1) Le Parc de la Tête d’Or

Quand je suis arrivée à Lyon, j’ai été littéralement époustouflée par ce parc.

Par sa taille tout d’abord (la “grande boucle” que les coureurs connaissent bien comptabilise 3,9 km, quand même !), par la diversité des lieux ensuite : un immense lac avec des pédalos et des barques, un parc zoologique gratuit, un magnifique jardin botanique, des grandes serres façon belle-époque, un petit train…

Un parc dans lequel on peut pique-niquer (attention cependant, la consommation d’alcool y est interdite !), jouer au badminton ou au foot, se balader en vélo ou rollers…
Pour moi, le Parc de la Tête d’Or c’est le Central-Park de Lyon !

J’aime beaucoup y courir le samedi matin. C’est l’occasion de voir des gens y faire du yoga, du thai-chi-chuan,  des chorégraphies de cosplay, du théâtre d’improvisation, des pompes, des photos de mariage… très divertissant pour aligner plusieurs tours !

Parc de la Tête d'Or Nénuphar

Girafe au Parc de la tête d'Or

Lyon ours parc de la tête d'or

2) Entre Rhône et Saône...

J’adore le fait que la ville soit “coupée” par le Rhône et la Saône. Cela offre de magnifiques vues et permet également d’apporter des “respirations” dans le paysage de la ville.

Les vues de chaque pont sont toutes très différentes. J’ai une petite préférence pour les ponts et passerelle sur Saône et j’aime particulièrement la vue du pont Kitchener sur le Vieux-Lyon…

Mais les berges aménagées du Rhône sont également de super spots de balade !

Vue sur Saône

Lyon skate-park des berges du Rhône

 

3) Capitale de la gastronomie ?

Pour une gourmande comme moi, l’offre de restauration à Lyon est tout simplement incroyable !

A Lyon, on peut manger de tout, bien, très bien et pour des prix vraiment attractifs.
De nouveaux restaurants et de nouveaux concepts émergent régulièrement dans une dynamique qui permet de tester de nouvelles choses tout le temps.

Miam !

 

4) Jouer au touriste

Arpenter le Vieux-Lyon, appareil photo en bandoulière ; photographier une énième fois la vue d’un pont ou la statue de la place des Terreaux quand elle est prise par la glace en hiver, faire un tour aux Halles Bocuse et acheter quelques bonnes quenelles chez Giraudet, s’émerveiller des vues nocturnes lorsque la basilique est illuminée, prendre la navette fluviale qui nous ramène à Confluence, manger de temps à autre dans un restaurant de la rue des marronniers ou une glace dans le jardin du Musée des Beaux-arts…

Bref : jouer les touristes dans sa propre ville. Une de mes activités favorites le week-end !

Lyon vue de nuit

5) Confluence, un quartier en devenir…

Confluence c’est depuis peu mon nouveau quartier.

Labelisé WWF avec une forte volonté environnementale, plein de bâtiments tout bizarres : du super contemporain et de la friche industrielle, du centre commercial **** et de la prostipute à tous les coins de rues passé 19h00, un jardin extraordinaire et une immense mare aux canards, une passerelle en bois et un bateau-bus, une vieille sucrière et des grues à tous les coins de rue…

Confluence c’est surtout un projet de renouvellement urbain sans précédent avec l’ambition à terme de doubler l’hypercentre.

Pour l’instant c’est surtout un quartier sympa en pleine évolution et l’impression de participer à une nouvelle page de l’histoire de la ville !

 

Confluence Lyon Island

Confluence en travaux

Confluence

Lyon Confluence Sucrière

 

Moi aussi je relaye et j’invite Rocka et Connie (deux de nos lectrices…) à se prêter au jeu…

 

Photos : Clémentine