Quand on a appris qu’easyJet ouvrait une ligne directe entre Lyon et Stockholm, on s’est tout de suite dit que cela ferait une belle destination à tester pour notre rubrique Bon Voyage. Ça faisait un moment que je voulais y aller, et même si pas mal de gens m’ont dit que j’étais fou d’y partir à cette saison, j’ai pris 2 potes sous les bras et me suis porté volontaire pour ramener des bons plans de la capitale suédoise.

Samedi – Jour 1

_7h_
L’avion étant à 7h, autant dire que le réveil a un peu piqué. On est arrivés bien en avance à l’aéroport comme c’est marqué partout et nous nous sommes mis bien sagement à attendre dans le hall. Sauf qu’on n’avait pas réalisé qu’entre le début du hall où on attendait et notre porte, il fallait montrer notre passeport… et donc faire la queue ! Un peu plus et l’avion décollait sans nous alors qu’on était en avance. Ne faites pas la même boulette que nous :)

_10h_
Notre vol était le tout premier de cette ligne ! A l’arrivée l’hôtesse nous annonce que c’est la tradition de baptiser l’avion avec du champagne et que les pompiers vont l’arroser, et aussi qu’il y aura la télé pour nous accueillir. Sauf qu’on a atterri avec 45 minutes d’avance, loupé pour l’arrivée de stars !

_11h_
L’auberge de jeunesse qu’on a choisie, Generator, est à seulement 10 minutes à pieds de la gare centrale où on arrive après environ 45 minutes de bus. Il fait un peu frisquet et la ville semble déserte. Notre chambre n’est pas prête pour le moment donc nous laissons les valises à la consigne et nous nous dirigeons vers la halle Hötorgshallen Saluhall, un marché couvert sur la place Hötorget.

Plus d’infos sur les transports dans la rubrique Stockholm Pratique

_12h_
Le rez-de-chaussée de la halle est tout petit, tout se passe au sous-sol, où les stands d’alimentation côtoient quelques restaurants. Le petit déjeuner commence à être loin et on a lu partout que les Suédois mangeaient très tôt, donc on opte pour un plat de hareng accompagné de purée chez Kajsas Fisk, a priori un grand classique qui se révèle à la hauteur de sa réputation !

Plus d’infos dans la rubrique Où sortir à Stockholm

_13h_
Nous décidons d’aller voir la bibliothèque municipale. Elle a été construite en 1928 et la salle principale est magnifique de forme circulaire avec trois étages de livres.

Plus d’infos sur la bibliothèque dans la rubrique Les incontournables de Stockholm

_15h_
Plutôt que de retourner au centre-ville, on file plein sud pour découvrir les rues piétonnes de Norrmalm. Au milieu des nombreux H&M, on tombe sur un magasin Urban Outfitter. Heureusement que ma valise était déjà pleine à l’allée, sinon je crois que la CB allait fumer.

Plus d’infos sur la boutique Urban Outfitter dans la rubrique Stockholm Shopping

_15h30_
On sort de UO et la nuit est déjà tombée !!!  Oui, oui, à 15h30 ! C’est ça de visiter la Scandinavie en novembre…  Comme on s’est levés super tôt on a l’impression qu’il est déjà 18h. On continue vers le sud à la découverte de la ville et on arrive vers un port où un petit concert se termine. Des hôtesses nous servent un petit verre de Glögg, une sorte de vin chaud mais fait avec du jus de pomme et des épices, et qui s’avère un moyen idéal pour nous réchauffer.

_16h_
On continue toujours en direction du sud et on arrive à Gamla Stan, la vieille ville située sur une petite ile. C’est surtout des rues piétonnes avec pas mal de restos qu’on nous a présentés comme des attrape-touristes donc on ne regarde même pas les menus. Les rues pavées et les magasins de souvenirs me font penser à Montmartre, c’est assez joli.

_17h
La saison des festivités de fin d’année est commencée, le premier marché de Noël a ouvert aujourd’hui sur la célèbre place Stortorget devant le Musée Nobel. On se réchauffe à nouveau avec un verre de Glögg (payant cette fois) avant de reprendre la route pour le quartier de Södermalm (le quartier sud), situé sur une autre île plus au sud où se trouvent de nombreux magasins, bars et restaurants. C’est un peu le quartier hipster de Stockholm.

Plus d’infos sur le Musée Nobel dans la rubrique Les incontournables de Stockholm

_18h_
On commence par la rue Götgatan, (la grande artère qui traverse Södermalm à peu près du nord au sud) alors que les derniers magasins ferment. On décide donc d’aller boire un coup et on se dirige vers Medborgarplatsen. On dépasse la salle de concert Debaser où Local Native doivent se produire ce soir pour nous diriger vers Himlen, un grand immeuble (des bureaux ?) avec un restaurant chic au 2ème étage et un bar panoramique au 26ème. Il n’y a malheureusement plus de places assises au bar qui n’est pas très grand et on se serait bien posés, donc après avoir admiré la vue (sympa mais probablement plus jolie de jour) on repart à vide.

Plus d’infos dans la rubrique Où sortir à Stockholm

_20h_
Il est grande temps de trouver où manger (si on ne veut pas finir au Mac Do), après avoir pas mal flâner et s’être un peu perdus, on finit par trouver « Gossip », le restaurant recommandé par une suédoise rencontrée un peu plus tôt. Il est aussi complet (pas étonnant, c’est vraiment tout petit) mais on décide de réserver pour dans 1/2h. Juste le temps de faire un petit tour du pâté de maisons qui, pour le coup, rassemble plusieurs bars et restaus sympas, dont Urban Deli, une sorte d’épicerie fine couplée avec un bar / restaurant, où les clients peuvent commander des assiettes de charcuterie et fromage directement coupées à la demande.

_20h30_
On retourne à Gossip. Il s’agit d’un restaurant qui fait de la cuisine du Bengladesh un peu épicée, mais ça passe et c’est même très bon.

Plus d’infos dans la rubrique Où sortir à Stockholm

_21h30_
Comme nous sommes tous les 3 claqués, nous quittons le quartier de SoFo (South of Folkungagatan, par analogie à SoHo à New York) pour nous diriger tranquillement vers l’auberge de jeunesse, l’idée étant de s’arrêter boire un coup en chemin. Les grands axes Katarina Bangatan et Götgatan ont beaucoup plus animés que tout à l’heure. Finalement, la fatigue nous mena tout droit à l’auberge de jeunesse après quasiment une heure de marche.

_23h_
Extinction des feux

Dimanche – Jour 2

_10h30_
Après une bonne nuit de sommeil réparateur, nous partons en quête d’un petit déjeuner. On opte pour la Fabrique, dont les roulés à la cannelle et à la cardamone nous font de l’œil. Un thé, un chia pudding et un jus d’orange fraichement pressé complèteront agréablement le tout. En fait Fabrique est une chaine de boulangerie, il y en a plusieurs dans Stockholm et leurs pains avaient l’air très bons.

Plus d’infos dans la rubrique Où sortir à Stockholm

_11h30_
Il est temps de nous diriger vers Gamla Stan pour voir la relève de la garde qui n’a lieu que le week-end et le mercredi en hiver. A midi pile, une petite dizaine de gardes arrivent et gesticulent un peu pendant une petite dizaine de minutes mais on s’attendait à quelque chose de plus consistant. Renseignements pris, l’été ça a une toute autre gueule, avec beaucoup plus d’hommes avec des beaux costumes, de la musique, parfois des chevaux et ça dure 45 minutes.

Plus d’infos dans la rubrique Les incontournables de Stockholm

_12h30_
Comme il fait beau on se rend dans le quartier de Mariatorget, au nord-ouest de l’île de Södermalm, qui forme une petite butte depuis laquelle on a une belle vue sur le nord de la ville, c’est-à-dire principalement Gamla Stan, Norrmalm au loin, et l’Hôtel de Ville sur la gauche.

_13h30_
On essaie de pousser la porte du restaurant réputé Marie Lavaux, mais malgré la présence de gens à l’intérieur, il semble fermé, bizarre. Qu’à cela ne tienne, le quartier propose plusieurs alternatives. On hésite entre Gamla Amsterdam Cheesebar et Falafelbaren mais on optera finalement pour Barobao juste en face, qui propose une cuisine créative à base de baos (les pains chinois) super travaillés. On ne regrettera pas du tout notre choix.

Plus d’infos sur les restaurants du quartier Mariatorget dans la rubrique Où sortir à Stockholm

_15h_
On repart en direction du côté nord est de Södermalm où se situe Fotografiska, le Musée de la Photo. En chemin, on tombe sur la passerelle Katarina qui s’avance au-dessus des immeubles et offre une belle vue sur la ville. On continue notre balade en hauteur et là on a une jolie vue sur les îles proches de Skeppsholmen et Djurgåden où se trouvent les principaux musées et où on ira demain.

_16h_
On descend de la falaise pour rejoindre le Musée de la Photo, situé dans un ancien bâtiment des douanes. Le bâtiment est superbe et plusieurs expos temporaires sont présentées. En ce moment il y en a une sur Anton Corbijn, le portraitiste hollandais de musiciens (entre autres) qui a travaillé et fait des pochettes d’album pour U2, Depeche Mode, etc… et réalisé des clips ainsi que le film Control. On en prend plein les yeux, nous qui sommes 3 fans de musique.

Plus d’infos sur Fotografiska dans la rubrique Les incontournables de Stockholm

_18h_
On a bien mérité une petite pause au dernier étage du musée qui abrite un café-restaurant tenu par Paul Svensson, chef anciennement étoilé très réputé et très médiatique (il participe à plusieurs émissions de télé). Le restaurant est tellement réputé, notamment pour le brunch du week-end, que lorsque nous avons voulu réserver trois semaines avant notre venue, il était complet pour les 3 prochains mois !

Le café est magnifique, mais il fait maintenant nuit noire donc on ne voit que le gros bateau de croisière qui passe. En journée je pense que la vue doit être magnifique.
A noter que le Musée est ouvert jusqu’à 23h en semaine et 1h du matin le week-end, ça peut être un bon plan d’y aller après manger.

_19h_

On remonte sur la falaise direction Hermans Café, un restaurant végétarien  juste au-dessus du Musée et qui propose un super bon buffet végétarien à volonté.

Plus d’infos sur les restaurants dans la rubrique Où sortir à Stockholm

_21h_
On repart direction Götgatan, la grande avenue centrale de Södermalm à la recherche d’un bar. Les rues sont beaucoup plus calmes qu’hier (on est dimanche soir), il n’y a pas grand-chose d’ouvert et peu de monde dans la rue. On a le choix entre un pub, Expresso House (une chaine de cafés façon Starbucks ouvert jusqu’à assez tard) et un bar plus classique. On choisit la dernière option, Indigo, mais c’est pas la grosse ambiance. On se rattrapera demain.

Lundi – Jour 3

_10h_
Aujourd’hui, on a décidé d’aller du côté de Djurgåden, l’île aux loisirs.

_11h30_
Après quelques péripéties de tramway, nous voilà à Skansen, une sorte de grand parc avec un zoo et plein de petites maisons qui datent du début du XXème siècle et qui illustrent la vie à l’époque : l’école, la boulangerie, l’épicerie, la ferme suédoise, la maison du laboureur, le souffleur de verre, etc…

Comme on est complètement hors saison, il y a très peu de choses ouvertes (même les ours hibernent déjà). Et ça fait un peu parc fantôme. Mais ça devrait être plus sympa en décembre avec les décos de Noël ou aux beaux jours.

Plus d’infos sur Skansen dans la rubrique Les incontournables de Stockholm

_13h30_
Il n’y a pas non plus des masses d’options ouvertes pour manger dans le parc. Heureusement il y a quand même un restau ouvert. Plus de plat du jour mais il reste des boulettes de viandes avec de la purée, des airelles et des concombres en pickles, le plat suédois par excellence.

_14h30_
Direction le Musée ABBA (le truc à ne pas manquer à Stockholm même si on est plus punk rock que disco) à quelques centaines de mètres d’ici. Le musée comporte plusieurs sections, dont bien sûr une grande partie sur ABBA, mais aussi une partie sur les musiciens populaires suédois depuis les années 1920s jusqu’à aujourd’hui (qui se rappelle de Yngwie Malmsteen ou de Roxette, ou qui sait que Avicii et Lykke Li sont suédois ?), ainsi que sur les 60 ans de l’Eurovision.

Plus d’infos sur le ABBA Museum dans la partie les incontournables de Stockholm

_17h_
Direction Östermalm juste au nord. C’est un quartier cossu avec quelques commerces épars, mais vraiment pas beaucoup. On reprend plein ouest en direction de la halle Östermalm Saluhalle qui abrite un autre marché couvert. La halle historique de 1888 est actuellement en travaux jusqu’en 2018 mais les principaux étals ont été transférés de l’autre côté de la rue dans une halle temporaire assez chic avec, comme celle de samedi, des stands pour acheter et des places pour manger.

A 100m de là se trouve une guitoune qui ne paie pas de mine mais qui a ses afficionados. En effet, Östermalms Korvspecialist est, comme son nom l’indique, le spécialiste de la saucisse avec plus de 40 sortes différentes, que l’on peut manger avec de la choucroute. Bon, c’est quand même pas trop l’heure pour de la choucroute, dommage.

Plus d’infos la rubrique Où sortir à Stockholm

_18h30_
Il commence à pleuvoir un peu alors on décide d’aller visiter quelques stations de métro. Oui, j’ai bien dit visiter, car il faut savoir qu’à Stockholm un bon paquet de stations de métro abritent des œuvres d’art et/ou sont décorées. Pour certaines c’est discret, mais pour d’autres c’est carrément stylé !

Plus d’infos sur les stations de métro dans la partie les incontournables de Stockholm

_20h_
On se rend maintenant à Teatren, un food court logé dans le centre commercial Ringen près de la station de métro Skanstull, au sud de Södermalm. A cette heure-ci les commerces sont fermés, mais ce n’est pas ça qui nous intéresse. Teatren, c’est 8 stands de nourriture rapide façon foodtruck, mais tenus par des grands chefs suédois, placés au centre d’une sorte d’amphithéâtre de fac avec des tables et des chaises dans des gradins. Nous choisirons saucisse-purée dans un pain pita ou boudin à la salade de pomme sur une gaufre, mais le tout sur une recette de Magnus Nilsson, le super chef médiatique suédois.

Plus d’infos la rubrique Où sortir à Stockholm

_21h_
Après quelques hésitations sur la destination à prendre, on se retrouve à nouveau dans le quartier de SoFo, rare quartier où on trouve plusieurs bars et restaurants dans le même coin. On prendra juste un cidre suédois (nature ou fleur de sureau) à Brickyard, un bar-restaurant décoré sur le thème de New-York industriel, avant de retourner à l’hostel.

Plus d’infos la rubrique Où sortir à Stockholm

Mardi – Jour 4

_10h30_
On se pose chez Joe and the Juice, une chaine danoise dont la spécialité est les jus de fruits …  On opte pour un thé (moyen) et un jus surprise vu que c’est tout écrit en suédois (« banan » on comprend, mais le reste c’est plus chaud…)

_12h_
De retour sur l’île de Djurgåden, on arrive au musée du Vasa, qui met en scène le bateau du même nom. Ce bateau a coulé en 1628, le jour de son voyage inaugural, à seulement 1000m de son point de départ ( pas de bol !). Le bateau est resté plus de 300 ans sous l’eau et a été repéré et repêché seulement dans la deuxième moitié du XXème siècle. Il est présenté ici dans un musée assez fascinant. On y est restés presque 2h30.

Plus d’infos dans la partie les incontournables de Stockholm

_14h30_
Vue l’heure et par commodité, on décide de manger au restaurant du musée et il s’avère qu’il est très bien. Les plats sont travaillés et très bons.

Plus d’infos la rubrique Où sortir à Stockholm

_16h_
On change d’île pour aller sur Skeppsholmen, appelée l’île aux musées. Là encore il y a plein de travaux, et c’est assez sombre (il fait déjà nuit noire depuis une bonne demi-heure et c’est assez peu éclairé) mais on finit par trouver le Musée d’Art Moderne. Les deux expositions temporaires présentées actuellement ne nous tentent pas trop, mais le musée possède une partie exposition permanente gratuite assez intéressante.

Dans le même bâtiment se trouve le Musée du Design et de l’Architecture qui est gratuit, mais qui ne mérite pas forcément le détour.

Plus d’infos dans la partie les incontournables de Stockholm

_18h_
On quitte l’ile et on tombe sur une grande patinoire d’extérieur dans le parc Kungsträdgården. On commence à être vraiment fatigués et on réfléchit stratégie pour trouver à boire et à manger et ne pas marcher inutilement. Ce sera donc à nouveau direction SoFo pour être sûrs de trouver quelque chose.

_19h30_
On tente de manger au Nytorget 6, mais sans réservation ça n’est pas possible. Heureusement il reste de la place à Urban Deli juste à côté. Et là, c’est la très bonne surprise. On s’attendait à des plats simples (on avait juste aperçu les planches de charcuterie et fromages), mais on a eu droit à des super plats travaillés : omble chevalier avec courge et choix de Bruxelles au four, saucisse suédoise avec artichaut, pleurotes et topinambour, ou lard avec carottes rôties et compotes de pommes. Super bon !

_21h_
A quelques mètres de là, on tombe sur un bar qui s’appelle Uglan, Boule & Bar. Notre curiosité est piquée. On descend un escalier en colimaçon métallique qui sent la merguez et on tombe sur un sous-sol immense avec des terrains de… pétanque ! Pas moins de 8 terrains en sable (petits mais quand même) sont répartis dans ce sous-sol, ainsi que des tables de ping-pong (une tournante endiablée est en cours), des tables de palets sur coussin d’air, des sortes de baby-foots de hockey, des jeux de fléchettes, et pas mal de longues tables pour jouer au shuffleboard. Les règles ne sont écrites qu’en suédois, mais on devine qu’il faut envoyer les palets le plus loin possible sur la table recouverte de grains de cire sans les faire tomber dans les rigoles sur les côtés ou au bout. On ira donc louer des palets pour passer une heure très sympa.

Plus d’infos la rubrique Où sortir à Stockholm

_23h_
Le bar se vide, on commande un Uber qui ne nous coutera rien grâce au code récupéré à l’auberge de jeunesse. Mes pieds lui disent merci. Il faut dire qu’on aura quand même marché 17km aujourd’hui.

Mercredi – retour !

L’avion est à 12h15, ça pique beaucoup moins qu’à l’aller. Pour ne pas perdre de temps, on décide de prendre le petit déjeuner à l’hostel.

Le retour se passera sans encombre : 10 minutes de marche jusqu’à T-Centralen, 45 minutes de bus jusqu’à l’aéroport, dépense des dernières couronnes suédoise en souvenir et même petit buffet pour l’inauguration officielle de la ligne, et retour à la maison.

Retrouvez tous mes bons plans et les bonnes adresses testées dans le CityGuide suivant :

Comment y aller

avionLCC

En avion, au départ de Lyon, easyJet propose 2 vols par semaine (mercredi et samedi).
Comptez 2h45 de vol.

Informations et réservations sur www.LyonAeroports.com.

 

Nos bons plans

resume  sortir shopping astucieux Inspiration