Mes copains canadiens l’attendaient comme le Messie.
D’abord annoncé en janvier, puis en août, puis pour jeudi dernier, le Frite Alors! a enfin ouvert ses portes samedi. Évidemment, on y a tous traîné nos estomacs d’affamés aussi vite que possible.

Du Pep’s et de la Bonne Bouffe

Premier bon point : il y a déjà du monde, mais il y a de la place. Tant mieux, on est 9, on n’a pas réservé et on crève la dalle.

Les serveuses super sympathiques nous accueillent et nous filent les menus – c’est parti !

La spécialité du lieu… ? La Poutine bien sûr ! Cette recette Québécoise délicieusement grasse  à base de frites recouvertes de cheddar,  re-recouvertes de sauce à la viande.

 2 formats – 7 variantes – Bonheur infini des papilles

Personnellement, j’ai trouvé ça délicieux. Je ne sais pas si ce sont mes origines savoyardes qui parlent, mais des frites-fromage-sauce brune recouvertes d’une montagne de lardons/poivrons/oignons, c’est un peu ma vision du paradis culinaire.

Ci-dessus, une délicieuse Poutine Cochonne (!) Format Classique.

Sur le menu, vous retrouverez également une sélection de Burgers (Chez CityCrunch, vous savez comme on adore vous parler de burgers ;).

Sur ce point, les avis de mes amis les ayant testés divergent. Les retours qu’ils m’en ont fait vont du « Mon steak était trop cuit » à « C’est le meilleur Burger que j’aie jamais mangé à Lyon ». J’imagine qu’il ne vous reste qu’à tester !

Au niveau des prix, comptez entre 7 et 12 euros pour une Poutine, entre 10 et 13 euros pour un Burger, ce qui reste tout à fait dans les prix du quartier.

 

Equipe en rodage

Ce restaurant a moins d’une semaine d’existence. Du coup, gardez à l’esprit que l’équipe est encore en rodage : lors de notre passage lundi, les desserts et sandwichs de la carte n’étaient pas encore disponibles, et la machine à carte bleue ne marchait pas. La carte des desserts faisant très envie, j’espère que c’est pour bientôt !

Autre bémol pour les vrais Canadiens qui nous lisent, habitués à  la Poutine traditionnelle. Le fromage n’est pas le cheddar en grains habituellement utilisé au Québec, mais du cheddar découpé en cubes. Ne vous inquiétez pas : À Lyon, on s’y connait en fromage… le résultat est différent mais tout aussi délicieux !

En résumé : tout n’est pas parfait, mais avoir un peu de Québec à Lyon, c’est tellement précieux qu’on lui met une bonne note. D’autant plus qu’avec les températures négatives qui ne devraient pas tarder à pointer leur nez, on sera bien content de trouver cette bombe calorique pour nous réchauffer.

 

avis-bonne-adresse ambiance-decontracte tarifs-raisonnable

Infos

Frite Alors!
20, rue Terme
69001 Lyon

Vous pouvez retrouver Dragib sur son blog-BD.