Puisqu’on a dévoilé une partie de nous à la blogosphère lyonnaise, hier soir, allons plus loin, aujourd’hui, avec la présentation des deux gros matous qui squattent notre appartement(enfin, s’ils parlaient, ils diraient sûrement que c’est nous qui squattons leur appartement…)

Grosse Mère :

Grosse Mere

Chatte associale. N’accorde sa confiance qu’à très peu d’humains.
Ronfle éveillée (ou a des problèmes respiratoires).
Capable d’ouvrir n’importe quelle porte, même les plus coriaces. Possède une grande classe, qui lui a déjà valu de prêter son museau pour une campagne de pub.

Petit Père :

Petite Père

Chaton fou. Mord tout ce qui ressemble de près ou de très très loin à une proie (plante, chaussure inerte, câble de Ipod, sa propre patte…). Arme de défense : le Pet de la Mort (The Death Fart), remettant putois et furets à leur place !

BONUS !!! Mister Don’t Eat My Cookies :

Il a un vrai nom au Japon mais j’ai oublié.
Ce n’est pas vraiment un être vivant, mais il peut facilement écouter vos lamentations et autres interrogations métaphysiques. A l’occasion, il fait aussi office de tirelire. On l’a trouvé chez Urban Outfitters à Los Angeles.

Un grand merci à Pat pour ces superbes photos.