Encore du sport ? Non, du Sh’bam!

Après avoir pesé le « pour ou contre les salles de sport », les LyonCityCrunchers ont décidé de se bouger (enfin, certains…) (et « décidé » ne veut pas dire « faire tout de suite, là, maintenant »…). Anthony a déjà testé le bootcamp, j’ai donc décidé de tester LE nouveau cours de fitness tendance.

Si vous étiez du côté des « contre les salles de sport », c’est peut-être parce que ça fait trèèès longtemps que vous n’avez pas mis un pied dans un club. Car ils se sont modernisés. Eh oui, cher ami non-sportif, l’époque du « toutouyoutou » est désormais révolue. Le justaucorps fluo échancré de ta jeunesse est bon à être rangé au placard (bien que, garde-le quand même, avec le succès de Lady Gaga, on ne sait jamais…).

Bon, vous avez tous entendu parler de la Zumba ? Ce cours de danse ultra tendance qui consiste à danser sur de la musique latine et afro-cubaine ? Comme pas mal, j’ai essayé. Et je n’ai pas aimé. Le concept est sympa mais alors les mouvements « Ondoule dou corps ! » « Fais vibrer tes fesses » et « Roule des hanches » sur de la salsa… euh, comment dire ? Non, vraiment, c’est pas mon truc ! Et je compatis aussi sincèrement à mes amis masculins (et virils) qui ont voulu essayer et pour qui ce cours a été un supplice (même quand on n’a pas avoir beaucoup d’amour propre, on tient quand-même à garder un minimum de dignité devant les autres personnes de la salle…).

Et pourtant j’aime bien danser. Enfin, danser je ne sais pas si c’est le mot exact, mais disons que j’aime bien me laisser posséder par le démon de la musique en faisant plein de trucs avec mes bras et mes jambes. Sauf que j’ai passé l’âge d’attendre une heure du mat’ le samedi soir pour mettre un top à paillettes,
traverser Lyon et me faire refouler du Dock 40 pour aller shaker mon booty…

Entre la danse et et le fitness

Eh bien, les néo-zélandais de chez Les Mills (les inventeurs du Body Attack, Body Combat, RPM etc… <= si même ces noms là ne t’inspirent rien, respire un grand coup : c’est pas grave, on reprendra les bases plus tard…) l’ont fait ! Ils ont inventé une alternative à la Zumba qui est absolument géniale pour se défouler en dansant ! Ça s’appelle le « Sh’bam » (oui, oui, comme dans « Sh’bam la cheville », « Sh’bam le chien »…). Le descriptif de ce cours de fitness (comme ils disent dans les salles de sport…) parle de lui-même :

« Grâce à des mouvements simples mais terriblement tendance, Sh’bam est le programme parfait pour quiconque cherchant à créer et à laisser parler la star qui sommeille en lui, même si danser n’est pas naturel pour lui. » (ça, ça me parle…) « Les tubes les plus populaires, la Dance Music la plus entendue dans les meilleures discothèques du monde entier, les remix de grands classiques et des rythmes latino modernisés, Sh’bam est la manière la plus fun et sociable de s’entraîner.  » (par « sociable » je pense que tu peux comprendre « cours où toi le garçon, tu pourras garder ta virilité et éventuellement draguer la nana de devant qui bouge super bien… »).

Chaque cours de Sh’bam dure 45 minutes et comprend 12 morceaux des tubes du moment, genre Rihanna, Shakira, Lady Gaga, David Guetta et plein d’autres trucs en « a ». Clairement : des morceaux honteux que tu évites soigneusement de diffuser dans ton salon quand tu reçois tes amis graphiste, styliste ou violoncelliste (et plein d’autres trucs en « iste ») de la Croix-Rousse mais… absolument irrésistibles quand il s’agit de faire le mariole !

Et il n’y a pas que ça. C’est d’ailleurs ce qui m’a le plus plu dans ce cours en comparaison avec la Zumba : on est pas coincé dans un pseudo style « latino », il y a de la dance, mais il y a aussi du hip-hop, du rock, de la musique africaine… : on peut faire 10 styles de danse simplifiés en un cours ! Chaque piste a sa propre chorégraphie. Et même si à la base, tu n’es pas doué d’un bon sens du rythme, voir même de coordination, et bien cela reste relativement simple.
Parce que les mouvements ne sont pas très compliqués (à la base, on est surtout là pour brûler des calories, pas pour passer les prochaines auditions de l’opéra…), qu’on les répète tout le temps, que la prof explique vraiment pas à pas et qu’on commence à chaque fois par les mouvements des jambes,
avant d’ajouter les bras quand tout le monde a à peu près saisi…


« Youhouu ! J’élimine les frites et la bière du menu de ce midi ! »

Ce que j’ai aimé

– Danser en sortant du taf, à 19h00, en short et baskets, moi je trouve ça super fun !
– J’ai aussi beaucoup aimé l’ambiance conviviale et pas du tout « Tu as vu, comme je danse bien ? » de ce cours très fun et très ludique.
– En plus de faire le cours de façon très pédagogique (j’ai réussi à suivre, je vous jure que cela tient du miracle !), la prof nous a fait un vrai show et nous a incité à vraiment nous lâcher : « Faîtes comme dans les clips », « plus vite », « plus haut », « plus fort ». Vraiment motivant !
– On transpire vraiment ! (et on a même des courbatures le lendemain…).

Si vous aussi, vous voulez tester, plusieurs salles de sport à Lyon proposent ce cours !