Apéro Tapas au Café Bossan

Quand : 21 février
Qui : 9 girls, 50% de Lyon, 50% d’ailleurs
Quoi : le challenge, trouver un restau où on puisse papoter tranquilles (principe du WE girls), facile à localiser (pour celles qui connaissaient modérément Lyon) et pas trop cher (fin de mois oblige).

Une fois encore, la belle Alex (notre Huggy-les-bons-tuyaux en chef) a trouvé un plan au top : le Café Bossan.

A deux pas du métro St Jean, sur les quais de Saône, entre le pont Bonaparte et la passerelle St-Georges.

Bien situé donc, mais pas méga blindé non plus. Du coup, on pouvait s’entendre d’un bout à l’autre de la tablée, sans avoir à sortir le porte-voix.

J’ai trop adoré mon apéro

Un Martini Expresso : Vodka – double expresso (refroidi) – liqueur de café – sucre de canne, comme son nom ne l’indique pas.
La Vodka Red Bull au féminin, en quelque sorte. Même effet, mais en 1000 fois plus meilleur. Il faut dire que j’adore le café et que, de mon point de vue, le Red Bull c’est trop dégueu. Ça me rappelle le sirop immonde de quand j’étais gamine. De la poudre, de l’eau, et hop, magie, du sirop-antibio. Et sa petite cuillère en plastique à méga rebords. Pour ne pas en perdre un goutte. Beurk.

La formule tapas

Si les tapas riment souvent avec micro-grignotage, euh, là… non.
C’était de la tapas de compèt’.
Plus copieux, tu meurs (et ça n’a rien à voir avec le soit-disant appétit de moineau des filles).
Jugez plutôt :
Écrevisses au pesto, brick à la ricotta, tortilla de pommes de terres, accras, brochettes, gambas au pastis, poêlée de légumes au gingembre, cheesecake  ricotta-orange et fondant au chocolat. Servis les uns à la suite des autres pour chacune d’entre nous. Oui madame.

Verdict

Oui, j’ai ruiné mon objectif maillot de bain.
Très TRES belle performance !
En même temps, c’est une entorse (triple entorse, fracture etc) qui valait largement le coup.
Alors non seulement on a pris des forces (titanesques) pour la mission dance floor qui nous attendait, mais surtout, c’était dé-li-cieux.
Un peu de Méditerranée dans le Rhône, un peu d’été en plein hiver. On est parties en vacances le temps d’un repas, et c’était cool…

Je peux avoir un autre martini expresso s’il vous plaît ?