Ho non… Cette adresse est fermĂ©e 🙁

Cuisine-Ciboulotte

La premiĂšre fois que j’en ai entendu parler, c’est lorsque j’écoutais sans grand intĂ©rĂȘt une discussion entre mes collĂšgues, discussion portĂ©e sur la nourriture (midi approchant, le cerveau a naturellement tendance Ă  focaliser toute son attention et Ă©nergie sur ce qu’il pourrait bien avaler).

Pourtant, je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai buguĂ©, mais le fait qu’elles insistent autant sur le mot « ciboulette » m’a intriguĂ©e. Je me demandais si elles parlaient d’un plat recouvert de cet aromate ou si elles venaient toutes de se dĂ©couvrir un amour inexpliquĂ© pour l’herbe. Il aura fallu que je pose la question pour percuter que non, elles parlaient tout simplement du restaurant dans lequel elles comptaient aller.

Étant prise d’une incroyable flemme de bouger mon fessier du bureau, j’ai prĂ©fĂ©rĂ© dĂ©cliner l’invitation. Pour instantanĂ©ment le regretter en les voyant dĂ©barquer avec leurs achats.

Laissez-moi prĂ©ciser : toutes avaient pris des salades, mais c’est surtout l’emballage plutĂŽt original qui m’a interpellĂ©e, me donnant envie d’y aller Ă  mon tour. (Oui, je suis faible, mais j’ai agi pour la bonne cause puisque ça me permet de vous en parler).

En fait, ce qui fait la particularitĂ© de Ciboulotte, c’est son cĂŽtĂ© bio friendly. Les produits proposĂ©s pour accompagner votre salade sont bio, et frais. Libre Ă  vous de faire votre choix parmi des cruditĂ©s, des fĂ©culents, des protĂ©ines, et comble du bonheur, du fromaaaaaaaage (je serais d’avis d’accompagner TOUS les plats avec du fromage ou de la harissa, voire les deux tant qu’à faire). Les portions, que vous preniez votre plat sur place ou Ă  emporter, sont trĂšs gĂ©nĂ©reuses, et un yaourt, accompagnĂ© ou non d’une garniture fait office de dessert. Quant Ă  la boisson, attendez-vous Ă  boire du jus frais, et vraiment rond en bouche (non, je ne parle pas de vin).

Si la salade ne vous tente pas (surtout en ce moment vu la pĂ©riode merdique hivernale qui semble s’ĂȘtre dĂ©finitivement installĂ©e sur Lyon malgrĂ© mes priĂšres pour un hiver californien), Ciboulotte propose Ă©galement un plat du jour Ă  choisir gĂ©nĂ©ralement parmi deux plats chauds.

Mezza-Ciboulotte

La Mezzanine.

J’ai bien failli y laisser ma peau pour prendre la photo, les escaliers se trouvant juste derriĂšre moi. 

Si en Ă©tĂ©, la terrasse est plutĂŽt sympathique pour s’engraisser Ă  l’extĂ©rieur, en hiver, Ă  moins d’ĂȘtre insensible au froid ou d’avoir la peau dure, il est prĂ©fĂ©rable d’aller sur la mezzanine situĂ©e, comme le nom l’indique, Ă  l’étage (surprenant, n’est-ce pas ?).

Escalier-ciboulotte

Les escaliers de l’enfer, aux marches petites et peu espacĂ©es.

C’est probablement le moment que je redoute le plus lorsque je mange sur place. L’idĂ©e d’affronter ces escaliers ne m’emballe pas des masses, pire quand j’ai des talons (oui, parce que contrairement Ă  mes talons, mon vertige, lui, refuse de me lĂącher, donc j’ai toujours la hantise de me ramasser avec mon plateau devant tout le monde
. Certains cauchemardent Ă  l’idĂ©e de se balader nus dehors, pour ma part, j’ai fait mon choix).

Plateau-ciboulotte

Oui, les plateaux donnent un peu l’impression d’ĂȘtre dans une cantine scolaire.

Que l’on soit d’accord, les plats sont bons, et calent bien, mais ne vous attendez pas Ă  avoir un orgasme gustatif pour autant. Ciboulotte reste un endroit agrĂ©able oĂč aller, surtout lorsque l’on souhaite manger ailleurs qu’au bureau. Concernant les prix, comptez 12€ pour un menu, et environ 7€ si vous prenez un plat seul.

super chat avis 3sur5

Ciboulotte
119 Avenue Thiers,
69006 Lyon
04 78 52 77 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*