L’histoire

L’Odéon, c’était ce petit cinéma populaire d’art et d’essai de la presqu’île, composé d’une unique salle au charme désuet qui a fermé ses portes en 2009, après plus d’un siècle d’existence.

Tant regretté par les cinéphiles Lyonnais, il a ré-ouvert ses portes il y a quelques mois, en tant que café-théâtre. Sa nouvelle vie, il la doit à Stéphane Casez, directeur des cafés théâtres le BouiBoui et le Rideau Rouge.

Le lieu

Effectivement, la salle refaite à neuf, a gardé son charme d’antan et certains éléments architecturaux ont été conservés. La disposition de la salle étroite toute en longueur est restée en l’état et apporte une belle proximité avec la scène.

Celle-ci est bien plus grande que les scènes de café-théâtre traditionnel, même si elle est bien moins grande qu’un « vrai » théâtre, il y a la place pour un décor et pour une dizaine de protagonistes. Et c’est en ça que la salle innove. C’est une taille de théâtre intermédiaire, avec une capacité de 300 spectateurs en centre ville, configuration bien connue sur Paris, mais nouvelle pour Lyon.

La façade rue Grolée, donne un vrai coup de peps à ce triste quartier. Laque noire, guichet de caissière à gauche de l’entrée, néons rouges : un charme rétro intact !

 

Photo - B-Rob

Photo – B-Rob

La surprise se fait au niveau de la déco du bar, brutalement épuré et un peu bling-bling à mon goût, contrastant avec l’histoire du lieu. Mais il faut admettre que c’est quand même assez classe. Cela va de soi, les consommations sont un peu élevées, mais c’est courant pour un théâtre.

La programmation

Des comédies, du cabaret, des one man show… répartis sur toute la journée et allant jusqu’à 5 spectacles différents par jour. De la Comédie à toute heure ! L’idée, étant de faire moins guindé qu’au théâtre ou qu’à l’Opéra. Par exemple, en ce moment, vous trouverez à l’affiche : l’Avare de Molière, une comédie « homme-femme », un one man show, un cabaret sexy-glamour et un spectacle de guignol.

Sachez qu’il existe plusieurs tarifs pour chaque représentation. Si la salle n’est pas remplie, la catégorie 2, qui paye en moyenne 15€ et qui est placée en fond de salle ou en mezzanine, sera rapprochée contre la catégorie 1 qui paie elle en moyenne 20€. Cela afin de permettre aux comédiens de s’exprimer devant un public plus homogène.

Photo Saby Maviel

L’anecdote

Le soir de notre visite, le propriétaire des lieux nous a fait « subtilement » comprendre que le hall d’entrée est réservé aux personnes prenant une consommation au bar (à priori, ce n’est pas valable si on est copain avec les membres de la troupe, mais bref…). Les autres doivent attendre dans la rue jusqu’à l’ouverture des portes. Je n’ai pas spécialement trouvé ça très classe, bien que ce soit légitime : comme le placement est libre, si tu consommes, tu payes le droit de mieux te placer…
Sauf si comme moi tu as la super bonne idée de faire un passage aux toilettes au moment où les portes s’ouvrent sur 80 scolaires s’engouffrant dans le hall.

La pièce à aller voir tout de suite maintenant !

Vous connaissez Joëlle Sevilla ? mais siiii ! c’est la belle-mère de notre adoré roi Arthur (qui est aussi la « vraie » maman d’Alexandre Astier, notre fierté régionale). Grande fan de Molière, elle présente actuellement L’Avare au théâtre de la Comédie Odéon, du mardi au samedi 27 avril 2013, dès 19h45. Alors, si vous aimez le style de phrasé désopilant à la « Kaamelott » et le théâtre drôle et populaire, hâtez-vous, la dernière c’est samedi prochain !

 

comedieodeon.com
6 Rue Grolée, 69002 Lyon
Téléphone :04 20 10 04 23