celest-bar-lyon

C’est en 2008. A l’époque, le bar en haut du Crayon ne s’appelait pas encore le Celest Bar et il n’était pas encore fermé pour de long travaux de rénovation. Après une journée des plus pourries, ma chérie avait voulu me remonter le moral en me payant une coupe de champagne au 32ème étage de la tour de bureau la plus emblématique de Lyon.

La soirée se déroulait paisiblement. Lovés dans de confortables fauteuils nous admirions la ville et ses lumières en contre-bas. Alors que le pianiste présent ce soir là entamait un nième morceau de jazz soporifique, la troupe de la comédie musicale The Genius of Ray Charles qui se jouait alors à l’Auditorium et logeait dans l’hôtel s’est joint à la clientèle pour ce qui allait devenir l’une de mes soirées lyonnaises les plus mémorables. L’un des chanteurs de la troupe est allé voir le pianiste pour qu’il joue Georgia, puis une chanteuse l’a rejoint pour entamer un best of de Stevie Wonder… En quelques heures tous les héros de la soul et du funk furent convoqués tandis que les danseurs de la troupe embarquaient la clientèle surprise mais joyeuse dans un mémorable soul train qui ne s’arrêta qu’à la fermeture du bar 4h plus tard…

Retour en 2016. Le bar en haut du Crayon (ainsi que le restaurant et l’hôtel) vient de rouvrir ses portes. Comme la journée a été éreintante, j’embarque mon acolyte de travail (oui, CityCrunch c’est un travail), Guillaume, pour une bière d’après boulot bien méritée au dessus de la ville.

32ème étage : direction le ciel

L’entrée du bar se fait via la rue Servient au niveau de l’arrêt du tram. Au bout du lobby, un ascenseur avec un seul bouton (le 32ème étage) nous attend. Je retrouve avec plaisir cette sensation de décollage qui m’avait beaucoup plu lors de mes visites d’avant travaux. Cela renforce le sentiment de quitter le tumulte de la ville pour un endroit hors du temps.

celest-bar-lyon

Les portes s’ouvrent, on s’avance de quelques pas et nos yeux sont immédiatement saisis par LA vue. Le panorama qui s’étend devant nous est unique. Il n’a rien à voir avec celui qu’on peut avoir depuis Fourvière ou la Croix-Rousse. Ici vous êtes littéralement au dessus de la ville.

celest-bar-lyon-vue

On s’installe dans des fauteuils installés au bord des vitres. J’oblige mes yeux à se détacher de la fascinante vue pour se concentrer sur à la déco. Quel changement ! Ça n’a rien à voir avec le mobilier un peu chargé et suranné qu’il y avait avant. Ici tout est lumineux et épuré… Peux-être même un peu trop. Aucune touche de couleurs ne vient relever les tons un peu trop sages utilisés pour habiller le lieu.

celest-bar-lyon-2

Très chère vue…

On jette un coup d’œil à la carte. Des cocktails aux recettes intrigantes sont proposés mais à 15€, on passera notre tour, ce soir, pour nous rabattre sur des bières plus à la portée de notre porte-monnaie.

Tandis que le serveur efficace et bien habillé prépare notre commande, on s’aventure vers le hall de l’hôtel situé dans le creux du crayon. Voir ainsi l’intérieur d’un bâtiment qu’on aperçoit tous les jours fait son petit effet…

interieur-crayon-lyon

celest-resto-lyon

Nos bières arrivent et nous retournons à notre place.  On s’amuse à repérer les bâtiments iconiques de Lyon tandis que le soleil couchant fait ressortir les perspectives.

silex-1-lyon

D’un coup, le bar se remplit. Il ne s’agit pas d’une dynamique troupe de comédie musicale mais d’un énorme groupe de collègues en costards venu en séminaire. Cette arrivée sonne pour nous l’heure du départ. Il est grand temps de retourner sur la terre ferme. Le passage à la caisse fait un peu mal. 12€ les 2 bières, le ciel n’a pas de prix !

note-celest-bar-lyon

Verdict

On a aimé :

  • La vue
  • La vue
  • La vue

☁ On a moins aimé : 

  • La déco un peu trop fade pour nous autres bobos-hipsters
  • Les prix qui piquent quand même un peu

Au final, même si c’est cher et que l’endroit est un peu froid, l’expérience et la vue sont tellement exceptionnelles qu’on vous recommande chaudement d’aller y faire un tour. Privilégiez la tombée de la nuit pour voir la ville s’embraser.

avis-allez-yambiance-chictarifs-pas-donne

(Bon, on a mis un picto « Allez-y les yeux fermés », mais gardez les ouverts, ce serait dommage sinon ^^)


Celest Bar 
🏠 Tour Part-Dieu, 129 rue Servient, 69003 Lyon
🚇 Tram T1, arrêt Part-Dieu Servient
⏰ Ouvert tous les jours jusqu’à 1h du matin
💻 Plus d’info sur leur site web