olympique lyonnais

Je sais ce qui vous dérange sur ce blog.
C’est un blog sur Lyon et il n’est jamais question de football.

 
J’ai repassé en revue l’intégralité des articles, pas une seule allusion à notre sport national. Pas une ligne sur l’activité sportive préférée de notre chère ville, celle qui déplace les foules, celle qui engendre des millions d’euros, celle qui offre à Lyon une véritable vitrine internationale ! (Et ben oui parce que Lyon, c’est avant tout le foot, pas les quenelles !).

Mais alors pourquoi aucune référence au football et à l’Olympique Lyonnais ?

Je vais essayer de me justifier, en espérant qu’au moins une de ces trois raisons vous convaincra.

 
1- je ne suis pas un vrai lyonnais (sur Lyon, plutôt Villeurbanne depuis 3 ans seulement…) donc je ne saute pas vraiment.
2- pour moi le sport c’est de la sueur, de l’effort et du dépassement pas des pizzas, de la bière et une télé. 
3- A chaque fois que je suis allé à Gerland, j’ai préféré aller écouter un excellent concert au KAO que voir des millionnaires en short courir après un référentiel bondissant.
 
Oui mais voilà, après bientôt 6 mois de blogging intensif sur Lyon, je suis rattrapé par la réalité. Acculé par l’OL qui me saute partout à la figure. "OL" crient les écharpes des gens dans le métro, "OL" vombrissent les taxis, "OL" hurlent les coiffeurs, les bistros, la télé, le journal et mêmes certains bébés dans leur poussettes.
 
J’ai donc pris une grande décision, hier 8 mars je suis aller voir un match à Gerland !
Accompagné de Sister Pink et LeSud et d’un bon plan pour obtenir des places pour ce match au sommet (au sommet de quoi, je vous le demande ?).

OL versus PSV

 
C’est pas PSG qu’on dit ? S’interroge LeSud aussi férue de ballon rond que moi.

Heureusement Sister Pink, notre caution sport de la soirée, nous fait un topo rapide.
Il s’agit d’un match de coupe de la ligue (les meilleurs équipes européennes pour les neuneus qui aiment pas le foot, que c’est des cons parce que c’est super.)
Lyon rencontre le PSV Heindoven équipe néerlandaise pour les 1/8 de final.
Il s’agit du match retour, Lyon part avec un certain avantage ayant gagné à l’aller et à l’extérieur.
Si Lyon gagne non seulement, ils accèdent aux 1/4 finales mais en plus ils prennent une revanche sur le club qui les avaient éliminé de la coupe l’année dernière. (Ben oui parce que le foot c’est aussi un vrai feuilleton avec ces drames, ces coups bas, ces trahisons, un peu comme dans Sunset Beach)
Les 11 joueurs de l’équipe Lyonnaise vont se passer le ballon en essayant de le faire passer entre l’armature en fer située à l’extrémité du terrain. Là où cela se complique c’est que les 11 autres joueurs de l’équipe adversaire vont tenter de faire la même chose mais à l’autre extrémité. Pour que ce soit plus drôle, il n’y a qu’un seul ballon. Le ballon est l’élément sphérique en cuir d’une vingtaine de centimètre de diamètre.
 
Après cette trop longue introduction, voici un résumé de la soirée :
 
A peine dans le métro, on est déjà dans l’ambiance. On fait un peu tachons car on n’a pas d’écharpe, ni de bonnet rouge et bleu. On essaye donc d’être discret de peur d’afficher par mégarde une couleur de l’équipe adverse.

On arrive au stade. Grosse ambiance. Le match commence. On crie. On saute. On se jette dans le bras quand Lyon marque, une fois, deux fois, trois fois, quatre fois. Le match est fini. On s’entasse dans le métro.

 
Du coup, il faut l’avouer c’était pas trop mal. En étant pas fana de foot, on a passé malgré tout une bonne soirée.

Les + de la soirée :
– le coté cosmopolite du public : on été coincés entre des gros blaireaux, des hommes en costard cravate, des anglais (encore plus fan de l’OL que beaucoup) 
– LeSud qui crie "Allez Marseille !"
– Fred qui marque un but et qui sort une tétine car il était Papa depuis 5 heure. (Je vous ai dit que c’était un feuilleton).

Les – de la soirée :
– un public un peu plat comparée à l’ambiance dans les virages. Il faut dire qu’au vu des prix des places où on été, ça devait pullulait de petit bourgeois coincés.
– l’ambiance d’après match : dans le métro, on aurait dit que Lyon avait perdu. La plus part des gens tirait la gueule malgré des tentatives de chansonnette de certains spectateurs éméchés. Moi qui pensait que le football ferait au moins bouger Lyon. Putain de Lyonnais ! Réveillez vous un peu !!! Vous savez pas faire la fête ? Bougez vous un peu les fesses !
Keep the faith, bouge tes fesse ! comme on dit chez moi !
 

Ouais c’était quand même vraiment trop génial Qyrool ! On y retourne ?

Heu.. ouais, mais au vu des prix (entre 40 et 100 euros la place quand même les amis). C’est un peu chero.
 
Ouaois alors juste un rubrique Football sur le site pour parler un peu de l’OL ?
 
Et puis quoi encore !!? Une rubrique sur l’historique de Guignol !?
Y’ a déjà de très bons blogs à ce sujet, au contenu riche et au design raffiné :
http://lyonnaise120480.skyblog.com/
http://missnini69.skyblog.com/