Je vais vous confier un secret. On a l’habitude de dire que le Père Noël vit en Laponie, mais la vérité c’est qu’il habite à Vienne. Effet, je reviens de la capitale autrichienne et je peux vous dire que c’est la ville idéale pour se plonger dans l’ambiance de Noël à quelques jours des festivités.

Allez, venez je vous raconte mon séjour (et vous pouvez retrouver les bons plans que j’ai dénichés durant mon week-end, en fin d’article).

Jour 1 : l’essentiel de Vienne

13h00, nous arrivons à l’aéroport de Vienne par un vol direct depuis Lyon (seulement 1h25 de trajet). Nous nous dirigeons ensuite vers la gare implantée en plein cœur de l’aéroport de la capitale et qui propose un accès direct au centre-ville. Cela nous semble plus pratique et surtout plus abordable qu’un taxi.
En seulement 16 min, nous sommes à la station de Wien Mitte qui déboule sur un grand centre commercial type la Part-Dieu. Nous préférons marcher à pied jusqu’à notre hébergement et commencer à nous imprégner de la ville.

commerce

14h00, en plein cœur des ruelles commerçantes de Stephansdom et après être allés déposer nos valises à l’hébergement, nous flânons dans la ville impériale. Le long de Wollzeile, chocolateries et boulangeries se mêlent aux nombreuses boutiques de quartier. Nous suivons à pied les fiacres et calèches qui déambulent dans les rues, ce n’est pas donné le tour romantique (55€ les 20 min et 80€ les 40), nous préférons célébrer notre amour… à pied. Au son des sabots, nous passons ensuite devant la Maison de Wolfgang Amadeus Mozart. Nous sommes bel et bien dans l’illustre ville de l’Opéra !

stephan1

Un petit tour au marché de Noël de Stephansdom nous plonge aussitôt dans l’ambiance féérique des fêtes. Nous en profitons pour jeter un coup d’œil à l’intérieur de la Cathédrale Saint-Étienne (entrée libre et gratuite) pour admirer le style très gothique de cet édifice et les belles tuiles vernies de sa toiture, qui détonnent dans cet environnement très baroque. Pour compléter votre découverte du site, vous pouvez décider de poursuivre avec les visites payantes des catacombes ou encore de la Pummerin, la plus grande cloche d’Autriche.

> Plus d’infos sur les marché de Noël à Vienne

15h00, la faim nous guette, une pause s’impose. Pour la tentation sucrée, on s’arrête à la boutique Manner, une institution de la gaufrette et on craque aussi (on l’avoue) pour les fameux chocolats Mozart ! Côté salé, les Viennois déjeunent assez tôt et nous préférons manger sur le pouce pour profiter encore de la ville. Un burenwurst, pain avec une saucisse, fera l’affaire. Il y a beaucoup de stands sur les grandes artères passantes, vous ne manquerez donc pas d’en trouver un sur votre parcours.

manner

Nous arrivons à la Michaelerplatz où des petites cabanes blanches et un nouveau petit marché de Noël s’offrent à nous. Ici les bâtiments modernes et œuvres d’Adolf Loos contrastent avec d’une part les ruines romaines mises à nu et de l’autre côté la majestueuse École d’équitation de Vienne, Spanische Hofreitschule.

vienne3

Nous entrons au cœur de la Hofburg, le plus grand palais impérial de la ville où l’on aime se perdre. La Hofburg de Vienne fut durant plusieurs siècles le centre de l’empire des Habsbourg. Elle héberge aujourd’hui trois musées qui donnent un aperçu de la tradition et du quotidien à la Cour de Vienne : les Appartements impériaux (Kaiserappartements) aménagés à l’authentique, le Musée de Sissi et la Collection d’argenterie, un riche musée d’objets… pas de vaisselle en carton au programme. Nous ne ferons pas la visite des bâtiments, ayant privilégié d’autres sites impériaux sur les prochains jours. Nous préférons admirer les extérieurs de ce site majestueux.

> Plus d’infos sur les lieux incontournables à Vienne

18h00, après cette longue balade, nous avons bien mérité de tester notre premier café viennois. Direction l’une des institutions de Vienne avec le café Diglas et sa belle façade rose. Deux cafés plus tard,  nous sommes à nouveau prêts à arpenter la ville. En effet la nuit tombe vite en hiver, nous découvrons Vienne aux lueurs des illuminations de Noël et des petits marchés.

20h00, on termine en beauté cette première journée par l’un des plus mythiques restaurants traditionnels de Vienne, où la foule se presse. Après 30 min d’attente, une table se libère et cela valait vraiment le coup d’attendre. Le plus gros schnitzel de Vienne est devant nous, 34cm de diamètre d’escalope panée à dévorer !

> Plus d’infos sur les lieux où sortir à Vienne

Jour 2 : la Vienne authentique

10h00, ce matin nous partons pour le Belvédère avec en tête l’idée de prendre l’air dans les jardins et de voir de plus près le fameux tableau du Baiser de Klimt. L’idéal est de rentrer par le grand parc qui offre un jardin à la française, assez pauvre en hiver mais qui, aux beaux jours, doit offrir aux visiteurs une allée des plus charmantes. Le boulevard qui longe en effet le site est très monotone en matière de découverte, à éviter selon notre propre expérience.
En arrivant, un nouveau marché de Noël est présent au centre du site. On l’avoue la balade nous a ouvert l’appétit, on s’offre donc une petite spécialité locale, un bretzel géant fourré à la pomme et un vin chaud pour arroser le tout.

Concernant la visite du site, nous avons privilégié de faire uniquement le belvédère supérieur dont la visite complète prend environ 2h00 et coûte 14€. Au programme une itinérance artistique des collections permanentes au travers de l’art médiéval, moderne et classique.

> Plus d’infos sur les lieux incontournables à Vienne

13h00, sur le chemin du retour un arrêt au marché de Nashmarket s’impose. Le marché est très vaste avec 170 exposants dont une partie de petits stands couverts. Il propose essentiellement des produits exotiques, des mets libanais, turcs mais aussi chinois. Pour manger sur le pouce c’est donc le parfait endroit mais si vous souhaitez vous poser déguster des spécialités plus locales et reprendre des forces, les grandes terrasses feront de bonnes adresses.

15h00, nous remontons ensuite en direction du quartier de Am Of et de la Freyung. Lieu d’enchantement pour petits et grands avec de grandes patinoires. On ne prend pas le risque de se fouler une cheville à Vienne et on préfère arpenter à pied les allées du Marché de Noël de l’enfant Jésus ! Le quartier en impose avec des bâtiments assez monumentesques.

> Plus d’infos sur les marché de Noël à Vienne

16h00, nous continuons de déambuler dans les grandes artères commerçantes du quartier via Graben, l’équivalent de notre rue de la Ré à Lyon, puis par les rues plus chics. La rue Kolhmarkt par exemple est le lieu idéal pour faire du shopping de luxe, encore une fois cela nous rappelle notre triangle d’or lyonnais. Vient le moment que nous attendions tant : tester l’un des plus fameux Café Viennois, le Demel. À l’intérieur c’est la grande effervescence, la boutique est remplie d’amateurs de gâteaux. Une file d’attente des plus anarchique nous attend mais comme à notre accoutumée nous patientons sachant que la clé du bonheur se trouve à l’étage, dans une petite part de tarte aux pommes. Une bonne vingtaine de minutes plus tard, notre patience est récompensée, bon certes à moitié car nous terminons dans un boudoir alors que nous aurions préféré la salle principale. Qu’à cela ne tienne, la délicieuse tarte a tenu ses promesses et le gâteau au chocolat version Sacher Torte semble avoir conquis Monsieur.

> Plus d’infos sur les traditionnels cafés de Vienne

18h00, Nous profitons de notre fin de journée pour marcher le long du Ring, l’artère la plus mythique de Vienne avec son tramway de 1929. Une véritable machine à remonter le temps qui permet d’explorer différemment les monuments traversés.

20h30, Notre journée s’achève par un bon café et verre de vin dans l’ambiance cosy et animée du Café Prückel avant d’entamer un repas des plus copieux. Au menu patates au four et crème, beaucoup de crème, lardons, fromage…et autres choses bien grasses et succulentes.

> Plus d’infos sur les lieux où sortir à Vienne

Jour 3 : Vienne, mosaïque de culture

10h00, nous partons de bonne heure pour Schönbrunn. Le métro (2,20€ le ticket aller) permet un accès rapide et facile depuis la gare centrale de Vienne qui est proche de notre hébergement.

Nous prenons un ticket à la caisse automatique pour la visite dite « Le Grand Tour » et ses 40 pièces (comptez 16,40€ l’entrée, audioguide inclus). C’est un peu l’usine à touristes avec ses 2,6 millions de visiteurs par an mais finalement la file d’attente avance rapidement. Avec notre audioguide, nous déambulons (comme nous pouvons) dans les pièces majestueuses de la résidence d’été de Marie-Thérèse.

Le style est encore une fois au rococo baroque avec des pièces toutes plus richement décorées les unes que les autres. Mon coup de cœur ? La pièce des glaces et celle des boiseries chinoises. Nous passons donc la matinée sur le site et en profitons pour boire un vin chaud sur le grand marché installé devant le château, où il est vraiment agréable de flâner en amoureux.

> Plus d’infos sur les marché de Noël à Vienne

12h30, Retour en ville pour un déjeuner qui nous laissera une fois de plus sans voix pour le rapport qualité/prix et surtout qui ne nous laissera pas sur notre faim… Au Café Englander, assortiment de saucisses et goulasch ont eu raison de notre gourmandise.

> Plus d’infos sur les lieux où sortir à Vienne

15h00, Pour bien continuer cette journée, un petit tour sur la Place Maria Theresien où l’on a, à nouveau, dû/pu goûter un punch pour se réchauffer. Dans ce nouveau marché de noël qui a tout son charme, entre le majestueux bâtiment du Musée d’Histoire naturelle et les richesses pompeuses des Habsbourg du Kunsthistorisches musée, on se promène. Nous rejoignons ensuite le Burggarten, un grand jardin ouvert qui débouche sur l’Albertina, autre joyau muséal de Vienne, et des théâtres.

> Plus d’infos sur les marché de Noël à Vienne

vienne1

17h00, nous filons au NUMOK, en grands amateurs d’art contemporain que nous sommes. C’est le plus grand musée d’art moderne d’Europe centrale avec ses 6 étages. Il propose des expositions temporaires d’artistes internationaux mais aussi une mise en avant d’artistes Autrichiens avant-gardistes et de grands noms de l’art mondial.  La boutique et le lieu sont assez cool même si la structure du bâtiment ne permet pas d’avoir des œuvres monumentales et que l’exposition en cours ne nous a pas plus séduit que cela.

On s’offre une bonne balade dans le quartier des Musées, un quartier vraiment cool et très arty pour les friands de culture. Au total 60 institutions culturelles sont présentes dans ce coin, haut lieu de la création et de l’art. Ici on propose tout au long de l’année expositions, architecture, design, performances artistiques, festivals et danse. En plus durant la période des fêtes le marché de Noël est vraiment décalé et les cabanes proposent un lieu cosy.

> Plus d’infos sur les musées incontournables de Vienne

18h30, on a bien mérité une pause dans l’un des plus beaux endroits de Vienne, non ? Direction le café Sacher, autre institution de Vienne lorsqu’il s’agit de parler café et pâtisserie. Ici tout n’est que raffinement et élégance. Le Sachertorte est si délicieux et les cafés viennois si gourmands que nous y passons un moment des plus mémorables.

> Plus d’infos sur les traditionnels cafés de Vienne

21h00, le soir nous décidons de profiter à nouveau des feux de lumière de la ville et de tester un vin local dans un bar à vin du centre-ville.

Jour 4 : Vienne insolite et festive

10h00, oui ce matin on décide de jouer les marmottes et de prolonger le sommeil réparateur. On prend la route du Café Simmonis pour un petit-déjeuner /brunch. Au menu fromage et charcuterie mais aussi petits pains, gâteaux et pâtisseries pour reprendre des forces en cette dernière journée de visite.

> Plus d’infos sur les lieux où sortir à Vienne

11h00, le soleil pointant son nez c’est l’occasion rêvée d’une bonne balade. Nous longeons les bords du Danube, bon très franchement, ils ne sont pas super bien aménagés et le coin ne fait pas rêver mais notre but est d’aller admirer la Vienne d’aujourd’hui : décalée, vivante, insolite. Nous arrivons à la Maison de Hundertwasser qui, pour les amoureux d’architecture surprenante et insolite est LA visite obligatoire.

Ce peintre-artiste réalisa dans les années 80, un ensemble HLM de 50 appartements dont l’architecture moderne n’est pas sans rappeler celle de Gaudi à Barcelone. On a aimé le contraste des formes (décrochement de façades, lignes droites, fenêtres multiples), des couleurs (ludiques, sombres voire écolo) et des matières (béton, céramique, végétaux…) sur cet immeuble qui semble en feu perpétuel.

Nous continuons notre route jusqu’à arriver au Kunst Haus Wien, le musée Hundertwasser. Nous ne ferons pas l’intérieur mais admirons de l’extérieur une nouvelle fois l’œuvre excentrique de ce magicien de la couleur. Le coup d’œil à l’incinérateur relooké dans le Bezirk 9 vaut aussi le coup !

12h00, voilà que s’éveille la Vienne festive. Nous sommes arrivés  à Prater dans notre déambulation. Prater c’est l’un des parcs d’attraction les plus populaires au monde, une espèce de fête foraine géante et permanente. Évitez de faire comme nous et de vous y rendre le lundi, vous risquez de trouver l’endroit désert et seulement animé par le petit marché de Noël. Heureusement la grande roue tourne (la fameuse Riesenrad de 1896) et s’anime déjà, et nous avons un peu l’impression de revivre une séquence du Troisième Homme. Des cabines peut-être démodées pour certains mais une vue superbe sur Vienne et surtout une scène cinématographique immanquable. Car c’est ici que Carol Reed s’inspira de l’inquiétante grande roue dans une scène d’anthologie et mystérieuse en noir et blanc.

13h00, toutes ces émotions nous ont donné de l’appétit, alors pour notre dernier repas sur Vienne nous optons pour un vieux café authentique et convivial : le Kaffee alt Wien. Délicieux goulasch et salade de pommes de terre, le tout dans une ambiance des plus traditionnelles. 

> Plus d’infos sur les lieux où sortir à Vienne

15h00, l’heure de faire ses valises a sonné. Direction l’aéroport pour un embarquement et un vol à 18h00.

J’espère que ce nouveau (et dernier voyage de l’année) vous aura donné envie et que vous nous ferez parvenir vos idées de prochains voyages !

Nos bons plans

     Inspiration