vignette1

C’est maintenant devenu une tradition au sein de l’équipe : Sortir les moufles, les bonnets à pompon et se faire un bon petit gueuleton au marché de Noël sur fond de chansons kitchs et d’odeurs de vin chaud.

Ce qu’on adore aussi sur ce marché, ce sont les rencontres avec les commerçants, surtout quand ils ne sont pas encore épuisés de leur mois de travail et qu’ils nous accueillent tout sourire en nous sortant leur stock bien frais de blaguounettes. Qu’il est bon d’échanger des banalités teintées d’accents canadien, strasbourgeois ou… ardéchois. (Pour le plus grand plaisir de Milie, le marché de Noël est blindé d’Ardéchois, et elle n’est pas à l’abri de croiser un pote du collège au stand patates chaudes).

Petit tour d’horizon des gourmandises ! Suivez les guides :)

On commence notre repas par l’Alsace

spatzle

Les Spatzle « La Totale »
Des spatzle (sortes de pâtes fines), de la sauce crémeuse au bon goût de vin blanc, des oignons, des carottes et des morceaux de saucisses Wurst.
A voir la file d’attente, on sait qu’on en aura pour notre argent. Et à 8€, il vaudrait mieux. On est dans les tarifs haut du marché, mais la box est remplie jusqu’à ras-bord et nos fourchettes se perdent avidement dedans.

💰 Spatule « La Totale » : 8€
🎅 Chalet n°6-7

On continue en Drôme

soupe

A la question, « peut-on manger sain au marché de Noël ? », la réponse est évidemment… non. Et ne cherchez pas à faire rentrer la patate dans votre quota 5 fruits et légumes. C’est donc là que la soupe intervient. Simplement bonne et chaude, légèrement crémée, riche en carotte et subtile en cumin. 3€ le bol copieux, c’est parfait !
Admettons que les ravioles pochées, sans les 12 litres de sauce au fromage, peuvent passer aussi en version repas light.

💰 Soupe de légume : 3€
🎅 Chalet n°129

Petite halte boisson

vin-chaudardeche

Il y a ceux qui tueraient pour du vin chaud et ceux qui bossent l’après-midi (ou qui ont un article à écrire). On a trouvé la version sans alcool du vin chaud avec un bon jus de pomme brulant infusé dans de la cannelle, de l’anis étoilé et un soupçon de réglisse. Pour les autres, ça sera vin chaud bien sûr, mais à la myrtille. Servi par le sympathique Guillaume (Ardèche représente) qui propose sur le marché des marrons glacés Sabaton (les préférés de Milie, qui les sur-valide) et des produits de la cave Marcon de St Bonnet le froid.

💰 Vin ou jus de pomme chaud : 2,5€
🎅 Chalet n°12 et Chalet n°30

On grimpe en Savoie

tartifletteraclette

Le chalet savoyard ne passe pas inaperçu, ni son patron, le fringuant Aimé. On y engloutit accoudé au comptoir des litres de tartiflette et des montagnes de Diots (littéralement, vraiment) en écoutant les taquineries du boss. On en profite pour décerner la palme du plat gore du marché au… tadam ! sandwich raclette, avec son jambon cru, son passage au four et sa double ration de raclette. Doigts qui puent et estomacs calés garantis. Dommage que le prix soit si cher (7€/le sandwich) et le pain si moyen.
💰 Tartiflette : 5€ et sandwich raclette : 7€
🎅 Chalet n°17-18

Terminus en douceurs au Québec

quebec

C’est qu’on n’aurait presque plus faim dis donc ?! Allez ! il nous reste la place d’engloutir un pancake au sirop d’érable au village canadien. Et si vous êtes mignons, on vous offrira peut être le digeo !
💰 3€ la crêpe, c’est hors de prix. Mais ça fait toujours plaisir !
🎅 Chalet n°49

Un souvenir pour la route ?

On ramènera quelques Bretzels à nos copains malchanceux qui n’ont pas pu se libérer.
💰 2€ le Bretzel sucré / 1,60€ le classique
🎅 Chalet n°
41,42

En résumé :

Notre bilan ? Des estomacs bien remplis de gras et un chouette moment partagé à déambuler au milieu des kitcheries de Noël. Bon, il manquera toujours des petites tables pour se poser, et ça c’est bien dommage. Mais on peut toujours grignoter debout accoudé aux comptoirs des chalets, ou poser ses fesses sur les escaliers (glagla).

Notre conseil : partagez les plats, qui sont souvent très généreux. Si vous êtes gourmands comme nous, vous apprécierez de goûter à tout.
Les plats varient d’un stand à l’autre entre 4€ et 8€. En partageant, vous pouvez vous en tirer pour une dizaine d’euros par personne, pour un gros encas, une douceur et un vin chaud. Certains stands acceptent la CB, le sans contact et les tickets restos (et il y a plusieurs distributeurs autour de la place).