Coucou c’est le retour de la reloue !
En cette semaine spéciale « vélos » sur LCC, je ne pouvais pas faire l’impasse sur un nouveau « jamais contente » et il va y avoir de quoi lire, accrochez-vous !

Il y a un mois à peu près, j’ai dû renouer avec la conduite de nuit, sous la pluie, en plein centre de Lyon … genre durant la meilleure heure, celle de la sortie des bureaux, vous voyez bien de quoi je parle, n’est-ce pas ?
Et même avec la plus jolie voiture du coin, il a fallu jouer des coudes … ça m’a bien changé de mon télétravail habituel.
Je vous passe la durée du trajet (juste indécente) et les premières frayeurs dans les bouchons de l’A6 juste avant Fourvière … oui l’endroit même où des motards s’inventent des voies imaginaires « roulables » à 90km/h entre les files de voitures à l’arrêt ! Mais bon on a dit qu’on parlait des vélos, je garde ces autres 2 roues inconscients et irrespectueux pour une autre fois (et qu’on vienne pas me dire que les automobilistes sont pires que les motards, c’est comme tout, il y a de tout sur la route je suis bien d’accord, mais baisser sa vitesse quand on slalome entre des bagnoles arrêtées ça me semble être LA BASE b*rdel !!!).

Me voilà enfin arrivée en terrain conquis (enfin c’est ce que je croyais), un petit tour sur les quais de la Presqu’île puis direction Villeurbanne … et là ça bouchonne vraiment beaucoup Cours Lafayette (ouais je sais j’aurais pas dû choisir cet itinéraire, bref ce qui est fait est fait) … et là commence vraiment mon angoisse !
Des vélos de partout, mal signalés, qui traversent les voies, slaloment entre les voitures, doublent à droite, ne regardent absolument pas ce qui se passe autour d’eux, frôlent les bus, coupent carrément les files de voitures, passent au feu rouge, sautent des trottoirs … Franchement, devoir faire attention à ce qu’on fait, à ce qu’on doit faire (signalisation) et en même temps à ce que font les autres c’est très difficile quand on conduit, de plus quand il pleut et qu’il fait nuit. Encore surveiller les autres voitures c’est plutôt habituel et gérable car les surprises sont plus rares, mais quand on se fait doubler en même temps des 2 côtés par des vélos, ou qu’un cycliste passe à ras de votre capot parce qu’il a décidé qu’il voulait traverser 4 voies immédiatement alors que la circulation reprend … et bien c’est grosse frayeur sur grosse frayeur !

Et malheureusement parfois ça peut être très grave, mais c’est comme tout, tant que rien n’est arrivé, on croit que ça n’arrivera jamais !
ERREUR !

Il y a peu, juste quelques jours après mon aventure Lyonnaise, Cranemou en a été témoin, et je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule à penser la même chose !
Morceaux choisis sur le facebook de Cranemou :

Bon alors les gens, prenez soin de vous et des autres, soyez prudents, même plus que nécessaire … et donnez l’exemple aussi !
Regardez autour de vous, estimez les risques, signalez-vous, positionnez-vous correctement … et oubliez écouteurs, capuches et autres occulteurs d’environnement …

Et histoire d’en remettre une couche faite un petit tour par ici, et oui le code de la route c’est pour tout le monde le même et le respecter ça sert aussi à éviter les accidents !

Aller, bonne route et sans rancune !

 

13 commentaires

  1. Article sympa car mesuré. Ce n’est d’ailleurs pas souvent le cas quand on parle de la place de la voiture et du vélo en ville. Les esprits ont tendance à s’échauffer rapidement.
    Nous pourrions d’ailleurs reprendre votre article en inversant les mots vélos et voitures et on devrait arriver à un résultat tout aussi intéressant et cohérent ! 🙂

    Nous sommes tous à la fois, piéton, cycliste, ou automobiliste…
    Respectons nous les uns, les autres et apprenons à partager la route.

    1. Merci Gérard, oui c’est tout à fait ça, sauf que les cyclistes sont tellement plus fragiles que les automobilistes, et que ces situations me foutent carrément la trouille, surtout quand ils font n’importe quoi en croyant qu’on pourra toujours les éviter d’un coup de volant :/

  2. Troll detected 🙂 Un sujet bien plus compliqué qu’il en a l’air.

    Quelque soit le type de véhicule, il faut tout d’abord être maître de son véhicule et être dans de bonnes conditions, donc pour les cyclistes :
    – pas de foutu casque audio bordel !
    – pas de talons hauts sur les pédales…
    – avoir de bons freins / éclairages
    – enjoy !

    Concernant le code de la route, il n’est pas adapté à la pratique du vélo avec les infrastructures françaises, il a été écrit pour les voitures.
    Les Pays Bas, en avance sur nous sur ce sujet, l’ont bien compris et ont quasiment des feux rien que pour eux, même des ronds-points au dessus des routes…
    Arrêtez-vous à un feu rouge sur un grand boulevard en vélo, et vous comprendrez le stress du cycliste… Sentez les moteurs prêt à bondir sur vous, à vous klaxonner, vous serrer, si jamais vous mettez du temps à démarrer…

    Tout est très bien résumé dans cet article : http://transports.blog.lemonde.fr/2014/11/24/les-10-raisons-pour-lesquelles-les-cyclistes-commettent-des-infractions-au-code-de-la-route/

    Bref, je conclurai pour tous les haters des cyclistes, qu’il y a toujours une proportion d’inconscients qui font n’imp, mais un cycliste n’a jamais tué quelqu’un sur la route, on ne peut pas en dire autant des automobilistes.

    1. On est bien d’accord Anthony, mais quand un cycliste inconscient fait n’importe quoi et se retrouve les 4 fers en l’air, la faute à qui ?
      Au cycliste qui ne respecte pas les règles basiques de circulation ou à l’automobiliste qui a fait ce qu’il a pu … ben oui l’automobiliste toujours, mais c’est pas vraiment juste !
      Et pour ce qui est du code de la route, c’est certainement bien mieux ailleurs (quelle chance !) mais ici c’est comme ça pour l’instant et si tout le monde invente son propre code de la route (en attendant mieux) ben on a pas fini !

      Mais oui cet article c’était surtout pour faire prendre conscience aux gens en général, qu’il faut rester visible, prudent et ne pas prendre de risque inutile … Autant pour un piétons qui traverse de nuit, qu’un vélo qui grille un feu, qu’une moto qui double à droite, qu’une voiture qui ne met pas de clignotant, etc.

    2. Autant, Anthony, je suis d’accord avec le fond de ta pensée, autant je fais du vélo en talons hauts et je te dis « prout ». (J’ai des cale-pieds.)

      Je te rejoins par contre sur : éclairage actif (phares) ET passif (réflechissant), le bon état du vélo (freins mais aussi le reste), et le reste 🙂

      Au plaisir de te croiser dans Lyon !

  3. Il faudrait également que les automobilistes apprennent à ne pas se garer en double file sur les bandes/pistes cyclable.
    Le nombre de voitures arrêtées le long du cour Gambetta est juste hallucinant !

    De plus, les piétons ont tendance à confondre trottoirs et pistes cyclable, ce n’est pas compliqué pourtant, il y a un ENORME logo par terre pour indiquer qu’ils sont sur la mauvaise voie.

    Je suis cependant pour des sanctions envers les cyclistes. Mais aussi pour les automobilistes qui ne respecte pas les « sas », bandes cyclable etc… (Cf. partie 8 de l’article d’Anthony).

  4. Récemment, je piétonnais tranquillement et je me suis engagée sur un passage clouté pour traverser. Il faisait nuit et il pleuvinait. Les voitures s’étaient arrêtées mais un vélo a continué et voulait passer juste derrière moi en me frôlant (une spécialité cycliste grandissante…). Ça m’a fait hésiter et j’ai ralenti, il m’est donc rentrée dedans bien franchement mais heureusement au ralenti. Eh ben non seulement le cycliste était furieux, mais quand je me suis permise de râler un peu, il m’a traitée de « connasse »… J’aurais bien râlé plus fort, mais comme il avait l’air de plus en plus énervé et de vouloir se battre, j’ai laissé courir… Je suis moi-même cycliste, donc je déplore que ce genre de personnage idiot continue à dégrader notre image…

  5. @Lulu J’ai un vélo, une voiture, des jambes, et quelque soit mon mode de transport, je me suis déjà fait traité de connard malgré que je ne sois pas fautif, si ce n’est d’être là, au mauvais moment. Sa réaction était agressive et violente 🙁 Tu es tombée sur un con.

    Pour en revenir au sujet, je n’ai pas peur de faire du vélo en ville, ni de prendre le volant, car il y a très peu d’accidents graves chez les cyclistes, et quand ils le sont, c’est hors ville : http://rue89.nouvelobs.com/2014/12/08/a-parisien-les-mauvais-arguments-contre-les-mauvais-cyclistes-256456

    On notera avec amusement dans l’article qu’un assureur (MMA) plein de bonne volonté (hum hum) a commandé un sondage démontrant les infractions au code de la route des cyclistes. Pour pourquoi pas leur proposer une assurance spécifique (wink wink)

    Et pour finir, à l’aube de 2015, je ne comprends pas les gens qui s’efforcent de prendre leurs voitures pour des trajets < 5kms en ville (s'ils ont le choix de prendre un autre moyen de transport). Cette inconscience est selon moi similaire aux fumeurs dans les bars avant que la cigarette ne soit interdite. Pour info, on est, encore, au dessus du seuil de recommandations sur Lyon (PM10 = Micro particules de nos voitures) en cette période de Noël, c'est cadeau, surtout pour les enfants : https://twitter.com/airrhonealpes/status/547740082241691649

  6. Bonjour,
    C’est une question vaste, plus complexe qu’il n’y parait et qu’on ne peut traiter qu’après avoir pratiqué le vélo utilitaire pendant des années.
    Pour ma part, j’utilise mon vélo comme véhicule principal (Boulot, courses, vacances, etc.) depuis 5 ans. (Je n’ai plus de voiture)
    Avec des amis, nous faisons un podcast 100% lyonnais gratuit, informatif, au sujet du cyclisme utilitaire.
    Pour mieux creuser la question et mieux comprendre certaines choses, je vous invite à écouter nos épisodes. (Spécialement l’ép.2 et 7.)

  7. Pour compléter les dire de mon copain Prok, les relations entre voitures et cyclistes sont facilement conflictuelles car comme le signal Anthony, le code de la route n’a été pensé que pour les voitures. Les autres usagers devant s’y adapter.
    Moi aussi je déplore le comportement insouciant quand ce n’est pas carrément inconscient de nombre de cyclistes mais je ne reconnais pas la ville que je traverse quotidiennement à vélo dans ta description. Je n’ai pas l’impression d’avoir des hordes de cyclistes furieux en train de se jeter constamment sous les roues des voitures.
    Quant à ces cyclistes qui te sont invisibles, je dirais que c’est toi qui est au volant d’un véhicule de plus d’1T (que certains désignent comme « arme par destination ») et si la densité et les conditions de circulation ne te permettent pas d’appréhender correctement ton environnement, tu as la chance à Lyon d’avoir des parcs relais ou tu pourras laisser ta voiture pour te déstresser dans les transports en commun ou à Vélov’ 😉

  8. Bonjour,

    Moi j’aime bien les cyclistes. D’ailleurs, quand j’en vois un, j’accélère. Et si jamais il râle, comme je fais 1m90 pour 100kg, je descends de m, je lui chope sa selle et je lui carre dans son petit trou du cul de bobo qui se croit tout permis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*