1) Voir Lyon depuis les Ponts, les quais, Lyon à travers l’eau

Pont Lyon Saône

Depuis la Presqu’ile jusqu’à la Guillotière, en revenant par le Pont Wilson, et en repassant par la passerelle du Collège… Etc, etc. Les fleuves font partie intégrante de Lyon, et les ponts rythment la vie des Lyonnais. Qu’on les traverse au petit jour pour aller prendre un train, la nuit en zigzaguant, après une soirée trop arrosée, sous la neige, sous le soleil, en riant aux éclats où en pleurant… Les ponts de Lyon, c’est la vie ! De plus, les panoramas qu’ils offrent sont les plus belles vues sur la ville.

2) Le brassage culturel

velo-cour-lyon

Il est fréquent d’entendre des laïus sur les « lyonnais » mais perso, des vrais lyonnais, au fond, je n’en connais pas tant que ça… Des gens de tous horizons géographiques et professionnels heureux d’être là, oui, j’en côtoie des tonnes ! C’est un peu ça Lyon aussi, une ville à laquelle on confère une image bourgeoise à cause de deux ou trois fiefs mais qui se découvre quartier par quartier, culture par culture. Une ville qui réussit le tour de force de permettre à la fois une ambiance village (on peut y croiser des gens qu’on connait à chaque fois qu’on met le nez dehors) tout en étant tournée vers l’international !

3) La diversité gastronomique

Salade foie de volaille

Corollaire du précédent point, j’apprécie particulièrement le fait de pouvoir satisfaire ma curiosité gastronomique à Lyon ! De la junk-food en passant par les bouchons, jusqu’aux spécialités asiatiques ou africaines, on trouve de tout à Lyon en cherchant un peu :) Malheureusement, les attrapes-touristes sont aussi légions, et il faut parfois au nouvel arrivant un peu de temps pour prendre ses repères, j’en eu fait les frais, mais une fois le pli pris, on a plus de bonnes surprises que de mauvaises !

4) La ville la nuit

Lyon la nuit

On pourrait relancer le débat sur le POUR ou CONTRE la Fête des Lumières mais ce n’est pas tant la question. Le fait est que l’éclairage public à Lyon est vraiment soigné, voire scénarisé et fait de la ville un lieu merveilleux une fois la nuit tombée, et ce toute l’année. On a tendance à ne plus s’en rendre compte quand on vit à Lyon depuis de nombreuses années, mais les autres villes française sont loin d’avoir toutes le même traitement en matière d’éclairage public.

5) Les vestiges archéologiques

Théâtre Antique - Fourvière

Que celui qui n’a jamais été aux Nuits de Fourvière me jette la première pierre ! La vue de Lyon depuis le Théâtre est à couper le souffle et est peut être ma préférée… Ce sont en partie ces vestiges qui, dans une autre vie, m’ont fait déménager dans la Capitale des Gaules, cette bonne vieille Colonia Copia Felix Munatia Lugdunum ! L’histoire de la ville nous contemple, on ne fait que passer, que sera-t-elle demain ?