Expressions Lyonnaises

Lyon, comme toutes les villes de France, possède son propre dialecte.

S’il existe un lyonnais traditionnel parlé par les gones pur jus de grattons, nous utilisons chez CityCrunch un langage plus officieux…

Ce dialecte que nous avons inventé de toutes pièces, se nourrit de notre vie de jeunes urbains actifs partageant leur vie entre métro, boulot et apéro…

Voici une petite sélection d’expressions typiquement CityCrunch que nous espérons bien faire rentrer un jour dans le langage courant :

Se tête-dorer la pilule

tetedorer

Se croire au Parc de la Tête d’Or comme à la plage et venir s’allonger avec serviette et maillot de bain sur une des grandes pelouses.
Ex : Il faisait vraiment trop beau dimanche, on est allé se tête d’orer la pilule. J’ai pris un coup de soleil.

Un T.C.Hell

metroUn de ces moments épouvantables où tout part en vrille avec les T.C.L (Transports en Commun Lyonnais)
Ex : J’ai mis 2h pour rentrer en métro, c’était un vrai T.C.Hell !

Embergeade

berges

Tomber dans une embuscade sur les Berges du Rhône
Ex : samedi en fin d’aprèm, je suis allée courir, y’avait Guigui et Sab à la terrasse du Starferry, je suis tombée en embergeade !

Berger

Berger

Vomir sur les Berges du Rhône. Survient souvent après une embergeade.
Ex : On était tellement cuit que j’ai du tenir les cheveux de Sab pour qu’elle puisse berger.

Je TL’aime

TLM

Façon poli de rembarrer une demande amoureuse en référence à la TV locale : je te trouve sympa mais j’ai pas envie de te regarder tous les jours.
Ex:  J’TL’aime, Monique.

Remonte-Pentes

remonte-pentes

Personne habitant le plateau de la Croix-Rousse devant rentrer chez elle après que les transports en commun soient fermés ou suite à un T.C.Hell.
Ex : En redescendant vers les Terreaux, à 4h du mat, on a croisé plein de remonte-pentes.

S’ex’Iler

exiler

Déménager de la Presqu’Ile.
Ex : Pour trouver un appartement plus grand, nous avons du nous ex’Iler.

Illuminé

illumines

Lyonnais décidant d’arpenter les rues de la Presqu’Ile le soir du 8 décembre
Ex : Jean-mi-mi c’est un illuminé, il a failli mourir écrasé par un groupe de touristes chinois

Périférien

periferien

Grand Lyonnais vivant de l’autre coté du périf et qui ne fait rien de ses soirées car il n’y a rien à faire.
Ex : Ils se sont sont ex’Ilés vachement loin. Ce sont maintenant des périfériens.

Se fourviérer

Fourviere

Se tromper d’embranchement sous l’échangeur de Perrache et se retrouver par erreur sous le tunnel de Fourvière alors qu’il faut absolument l’éviter.
Ex: Attention, prends bien à droite ! Sinon tu vas te fourviérer !

N’hésitez pas à compléter ce dictionnaire avec vos propres expressions dans les commentaires.

 

22 commentaires

  1. Perso, ça fait 30 ans que je suis à Lyon, et je n’ai jamais entendu ou dis une de ces expressions. Autant des trucs comme  » y’a plus de gâche » me sont familières, autant la j’y ai rien pané 🙁

  2. rhoo mais bien sur que ces expressions n’appartiennent pas *encore* au dictionnaire lyonnais, mais et si le lyonnais était une langue vivante? Nos academiciens ont bien rajouter mot-dieze et coucouter à la langue française. N’appartient-il pas aux lyonnais d’enrichir notre cher patois !

    allez je me lance :

    t’es belle comme une quenelle.
    si la nation entiere connait l’expression t’es beau comme un camion, nous autre lyonnais pouvons nous ventons de respecter la parité avec cette expression destinée aux femmes !

  3. Jadis y avait aussi « Allez à la Perrache » quand tu allais voir des gentilles dames dans leur camion rose-bonbon.

    A ne pas confondre avec « Se faire EnPerracher », là t’avais des Monsieurs avec des grands batons et des grands barreaux, et des menottes.

    Quoique le vice-versa marche aussi 😀

  4. Bonjour,
    ma grand-mère née à Lyon 6 en 1904 me répétait le mot ESGLUCHER qui selon elle voulait dire éclabousser. Quelqu’un connait et peut me confirmer. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*