Cet article aurait pu s’appeler « la montagne pour les nuls ». Et puis finalement je me suis dit que le fameux slogan « la montagne ça vous gagne » était tout aussi bien destiné aux non-skieurs. 

Un week-end à la montagne. Avant, à la seule évocation de ce programme, j’aurai prétexté un « oh tu sais moi je suis une sudiste » qui aurait suffit à dissuader mes amis de m’emmener. Ou un « le froid m’irrite la peau » suivi d’un « désolée, j’peux pas, j’ai danse tahitienne« … bref j’aurai eu une excuse en carton mais qui m’aurait évité de devoir expliquer que « oui… la derrière fois… que j’ai skié… heuuu, ça remonte au CM2 où j’ai réussi à avoir ma 1 première * au club des cacatoès enneigés ! « 

Cette année j’ai donc le choix :

  • Trouver une nouvelle excuse
  • Passer le week-end enfermée dans un studio au mobilier en bois et nappe à carreaux sentant les pieds (oui car au ski on sent des pieds)
  • Me dépasser, aller à la montagne suivre ma bande de potes et me concocter un programme de foufou qui va me réconcilier avec les stations de ski. Oui, car y en a marre, moi aussi je veux narguer mes collègues de bureau d’un « désolée demain je suis pas là je suis à la montagne », avoir un bronzage ridicule, manger de la raclette au coin du feu et me la péter en commentant l’état de la neige du matin.

Bref vous l’aurez compris, j’opte pour la dernière solution.

Les 2 Alpes, au cœur de l’Oisans et du Massif des Écrins : le point de chute est tout trouvé ! L’une des plus grandes stations internationales de ski avec neige naturelle et avec un glacier culminant à 3600m d’altitude. Une station de ski assez familiale, jeune et dynamique, qui reste accessible niveau prix.

J’enfile ma glam-snow-combi (c’est à dire une combi toute rose avec bottes fourrées), le coffre est plein entre les skis des uns, les casques des autres et les courses. Je trouve tant bien que mal une petite place à ma valise. J’emmène ma comparse de toujours, Carrie Brotteaux – tout aussi fan de ski que moi – et on se fait un programme de béton pendant que le reste des sportifs ira skier. Car oui, à la montagne y a pas que le ski, le snow ou tout autre sport de glisse, y a vraiment tout un tas d’activités à faire pour les accompagnateurs non skieurs qui ont envie de passer un bon moment à la montagne et respirer l’air (un peu meilleur) qu’à Lyon.

Activité 1 : baignade par -3° et spa d’altitude

Premier test de notre week-end non-skieur avec un spa/ piscine d’altitude. Quoi de mieux en effet que de se prélasser sur un bain de soleil, de nager dans une eau à 31°, de se détendre et se divertir. Direction l’Espace 1800 Forme et Bien-être. Si vous voulez barboter tranquille, on vous conseille plutôt d’y aller avant 16h00, heure où les premiers skieurs terminent leur journée éprouvante de ski et la prolongent par une détente au spa. L’accès à la piscine intérieure et extérieure (chauffée !) coûte 5,50€ et c’est, selon nous, le meilleur rapport/ qualité prix, car vous profitez de la belle vue sur les montagnes et les pistes tout en vous prélassant.

Pour compléter votre moment de détente vous pouvez opter pour la formule complète piscines + balnéo à 15,00€. Hammam, jacuzzi et sauna au programme pour un moment de détente sans pareil. L’accès est très facile soit par les navettes gratuites soit directement à pied si vous êtes en plein cœur de la station.

Espace 1800 Forme et Bien-être
🏠 Grande place – Hameau de la Meije
⏰ Ouvert du lundi au samedi de 10h00 à 19h00
☎ 04 76 79 28 64

Activité 2 : balades en raquettes ou à pied

Aux 2 Alpes il existe de nombreux sentiers de randonnées pédestres. De mon côté j’ai expérimenté le petit sentier qui part vers la Ferme et La Molière avec une halte au solarium (pause détente oblige) puis une balade sur les hauteurs en longeant la station.

Si vous n’avez pas de raquettes mais de bonnes boots de marches, les chemins étant presque tous damés, ils restent praticables sans raquettes. Si vous voulez moins vous fatiguer, on vous conseille néanmoins d’investir dans une paire de raquettes ou d’en louer très facilement dans l’une des nombreuses boutiques de location de la station.

A noter que les sentiers sont souvent balisés (certes le balisage sous la neige se voit beaucoup moins) ou matérialisés par les panneaux avec la distance et le temps de parcours. Rendez-vous aussi à l’Office de Tourisme pour des plans ou cartes. Ne vous éloignez pas trop des sentiers balisés et respectez les consignes de sécurité en montagne !

Pour les moins aventuriers, il est toujours possible de réserver l’une des nombreuses balades en raquettes organisées dans la station avec un guide de randonnée en montagne et le matériel, cela coûte environ 25,00€.

Du côté de Venosc, village de tradition à proximité et accessible aux piétons par le téléphérique, nous avons aussi fait le début d’une belle balade, elle est assez technique et nous manquions de temps car nous l’avons fait en début d’après-midi. Partez donc tôt le matin car les balades dans ce secteur sont assez longues (3h00) et il faudra du matériel adapté et une carte IGN.

Depuis le parking qui borde la rive gauche du Vénéon, suivez les indication vers la Ferme aux ânes et prenez le chemin qui mène au Parc Accrobranche et au hameau de l’Alleau. Passez le petit pont et prenez le sentier pavé qui monte en pente raide dans la forêt. Après quelques lacets, une longue traversée reposante permet d’atteindre « le Cerisier », un groupe de maisons en ruine. Le sentier qui longe le torrent de la Muzelle, aboutit à un lac et à une cascade. En famille ou pour une balade courte vous pouvez juste longer la rivière du Vénéon jusqu’au village d’Alleau, c’est très agréable.

Plus d’information et se renseigner sur les conditions d’accès aux sentiers
Site de l’Office de Tourisme des 2 Alpes
Site de l’Office de Tourisme de Venosc 

Activité 3 : Découverte du Glacier et tour d’horizon des sommets

Malheureusement nous n’avons pu faire qu’une partie de cette activité car les conditions climatiques du moment (trop de vent) ne nous ont pas permis de monter jusqu’au panorama. C’est donc chaudement habillées et munies d’un pass piéton (26,00€ la journée en illimité) que nous empruntons le Jandri Express jusqu’à un premier pallier au Toura (2600m), puis un second jusqu’au Glacier (3200m). La vue est sublime et nous offre d’ores et déjà un beau panorama sur le Jandri, le Glacier de Mantel et Chalande.

Pour se rendre au Panorama 360° à 3400m et découvrir le Bélvédère des Écrins, accessible aux piétons, il faut emprunter à ce niveau le funiculaire – attention souvent fermé en cas de vent ou de neige. Par beau temps vous pourrez admirer, entre autres, l’Aiguille de Venosc, la Roche de la Muselle ou encore le Mont Blanc. Pour les plus farouches, il est possible d’emprunter la passerelle au dessus du vide pour vivre une expérience inoubliable, face au Massif des Écrins, à 10mn à pied depuis la sortie de la gare du funiculaire.


Photo de l’Office de Tourisme des 2 Alpes – Faute d’avoir pu faire le spot, mauvaises conditions climatiques

Activité 4 : solarium et dancefloor sur les pistes

Sur les solariums des pistes de ski, la fiesta c’est l’after-ski de 15h00 à 17h00 ! DJ set, ambiance dancefloor, clubbing, des gens qui sautent en combinaison de ski et un bar d’altitude, le cocktail réussi pour passer un bon moment.

Notre préféré ? Le Pano Bar à 2600 m d’altitude accessible avec le Jandri Express. L’adresse au top pour se réchauffer avec un chocolat chaud ou un café et, dans l’après-midi, de nombreux événements incontournables sont proposés, sans oublier la célèbre « Closing Party » en avril. L’occasion de se poser un peu à la terrasse festive, de profiter du bon son et boire un bon verre (certes un peu cher, ouch au porte-monnaie !).

Activité 5 : la grotte des glaces

En tant que piéton (mais aussi skieur) on peut profiter de cette attraction atypique avant de monter du Belvédère des Ecrins. L’entrée coûte 5,00€ et cela est assez sympa. Il s’agit d’une grotte située à 3200 m d’altitude, accessible avec le Jandri Express. Elle a été creusée à 30 mètres sous la surface du glacier de Roche Mandel. Dans la grotte de 200m ainsi formée, un monde assez magique nous attend : des sculptures de glace forment une exposition dont la thématique change chaque année. La grotte a été créée par 2 guides de haute montagne, Bruno Gardent et Bernard Lambolez, en plus de sculpteurs du monde entier venus transformer ces galeries en œuvres merveilleuses.

Au cours de notre visite nous découvrons des œuvres sculptées dans la glace (Mammouth, tortue, coquillage, homme des cavernes…)
Le ticket d’entrée se prend sur place ou aux caisses des remontées mécaniques.
5€ par adulte et 4€ par enfant. Ouverture jusqu’à 15h30

Activité 6 : visite du village artisanal de Venosc

A 10 minutes en télécabine des 2 Alpes (inclus dans votre forfait journée piéton sinon 6€) nous partons découvrir le village authentique de Venosc. Un petit village de ruelles pavées et d’artisans qui nous invitent à la flânerie. On décide d’y aller en début d’après-midi. On va faire un premier tour à la ferme aux ânes (possibilité de faire du ski-joering autrement dit du traîneau avec ânes et chevaux). Miellerie, sculpteur, produits du terroir et nombreuses petites boutiques égayent le village. On vous conseille d’éviter le dimanche car beaucoup sont fermées.

En espérant que toutes ces bonnes idées de sorties non-skieurs vous auront donné envie de découvrir la montagne et d’accompagner vos amis pour une virée à la neige !