Des mois que je lorgnais sur ce petit meuble chez Habitat, mais étant plutôt « piétonne » lorsque je fais un détour par ce temple de la perdition (je ne parle que pour moi là …) je n’avais encore jamais franchis le cap de l’achat par peur de ne pouvoir le transporter à pieds …

Et puis, une jolie promo plus tard, me voilà en voiture, sous la pluie, un mercredi … sur la Presqu’île, en direction du-dit magasin avec, comme point d’atterrissage, le « Parc République » car, sans jamais y avoir mis les pieds avant, je savais quand-même qu’il avait un accès direct pile devant la porte d’entrée d’Habitat, Place de la République (donc) … et j’espérais faire d’une pierre au moins 3 coups : 1. Pouvoir enfin acheter le meuble convoité, sans craindre de ne pouvoir le transporter. 2. Trouver une place plus facilement que sur la voirie. 3. Ne pas me mouiller !

Ah, la bonne idée que j’ai eue !!!
Ce n’est pas tant le temps d’attente pour arriver à rentrer dans ce parking (15 bonnes minutes) qui m’a fait regretter mon voyage, mais le manque d’indications sur les panneaux routiers : être dans la bonne file avant de voir l’entrée du parking ou même d’être dans la bonne rue, ça, c’est un premier challenge !!!
Mais, supporter les klaxons incessants, voir même bloqués, des mes congénères automobilistes … fût bien plus pénible : c’est sûr, on le sait tous, un bon coup de klaxon, et hop tout rentre dans l’ordre dans la seconde !

Non mais je plains vraiment les gens qui bossent ou habitent vers l’entrée de ce parking (oui je sais, à Lyon, le klaxon ne fait des ravages que rue Childebert … mais ne changeons pas de sujet ^^). C’est à se demander si certains n’ont pas eu une lobotomie dans leur pochette surprise, en plus de leur permis. C’est vrai, quoi! Ca sert à quoi de bloquer son klaxon alors qu’il est écrit en gros à l’entrée du parking « COMPLET » en lettres ROUGES ! … Il me semble d’ailleurs, qu’il est interdit de klaxonner en ville, sauf si danger ???

Soit t’es patient et tu attends sagement comme tout le monde, soit tu passes ton chemin discrètement pour voir si l’herbe est plus verte ailleurs, non ?

Bref, pour finir sur une note un peu plus drôle (pour vous uniquement), je vais vous raconter la suite, juste comme ça en bonus ^^ :

Et bien figurez-vous que … je me suis garée du mauvais côté du parking (à l’opposé d’Habitat), je suis donc sortie du mauvais côté de la place (toujours à l’opposé d’Habitat), je me suis donc bien pris la pluie … et … (roulements de tambour) le meuble que je voulais était en rupture de stock !!!

Moralité : Mieux vaut parfois rester chez soi …

Et vous, c’est quoi votre dernière galère lyonnaise, que je me sente moins seule ?