne connais pas pas grand chose de cette petite île. Cher chaton, il est temps de me révéler un peu. Si aujourd’hui je porte des chaussures (clin d’œil à mes parents qui ont du me courir après pendant quelques années pour que j’enfile mes pantoufles), pendant longtemps je vivement innocemment pieds nus, en paréo, dans ce petit paradis insulaire qu’est Tahiti.

Hé oui, j’ai passé une partie de mon enfance à Tahiti. Je vois déjà vos yeux pleins de jalousie… Vous avez raison c’était vraiment le paradis. Mais pas forcément pour ses paysages et pour me la couler douce (ben certes, j’ai quand même passé mon baccalauréat en tong) mais parce que les gens de Tahiti sont juste adorables ! De retour en « Métropole », comme on dit là-bas, j’ai voulu retrouver un peu de cette chaleur humaine qui me manquait tant.

Tamarii Tahiti Nui, les enfants de Tahiti

Voilà déjà plus d’un an que je fais partie de l’association Tamarii Tahiti nui à Lyon/ Villeurbanne, qui vise à la promotion de la culture polynésienne sur Lyon et ses alentours.
Plusieurs fois par mois, les vendredis et les samedis nous nous réunissons pour apprendre la Tamure, la danse traditionnelle tahitienne. Il existe d’ailleurs plusieurs types de danse. Nous apprenons les Aparima (danse plutôt lente) et les Ote’a (danse rythmée).

Pour souder les troupes, un spectacle est organisé chaque année entre mai et juin. Au programme 3h de danse polynésienne, du ukulélé, des plats locaux (miammmm le poisson cru) le tout en musique, en chant et avec le sourire !
3 à 4 chorégraphies sont apprises pour chaque groupe de niveau et on se donne à fond croyez-moi !
En début d’année civile, on participe à des ateliers de confection de costume. Et généralement c’est là que l’on voit que je ne suis absolument pas manuelle comme nana. Soutiens-gorge en noix de coco et more, la jupe traditionnelle, sont de la partie.

Danses folkloriques, chants, musiques et initiation au Reo-Maohi (la langue tahitienne) font partie des activités de l’association. Les inscriptions pour cette année sont closes mais vous pouvez toujours vous essayer aux stages organisés, aux soirées que nous animons parfois (petit indice mais je crois qu’un grand cinéma a prévu une petite danse en avant-première du prochain Disney sur le thème de la Polynésie) au spectacle de fin d’année ou encore aux portes ouvertes de la rentrée 2017.

En résumé

Pour ceux qui pensent que la tamure c’est calme…
– on transpire à grosse goutte
– on perd parfois son paréo (aye aye)
– on a mal aux cuisses
Mais l’ambiance est tellement conviviale que… vous voyez ? on revient chaque année. Comme de nombreuses associations, notre année est ponctuée de temps de rencontre, d’échange et de partage. Des vraies valeurs polynésiennes mises en avant. 

Comment je crois danser  …

Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine 

Ce que je dois danser en réalité …enfin je vous laisse venir nous voir mai/juin prochain ;)

Afficher l'image d'origine


Association Tamarii Tahiti Nui
🏠 Centre Culturel et de la Vie Associative – 234 cours Emile Zola – 69100 VILLEURBANNE
🚇 Métro Flachet
⏰ vendredi et samedi soir. Sur inscription à l’année
💻  Suivez l’association sur Facebook