Il faudra un jour que je vous montre la boîte mail de L69. Je pense qu’il y aurait moyen d’effrayer les plus procrastinateurs d’entre vous.
Tout ça pour vous dire que malgré la cinquantaine de courriers qu’on reçoit par jour et qu’on regarde d’un œil un peu distrait, il y a parfois des informations qui nous interpellent.

Ce fût le cas du mail envoyé par le Bistrot des 4 Chapeaux mentionnant son inauguration et se présentant comme « un lieu chaleureux aux allures de pension de famille, cuisine authentique servie en cocotte ».

Chouette un nouveau resto en Presqu’Ile !

J’ai zappé la case mondanités en n’allant pas à l’inauguration, mais j’y suis allé dès le lendemain midi avec notre chroniqueuse Milie pour tester ce nouveau lieu.

La déco retro

Il fait beau, on se met en terrasse. La table est bancale, mais c’est pas grave, c’est l’esprit bistrot.
On jette un coup d’œil à l’intérieur : ambiance brocante et vieilleries :  d’anciennes plaques publicitaires partagent le mur avec des lampes rétros. La déco est classique pour ce genre d’établissement mais réussie.

La bouffe, cocotte !

La spécialité, ici c’est la cocotte. Nous commandons tous les 2 la cocotte du jour : poissons, légumes et aïoli.
Notre commande arrive relativement rapidement et l’on découvre, au moment où le couvercle se soulève, notre repas.
Les morceaux de poissons se dressent fièrement au dessus d’un lit de carottes, choux-fleurs et autres aliments sains (à quelques semaines de se mettre en maillot de bain, c’est parfait) qui n’attendent que d’être avalés avec une pointe d’aïoli (oui bon OK le maillot de bain attendra !).

La cocotte est copieuse mais relativement sans surprise. L’effet lever-de couvercle-oh-surprise! se dissipe assez rapidement pour laisser sa place à un plat très convenu.

Après un rapide saut du chef à notre table,  venant nous demander si son aïoli n’était pas trop aillé (Non, l’aïoli, c’est jamais trop aillé !!), on passe directement au café. Les desserts sur les tables de nos voisins n’ayant pas réussi à nous convaincre.

Verdict

Difficile de porter un jugement précis sur le lieu. Certes la nourriture était de très bonne qualité, mais ça manque d’âme. J’ai mangé un bon poisson, de bons légumes et un aïoli parfait, mais le tout était ennuyeux… Ma cocotte au poisson devait être première de sa classe à l’école des cocottes : super douée mais super chiante.

On a bien tenté de se dire qu’il ne fallait pas chercher l’audace dans une cuisine « authentique », mais le passage en caisse nous a un peu calmé. 14€ le plat, 2€ le café, c’est pas trop esprit bistrot, mais plutôt brasserie qui se la raconte…

Alors n’y allons pas par 4 chemins, le Bistrot de 4 chapeaux, c’est plutôt cher pour ce que c’est. A faire uniquement si toutes les terrasses de la rue sont déjà pleines.

 

Bistrot des 4 Chapeaux
14 rue des 4 Chapeaux
69002 Lyon

PS : Vous pouvez lire l’avis de Milie sur Yelp.

 

28 commentaires

  1. Tiens, Cam d’Ess a posté une photo d’une cocotte pâtes et sauce à la viande qui a l’air trop bonne du Bistrot des 4 chapeaux justement aujourd’hui… A quand une battle de critiques sur le lieu 😀 ?

  2. Après ça sera ma minute rabat-joie, mais je trouve que c’est un peu rude comme titre, par rapport au contenu de l’article. En fait ce n’est pas si négatif, même pas si cher, franchement, mais le titre fait très mal pour un commerce, et ça c’est un peu moyen, surtout en phase de lancement…

  3. Ah, ravie de voir que je ne suis pas la seule à avoir été heurtée par le titre. C’est vrai que je m’attendais à une descente en flammes du resto quand, au final, vous êtes déçus (et vous avez le droit et c’est fort dommage) et que ce n’est qu’un repas moyen que vous avez eu.
    Bref, le titre est dur. Et le prix, pas si surprenant pour un plat de poisson. Cher autant en bistrot qu’en brasserie.

    1. En fait je crois qu’avec Yelp je réalise de plus en plus ce que peuvent penser les commerces à la lecture de telles critiques, et je trouve que parfois, pour faire cliquer (clairement, le titre donne envie de lire l’article !), on en fait un peu beaucoup sans penser aux conséquences… (Bon je sors, je vais finir par vraiment passer pour une rabat-joie ^^)

  4. Moi je ne trouve pas le titre si dur ! 14 euros pour un plat du jour : morceau de lieu, 1/2 carotte et 1/6 de choux-fleur, clairement : c’est hyper cher !

    C’est un luxe que je me permets parce que j’adore manger et sortir mais c’est un luxe ! 100 balles le plat du jour (appelez-moi mamie, je convertie encore régulièrement…) en temps de crise, c’est abusé !

    Camille, je comprends ton point de vue vis à vis des commerçants mais il y a aussi tellement de restaurants où on nous fait attendre des plombes pour nous servir de la bouffe directement sortie d’une barquette de chez Métro (attention : je ne parle pas du restaurant dont parle l’article, j’élargis le propos…) que d’un autre côté, quand on aime pas ou plus simplement quand on trouve ça « bof », il faut le dire !

    On zappe facilement les déceptions parce que les jeunes urbains que nous sommes sortons souvent mais je me souviens que mes parents avaient complètement arrêté d’aller au restaurant à une époque : ils avaient été trop souvent déçus alors que c’était un vrai luxe pour eux à l’époque !
    J’ai le souvenir d’enfance cuisant d’un repas d’anniversaire dans un restaurant très réputé où on avait été traités comme des chiens (on ne devait pas être assez bien habillés…) pour manger de la nourriture quelconque pour une note qui devait représenter facilement 1/10 des revenus mensuels de mes parents à l’époque. La déception de mes parents à la sortie, je ne l’oublierai jamais je crois…

    Alors sans pour autant « pourrir » les commerçants, j’estime que si une critique négative peut permettre au gars de se remettre en question ou de laisser la place au petit nouveau qui va vraiment se défoncer pour faire de la bonne bouffe : je n’hésite plus !

  5. Je rejoins assez Clémentine sur le titre, je ne le trouve pas si dur que ça car en définitive il reprend juste une expression. Ce qui est sur, c’est qu’en ce qui me concerne tous ces commentaires me donne envie d’aller tester ce restaurant afin de me faire ma propre idée ! 😀

  6. Raah, vous allez finir par me faire regretter mon titre 🙂
    Déjà que je me sentais hyper coupable en cliquant sur bouton publier et que j’ai édulcoré pas mal le contenu (sans pour autant retoucher aux fautes d’orthographes).
    J’aurais du mettre « un bistrot bon, mais pas top…et cher en plus ».

    Personnellement, je trouve que 14€ le plat du jour le midi c’est hors de prix.
    Rappelons que certains resto parmi les meilleurs de Lyon, propose des formules entrée+plat+dessert à 15€ (pour peu qu’on arrive à y avoir une table).
    J’ai cru bêtement que pour 14€, la cocotte aller être exceptionnelle. Ce n’était pas le cas.

    Ce qui est (était?) quand même chouette à Lyon c’est que la bonne bouffe y est plutôt accessible. J’ai pas envie qu’on prenne la direction de Paris, alors il faut qu’on s’offusque des plats du jour à 14€ !

  7. A la fin de la lecture de l’article, je reconnais que j’ai également trouvé le titre très rude comparé au contenu, surtout pour un établissement tout beau tout neuf.
    Même si c’est cher pour un plat du jour et qu’il normal de le dire si vous le pensez (vous êtes quand même là pour ça ^^), je pense que c’est la dernière phrase qui peut gêner et qui, pour moi, pique plus que le titre. Sans cette petite phrase, le titre devient nettement moins rude.
    Sinon, j’ai bien envie de tenter d’aller y faire un tour, juste pour confirmer ou infirmer ma première opinion suite à cet article, qui n’est d’ailleurs pas la même que celle de Qyrool 😉

  8. Alors comme l’établissement a aussi ouvert une partie « saladerie » juste à côté, je peux vous dire que la salade vaut largement ses 8,50 Euros : on choisit sa base (choix entre mesclun, mâche, épinard, riz ou pâtes), puis 4 ingrédients parmi une vingtaine, un topping et sa sauce.
    Et les rations d’ingrédients étaient vraiment généreuses et savoureuses, y compris pour les queues de crevettes ce qui est rare (bientôt en photo sur Yelp). Ca m’a largement suffit comme déjeuner.
    La boisson en accompagnement est à 2,50 Euros.
    Alors comme solution pour les beaux jours, en terrasse dans une rue calme entre Cordeliers et Place de la République, je trouve ça très bien et je vais y retourner !

    Pour l’instant je n’ai pas testé les cocottes, mais effectivement je trouve le titre assez cinglant ( … sanglant ?) au regard du fond de l’article. Je reviendrai partager mon avis après le test :o)

  9. je ne comprends parfois pas votre échelle de valeurs dans vos critiques: un décor qui a l’air soigné et une grosse cocotte avec du poisson et de l’aoili ne me semble pas cher payé, sur la place lyonnaise, j’entends. D’autres endroits servent des quiches lorraine + salade + cupcakes pour le même prix

    1. Notre échelle de valeur se cale sur certains établissements lyonnais (plutôt nombreux) qui propose un cadre agréable, un service au top et des plats succulents au tarif de 14€ la formule.
      Il existe aussi des établissements qui font payer ce prix là pour un quiche+salade+cupcakes mais on ne les cautionne pas non plus 🙂

  10. Bonjour à tous, merci pour tous ces commentaires.

    Je tiens tout d’abord à préciser que le café est à 1,50 €

    Le concept de ce restaurant n’est ni plus ni moins le rêve de ma vie, pouvoir trouver de bons produits, bien servi dans un cadre chaleureux.

    Inutile de mettre en valeur un plat du jour à 8€ pour au final vendre une entrée le plat du jour un fromage un dessert.

    Au bistrot des quatre chapeaux une cocotte vous suffit.

    Vous avez d’autres restaurants qui sont capables de vous servir un pot-au-feu en 10 minutes avec une carte à rallonge (j’aimerais qu’on explique comment).

    Olivier Remontet gérant du bistrot des quatre chapeaux et de potage vinaigrette

    1. Bonjour Olivier,
      Merci d’avoir pris le temps de venir répondre à notre article.

      Je ne doute pas de la sincérité de votre démarche ni de la qualité de votre établissement.

      Nous n’avons juste pas été emballé par un lieu qui s’annonçait plutôt prometteur.
      A ce tarif là, je pense qu’on peut faire dans la qualité tout en proposant quelque chose de plus épatant.

      Quant au prix du café, on a payé 32€ à 2. Donc soit le café était à 2€ soit le plat était à 14€,50 soit il y a eu une erreur dans votre note.

      1. Cela étant, vous constatez que les lecteurs de Lyon CityCrunch sont avant tout curieux et ne prenne pas forcement nos critiques comme paroles d’évangile puisque bon nombre d’entre eux ont indiqué aller y faire un tour prochainement.

  11. En même temps, l’aïoli fait parti des plats les plus simples de la gastronomie provençale.
    Vous ne parlez pas de la cuisson du poisson qui est tout de même importante.

    Vous prenez un plat d’aliments bouillis (c’est le concept) et vous voudriez en faire quelque chose d’original, d’extrêmement goûtu. Vous voulez quoi ? Du ketchup pour changer et rajouter de la viande pour en faire un pot-au-feu ?

    Dans votre invitation était écrit « Cuisine authentique », l’aïoli se doit donc de ne pas être trop original pour ne pas déclencher des cris d’orfraie.

    Pour le prix, je ne trouve pas ça excessif si les produits sont effectivement de bonne qualité. En même temps, j’habite à Paris donc je ne suis pas objectif à ce niveau-là! 😉

  12. je pense que le service n est pas professionnel je me comprend erreur sur la facture,soupire ennuyeux,café a 2euro, des amies ont garder leurs facture.et la serveuse ne m inspire pas grande confiance.

  13. Je ne vous tiens pas mon « chapeau » pour ces commentaires, une dernière fois le café est à 1,50 € et non pas à 2€.

    Je vous propose de venir me dire en face vos griefs et en échange je vous invite à manger. Qu’en pensez-vous ?

    Il est toutefois plus difficile de dire les choses en face que de se cacher derrière un clavier pour dire n’importe quoi.

    Cordialement

    Olivier Remontet gérant du bistrot des quatre chapeaux.

    1. Bonjour, si je me permet de mettre ces critique parce que c mon travaille!! je travaille a L URSS. merci de votre invitation mais préoccuper vous des erreurs de caisse vous éviterez les problèmes en fin de journée après le z. bonne journée et bonne route pour la suite. .

  14. Mon cher Monsieur, il n’y a pas d’erreur de caisse chez nous et je crois que l’URSS n’existe plus…..

    Si vous avez des choses à dire j’ai un très bon comptable et surtout de très bons avocats…

    Comme je le dis depuis toujours j’ai conçu ce restaurant pour moi, afin de créer un univers et une cuisine qui me ressemble, qui me fasse envie.

    Je sais qu’il est impossible de plaire à tout le monde mais laissez-nous rêver.

    Concernant les erreurs de caisse amenez-moi des preuves sinon je porte plainte contre vous.

    1. Bon essayons de calmer le jeu, inutile de convoquer l’URSS, les comptables et les fins de journées.
      Bertrand, il me semble que la proposition d’Olivier est honnête.
      Merci de rester courtois, nous serions obligés de fermer les commentaires de cet article sinon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*