iphone7pub-lypon

Samedi matin, je me baladais du côté des Berges du Rhône, le soleil montait lentement au dessus des immeubles tandis qu’une légère brume flottait sur le fleuve. Arrivé au niveau du Pont de la Guillotière, je sortais mon smartphone pour rendre une photo de la colline de Fourvière qui se détachaient entre deux immeubles de la Presqu’Ile. Problème : une immense pub pour l’iPhone 7 sur les échafaudages du chantier de l’Hôtel Dieu se tapait l’incruste dans un photo bombing des plus disgracieux.

La pub a toujours fait partie de notre quotidien, mais quand elle s’impose à nous de façon aussi massive, n’en devient-t-elle pas trop agressive pour notre cerveau pourtant biberonné au marketing ?

Voilà le sujet de notre nouveau POUR ou CONTRE !

Pour les pubs sur les façades des immeubles

L’argent : qui dit pub dit argent et plutôt celui des annonceurs que le nôtre. La pub a déjà montré son efficacité à financer des services plus ou moins publics. On sait bien que les transports en commun seraient plus chers sans la pub et que l’on peut pédaler quasi gratuitement sur les Vélo’v grâce à JC Decaux. Donc quand une immense publicité permet de financer des travaux de rénovation, on est plutôt pour.

L’esthétique : je sens que vous allez être plus d’un à hurler en lisant ce paragraphe mais oui, la pub peut-être belle. Elle peut même embellir un panorama. Il y a quelques mois, à la place de la pub pour l’iPhone 7, il y avait déjà une pub pour l’iPhone mais il s’agissait des grandes photos prises par le dit téléphone. Il y avait un petit effet expo photo géante assez agréable à l’œil. Et puis prenons l’exemple de Time Square : la place New-yorkaise serait-elle aussi mythique sans ses immenses panneaux publicitaires.

CityCrunch : sur CityCrunch, la pub est une partie de notre modèle économique. Si vous lisez présentement cet article sans avoir eu à débourser un centime, c’est parce que des annonceurs ont bien voulu acheter de la publicité sur CityCrunch. Donc on se voit mal dire : la pub c’est mal (mais on le fera quand même, plus bas dans l’article, fous que nous sommes).

Petit aparté à ce sujet, pour les utilisateurs de Ad Block. Si vous aimez CityCrunch ce serait bien de désactiver vos ad block pour notre blog (ça se fait assez vite dans les paramètres). Au delà du fait que ça nous permet de vendre nos pubs plus cher (ça, vous vous en foutez un peu), il y a souvent des bons plans pour des concerts, spectacles et autres. Nos pubs étant gérées par le Petit Bulletin vous avez plus souvent des pubs pour des événements culturels que pour des boîtes de ravioli (ou pour l’iPhone 7 !).

 

Contre les pubs sur les façades des immeubles

La pub c’est le mal : pas la peine d’argumenter là-dessus, non ? Vous saisissez l’idée ;-)

La pub c’est moche : comme je le disais en début d’article, la pub iPhone gâchait complètement le beau panorama le long du Rhône. Aujourd’hui, en ville, il est difficile de prendre des photos sans aucune pub dessus. Malaise :-/
Quand les panneaux publicitaires ont envahi les sorties des villes et les ZAC, on a trouvé ça moche mais on a trop rien dit, les lieux n’étant pas les endroits les plus bucoliques de notre territoire, mais quand des gros messages commerciaux s’affichent en plein milieu d’une zone classée Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO on a envie de hurler contre ce saccage visuel.

La pub ça s’arrête jamais : aujourd’hui, on nous dit que cette pub est temporaire afin de financer les travaux. Mais qui nous dit qu’à terme ce genre de pub ne deviendrait pas permanent. Au même endroit de l’autre côté du fleuve, d’immenses lettres s’imposent sur les toits des immeubles autour de la place Jutard. Sans comptez que la pub pourrait financer encore beaucoup d’autres choses. A quand des billets d’avion gratuits si vous acceptez de regarder pendant toute la durée du vol des publicités (avec l’avion qui s’arrête si vous détournez le regard ou fermez les yeux ^^).

Verdict

Jusqu’où la publicité reste acceptable pour financer des projets ou des services ? C’est la question qu’on vous pose, chers lecteurs. Donnez votre avis dans les commentaires en commençant votre message par POUR ou CONTRE. On éditera l’article avec l’avis majoritaire en fin de semaine.

Allez je vous laisse je vais m’acheter un iPhone 7…