Avant de passer sous les fourches caudines du fan club de Myrtille, je tiens à vous faire savoir que j’ai un mot d’adoubement (rien que ça) et que j’ai le droit de lui emprunter sa rubrique parce que je suis gentille et que je lui ai fait manger des bons sushis Lundi Soir.  C’est tout moi ça, je domine le monde avec de la bouffe :)

Lisez vous mêmes si vous ne me croyez pas bande de jaloux du net :

« Je doit l’avouer, Poppée a su me prendre par les sentiments, il a suffit qu’elle me dise qu’elle avait envie de passer un petit coup de gueule « à ma façon » sur Lyon69 et je n’ai pu que lui donner ma bénédiction ! Poppée, par les pouvoirs qui me sont conférés et la moustache du chat rieur : je te fais râleuse en herbe intérimaire ! Lâche toi ! » signé Myrtille qui aime les sushis ;-)

Alors voilà. Je vous plante le décors, Samedi dernier après avoir essayé une paire de chaussures beaucoup trop chères pour moi (vraiment vraiment beaucoup) j’ai décidé sur un coup de tête d’aller manger au Quai des Arts, le resto super bobo des Subsitances. J’y ai même invité ma mère, pour qu’on s’amuse à faire comme dans une pub Comptoir des Cotonniers. (Sauf qu’aucune de nous n’a d’avis définitif sur le sens profond du « I hate les préjugés sur les jolies filles » et qu’accessoirement, elle ne connait pas Pandora)

Bref que dire de beau sur le Quai des Arts. Du positif d’abord parce que ouai, quand même I love la déco et la vue sur les quais de saône. C’est grand, bien décoré, les clients ne sont pas les uns sur les autres et il y a des canapés. Les toilettes sont propres, ce qui est très importants et une papier peint composé d’anciennes affiches des Subsistances remplace les vieux carreaux blanchâtres qu’on croise trop souvent aux petits coins. La salle du bar au rez-de-chaussée est vraiment hyper chouette avec des tables et des chaises dépareillées et pour 5 euros, on peut apparemment y déjeuner un plat du jour express une boîte en carton.

Bref, un tas d’éléments sympa qui sont à deux doigts de me pousser à faire de l’endroit mon nouveau QG.

Sauf que… A l’étage, j’ai du attendre une demi heure mon plat du jour alors qu’il n’y avait franchement pas foule et que sans être mauvais, ce n’était pas transcendant. Mon jarret d’agneau était plein de gras alors que celui de l’assiette de ma mère semblait avoir fait des heures de gym pour être parfait sur la plage cet été et que bien qu’ayant commandé le même plat, on avait pas été traité sur un pied d’égalité question accompagnement… Et ouai, elle avait des tomates cerises alors que moi, j’en avais pas! ( insérer ici une musique dramatique) Et moi les tomates cerises, C’est un peu mon kiff vous voyez.

Alors pour se venger, on n’a pas pris de dessert et on ne leur a fait gagner que 24 euros.

Si ça c’est pas méchant…

Cela dit, malgré mon incommensurable déception, j’ai toujours très envie de revenir. En soirée d’abord, pour dîner en musique, ce qu’ils proposent assez régulièrement et un dimanche matin pour tester leur brunch ( 22 euros) et aussi parce que le serveur était tout à fait sympathique et répondaient à toutes les questions des clients alors qu’il avait un petit accent espagnol.

Et vous, vous en pensez-quoi du Quai des Arts ? Est-ce que je suis déçue parce que les premières fois, c’est souvent moyen ou est-ce que c’est quand même un chouilla surcoté, malgré l’endroit idyllique ?