Après notre article d’hier, qui vous disait où habiter à Lyon, en 2017, il est grand temps de se poser la question des sorties. Maintenant que vous avez déniché votre nouveau chez vous, il va falloir fêter ça ! (Et vu le prix des loyers, vous n’avez certainement pas la place pour accueillir tous vos potes chez vous).

Chez CityCrunch, on passe notre temps libre à parcourir la ville à la recherche de nouveaux bars, clubs et autres restos sympas. On peut donc se targuer d’avoir une bonne vision (certes subjective) de ce que la ville propose en matière de festivités.

Et force est de constater qu’en la matière, ça bouge pas mal ces derniers temps. Certains quartiers perdent de leur superbe tandis que d’autres secteurs émergent. Les lieux se ré-inventent et sont de plus en plus hybrides (à quand la boucherie qui fait aussi boîte de nuit et bibliothèque ?).

On vous propose donc un petit tour nocturne et festif dans la Capitale de Gaules en vous présentant les secteurs les plus animés pour répondre à la sempiternelle question : où sortir à Lyon ?

Pour une virée entre potes : direction les Berges du Rhône

Les Quais de la Soif règnent en maitre sur la nuit Lyonnaise. L’alignement des bar-péniches au niveau du quai Augagneur ouvre un large champs des possibles. De la péniche électro au paquebot étudiant, en passant par le vieux rafiot croulant sous les bouteilles de rhum, vous êtes sûrs de trouver votre bonheur. On passe d’une embarcation à l’autre en étant un peu moins net à chaque fois. L’été, la fête s’étend sur les pelouses et les gradins avoisinant dans une sorte d’apéro géant. Les riverains râlent mais les fêtards adorent.

Adresses coups de 💖

La Marquise, péniche électro pas très grande mais à la programmation soignée. Comme nous, beaucoup de Lyonnais y sont très attachés car ça été longtemps un des rares lieux électro lyonnais avant que ce style musical envahisse la ville.
🚇 20 quai Augagneur, 69003 Lyon – Tram 1 arrêt liberté
⏰ Ouvert tous les jours, jusqu’à 4h, le jeudi, le vendredi et le samedi, 1h le reste de la semaine
💻 marquise.net

Le Sirius, une institution de la nuit étudiante lyonnaise. C’est ouvert tout le temps et il s’y passe tout le temps quelque chose. Gardez un œil sur la programmation. On ne compte plus les fois où on a terminé là bas en s’accrochant aux pots de punch pour tenir jusqu’à l’aube.
🚇 2 quai Augagneur, 69003 Lyon – Tram 1 arrêt liberté
⏰ Ouvert tous les jours jusqu’à 3h
💻 lesirius.com

Pour une soirée chic et bling bling : direction les Brotteaux

Bien qu’en perte de vitesses, les Brotteaux restent un secteur animé en soirée et continuent d’attirer les gens beaux et bien habillés (et avec un compte en banque bien garni). Ambiance chic dans un décorum plutôt sympa (certains établissements ont pris leurs quartiers dans l’ancienne gare).

Adresses coups de 💖

Casa Jaguar, des flamants roses, une déco jungle, fauteuils en rotin et cocktails divins… Voici la recette de ce nouveau bar super cool. Ça change du bar à champagne un peu clinquant qu’il y avait avant !
🚇 157 rue Cuvier, 69006 Lyon – métro B, station Brotteaux
⏰ Ouvert du mardi au samedi jusqu’à 1h
💻 facebook.com/casajaguarlyon/

Maison Marcelle, derrière ce lieu aux allures de bistrot de quartier se cache un pur spot à apéro : tapas et frites maison, musique rock vintage en fond sonore et cartes de vins à prix sympa… On a fait la fermeture toutes les fois où on y est allés.
🚇 89 rue Massena, 69006 Lyon – métro B, station Brotteaux
⏰ Ouvert du lundi au vendredi jusqu’à minuit-1h
💻 facebook.com/maisonmarcellelyon/

Pour une soirée un peu arty : direction les Pentes de la Croix-Rousse

L’un des quartiers les plus cool de Lyon connait une nouvelle ferveur (elle n’avait jamais vraiment disparu) avec l’ouverture ces derniers mois de plusieurs lieux vraiment sympa. Il y en a pour tous les goûts du bistrot tranquillou, au café concert, au club underground… On a coutume de dire que l’ambiance d’un bar dans les Pentes dépend de l’altitude : c’est fou-fou en bas et ça s’assagit plus on monte.

Adresses coups de 💖

Le Lavoir Public est un des lieux typiques des Pentes. Installé dans un ancien lavoir, ce lieu hybride propose une programmation décalée, arty et gay friendly allant du clubbing au théâtre en passant par des apéros lotos.
🚇 4 impasses flesselles, 69001 Lyon – métro A, station Hôtel de Ville
⏰ Ouvert du lundi au samedi jusqu’à minuit le jeudi, le vendredi et le samedi et jusqu’à 23h le reste de la semaine
💻 lelavoirpublic.fr

Le Groom, c’est le nouveau club cool des Pentes. Situé dans les sous-sols du Away Hostel ce lieu nocturne propose une programmation originale et inventive. C’est THE nouveau place to be du quartier.
🚇 6 rue Roger Violi, 69001 Lyon – métro 1, station Hôtel de Ville
⏰ Ouvert du mardi au samedi jusqu’à 5h le vendredi et le samedi, jusqu’à 2h le jeud et jusqu’à 1h le reste de la semaine
💻 groomlyon.com

Pour une soirée à la cool : direction la Guillotière

Frémissante il y a encore quelques années, la vie nocturne de la Guillotière se défait peu à peu de son image sulfureuse pour devenir vraiment attractive. Les nouveaux bars ouvrent à un rythme qui devient difficile de suivre ! Ces établissements ont tous pour point commun un côté convivial et détendu (on n’est pas en Presqu’île, ici !). Les bars se concentrent sur la rue Pasteur et les rues perpendiculaires mais il ne faut pas hésiter à s’enfoncer un peu plus dans le quartier pour trouver quelques pépites.

Adresses coups de 💖

La Faute aux Ours, c’est un lieu mythique du 7ème arrondissement. Déco kitch, shooters de l’espace, playlist improbable et patronne délicieusement barrée. En fonction de l’humeur de la mythique et cannonissime patronne, vous serez accueillis à coup de bottines à paillettes ou de bisous, mais ce côté roulette russe fait aussi le charme du lieu.
🚇 4 grande rue de la Guillotière, 69007 Lyon – métro D, station Guillotière
⏰ Ouvert du mardi au samedi jusqu’à 1h
💻 www.facebook.com/La-Faute-aux-Ours

Le Petit Salon, les puristes diront qu’on est déjà plus à la Guillotière, mais le week-end, passé minuit, les fêtards du 7ème (dont nous faisons partis ^^) sont nombreux à converger vers ce club planqué le long des voix ferrées. Une programmation életro-techno-trance underground, un décor vraiment chouette et une ambiance survoltée. Bref un lieu qui nous réconcilierait presque avec les boites de nuit !
🚇 3 rue de Cronstadt, métro Jean Macé
⏰ Ouvert le vendredi et samedi jusqu’à 6h.
💻 www.facebook.com/clublepetitsalon/ 

ND : on n’a pas parlé de notre QG d’amour, le Live Station (qui fait des supers brunchs, planches, soirées, cocottes, petit dej, etc…) car on en parle déjà beaucoup trop sur ce blog. Oh wait…

Pour une soirée branchouille : direction la Confluence

On y a cru au début, mais on est de plus en plus sceptiques… La Confluence peut-elle devenir un vrai spot de sortie ? Difficile à dire, certes le quartier dispose de plusieurs lieux mythiques (Le Sucre, le Marché Gare) mais c’est vraiment le grand écart en terme d’ambiance et de public. Bref, c’est un quartier dans lequel on se rend pour une soirée bien précise pas pour passer d’un lieu à l’autre à chaque nouvelle tournée.

Adresse coup de 💖

Le Sucre, LE roof-top qu’on adore autant qu’on déteste. Une programmation léchée mais parfois trop hipster, des événements super cool (aussi bien en soirée qu’en journée) mais un public parfois un peu trop excité (ah ces jeunes !) mais surtout un spot unique avec une terrasse magique et une vue sur la Saône.
🚇 50 quai Rambaud, 69002 Lyon – tram 1 arrêt Hôtel de Région
⏰ Ouverture en fonction de la programmation
💻 www.le-sucre.eu

Le Marché Gare, pas un bar, ni un club mais une salle de concert qui s’est taillée une belle réputation avec sa programmation indé riche et variée. L’ambiance y est toujours cool et les tarifs sont sympas.
⏰ Ouverture en fonction de la programmation
 💻 www.marchegare.fr

Pour une soirée en anglais : direction le Vieux Lyon

Une fois que les touristes sont partis, le Vieux-Lyon s’anime d’une nouvelle ferveur. Cela est dû en grande partie à la myriade de pubs qui s’y trouvent. Idéal pour descendre des pintes en compagnie d’Anglais, d’Irlandais, d’Écossais et d’Australiens.

Adresses coups de 💖

Le Berliner, un bar berlinois comme son nom l’indique qui propose souvent de chouette concerts dans sa cave. L’ambiance y est très cool, la clientèle est conviviale et les happy hours sont vraiment happy. Bref, notre spot de sortie quand on est dans le Vieux Lyon.
🚇 20 rue Saint Georges,  69005 Lyon – métro D station Vieux-Lyon
⏰ Ouvert du mardi au samedi jusqu’à 3h
💻 facebook.com/Barberliner69/

Le Johnny’s Kitchen est un peu à l’écart de l’agitation du Vieux-Lyon, mais l’ambiance de ce pub est cool, les prix sont corrects et l’accueil est top . Que demander de plus ? Des super bons burgers ? OK !
🚇 48 rue Saint Georges, 69005 Lyon – métro D station Vieux-Lyon
⏰ Ouvert tous les jours, jusqu’à 2h le vendredi et le samedi, jusqu’à 1h le reste de la semaine
💻 www.facebook.com/johnnyskitchen

Pour une soirée pleine d’aventure : direction les quais de Saône

Les mauvaises langues disent que les bars et boites des quais de Saône dans le 5ème arrondissement sont pour les touristes ou les banlieusards de l’Ouest qui ont la flemme de rentrer dans le centre de Lyon ? On aimerait bien les contredire mais il est vrai que l’enfilade de bars à hôtesses, karaokés et discothèques glauques nous pousse à rester à bonne distance… Le secteur est vraiment en perte de vitesse…

Adresse coup de 💖

Le Look Bar n’a pas d’équivalent. C’est pas très grand, un peu sinistre, ça n’a pas bougé depuis plusieurs années (siècles) mais c’est tellement éclectique, tellement improbable, tellement décalé qu’on ne peut que craquer.
🚇 2 rue du Palais de Justice, 69005 Lyon – métro D, station Vieux-Lyon
💻 www.facebook.com/Look-Bar

Voici un petit résumé de tout ça sous forme de carte :

Bon à savoir

Il n’existe pas de grosse discothèque dans le Lyon intra-muros. Les organisateurs de soirées, les collectifs et les labels ont fini par s’accommoder de cet état de fait et organisent des soirées au gré des lieux qu’ils arrivent à occuper. Voici donc quelques collectifs et organisations à suivre sur FB :  Encore,  Elektro System, Happyness TherapyTotaal Rez Art FeastPapa Maman (cette liste est TRES loin d’être exhaustive, et peut être complétée avec vos suggestions en commentaire).

On vous rappelle que cet article est subjectif et reflètent simplement notre point de vue sur les lieux de sorties à Lyon, n’hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires !