Hermès : un nom qui évoque de très belles choses…

Je ne connaissais pas tellement cette marque il y a encore quelques années si ce n’est qu’ils fabriquent les célèbres foulards « Carrés Hermès » qui sont très appréciés des dames de la grande société (du 6ème, et d’Ainay).
J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’assister de mes propres yeux à un presque-combat de propriétaires de bichons lors d’une vente annuelle du Foyer-Notre-Dame-des-Sans-Abris durant laquelle la bénévole avait sorti quelques-uns de ces carrés…

Et puis j’ai vieilli (oui, bon, ça va hein…), et même si globalement je m’habille encore comme une ado, j’avoue que j’ai bien bien lorgné sur la montre Hermès qu’une de mes amies a eu pour ses 40 ans (oui, la plupart de mes amis sont beaucoup plus vieux que moi…).
Elle est magnifique. Élégante et raffinée sans être bling-bling (et sans faire vieille) et au premier regard, on voit tout de suite que c’est de la super belle qualité. Waouh.
Et c’est le genre d’accessoire qui passera les années sans se démoder. Élégance et raffinement intemporels, luxe et bon goût à la française : grande classe !

Et bien, nombre de ces produits sont fabriqués chez nous, en Région Rhône-Alpes !

À la découverte de l’artisanat d’excellence de notre région

Alors quand j’ai su qu’Hermès prenait ses quartiers au Palais de la Bourse pour présenter ses métiers et techniques d’excellence, je me suis tout de suite dit que ça serait certainement super intéressant.

J’y suis passée vendredi soir et j’y suis retournée ce dimanche tellement j’ai trouvé ça passionnant !

Plusieurs ateliers ont été installés avec une chouette scénographie dans l’impressionnante salle Corbeille (style néo-Renaissance).
Ces ateliers permettent d’admirer le travail des artisans et d’échanger avec eux autour des matériaux nobles, de leur savoir-faire qu’ils ont souvent mis des années de formation et de pratique à acquérir…

J’aurais pu passer l’après-midi à écouter et regarder Cesare assembler une de ces montres.

Même si je ne suis pas une grande fan des fameux « Carré Hermès » – les foulards emblématiques de la marque – regarder les couleurs apparaitre au fur et à mesure des passages en sérigraphie et observer la couturière « roulotter » le bord de ces foulard point par point m’a complètement fascinée.

Ah si j’étais riche…

J’avoue avoir eu moins d’intérêt pour la fabrication des selles de cheval ou des cravates mais la peinture sur porcelaine m’a semblé être une alternative envisageable à mon job actuel !

Pour les fans des sacs à main (apparemment très nombreuses à Lyon), un artisan présente également la fabrication d’un sac emblématique de la marque…

L’occasion de comprendre également le monde du luxe et les prix qui y sont liés : des produits fabriqués à partir de matériaux nobles, à la main, avec un savoir-faire exceptionnel dans une temporalité qui, dans notre époque de mass-market, me fait absolument rêver.
(J’ai appris qu’il faut donc deux ans pour qu’un carré sorte des ateliers…).

Comme ce genre d’évènement est organisé pour promouvoir les métiers, à noter que la marque propose régulièrement pas mal d’offres d’emplois et d’apprentissage dans la région.
(Je vais jeter un oeil pour le coloriage des assiettes…).

Cet évènement se tient jusqu’au 1er juillet.
Des ateliers sont également organisés à l’étage mais il faut s’inscrire le jour même sur place.


«Hermès hors les murs»
Du 20 juin au 1er juillet 2018
🏠 Palais de la Bourse – Place de la Bourse 69002 Lyon
🚇 Métro Cordelier (ligne A)
💰 Entrée gratuite
Tous les jours de 11 heures à 20 heures
Le dimanche de 11 heures à 19 heures
Nocturne les jeudi et vendredi jusqu’à 22 heures
💻 Site internet

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*