FDL

 

EDIT 2017 : c’est ici

On est tous d’accord pour dire que la fête de la musique c’est nul ? Ben nan, justement, moi je ne suis pas du tout d’accord ! D’abord parce que sur le principe c’est quand même super que tout le monde ait l’opportunité d’exprimer sa créativité musicalement (oui, même celui qui fait une mauvaise reprise de Sunday Bloody Sunday) et surtout parce que c’est le jour idéal pour découvrir plein d’artistes qui seront peut-être les stars de demain. Et en plus c’est gratuit.

Petit tour d’horizon de ce que vous pourrez découvrir à Lyon cette année.

Les festivités commenceront dès 10h avec un concert de carillon à l’Hôtel de Ville, puis à partir de 12h, vous pourrez découvrir un circuit acoustique organisé par une trentaine d’institutions comme des bibliothèques, des musées, des hôpitaux, etc… S’il y aura bien quelques chorales de-ci de-là l’après-midi, le gros des concerts commencera à 17h un peu partout dans la ville, et notamment sur l’avenue Jean Jaurès qui se transformera encore cette année en boulevard Indie et Electro.

Place des Terreaux – 1er arrondissement – métro Hôtel de Ville

On commence ce tour de Lyon par le centre, avec la Place des Terreaux qui accueillera l’Orchestre Symphonique de Lyon de 19h30 à 21h. Ne partez pas, car le programme est plutôt cool, puisqu’ils joueront des tubes de la musique classique ainsi que des musiques de films (James Bond, Zorro, Narnia, Ennio Morricone, etc…).
Plus d’infos ici et .

 Place de la Croix Rousse – 4ème arrondissement – métro Croix Rousse

On file ensuite sur le plateau de la Croix Rousse où le Kraspek Myzik et Agend’Arts vous ont concocté leur traditionnel plateau musical de 17h à minuit. Au programme : De l’Air (chanson – Lyon), Les Barneurs (punk rock français – Lyon), Triskaa (rock – Lyon), Omar et mon accordéon (chanson – Lyon), Carton (math rock pas sérieux – Rouen), Garmonbozia (rock instrumental – Lyon), Pethrol (électro pop – Lyon) et Le Bonk (Balkan électro – Lyon).
Plus d’infos ici et .

Le Bal des Fringants – 1er arrondissements – métro Croix Rousse

En chemin, vous voudrez peut-être vous arrêter au Bal des Fringants, ce bar associatif / salle de concert / bureaux partagés dont on vous a déjà parlé, qui propose 3 concerts de rock garage plutôt pêchu entre 18h30 et 23h. Et pour le coup ce ne sont pas des amateurs, puisqu’il s’agit de Clara Clara, Regal et Sheik Anorak.
Le Bal des Fringants 11 Rue du Bon-Pasteur, 69001 Lyon.
Plus d’infos ici et .

 

Jardin des Chartreux – 1er arrondissement – métro

A quelques encablures, la radio RTU le Grand Mix investit le Jardin des Chartreux dès 16h pour une soirée qui s’annonce chaude en couleur. Au programme, un mélange de DJs de web radios et de musiciens : Baker Street Jazz Band, Boolimix Radio Show, Chylorama, Freakistan, James Stewart, et plein d’autres surprises et ateliers.
Plus d’infos ici et .

Place Bir Hakeim – 3ème arrondissement – métro Garibaldi

Changement de décor mais aussi d’ambiance pour une Place Bir Hakeim transformée en salle de danse latino géante par l’association Baila Conmigo. Au programme démonstrations et initiations aux danses latinos jusqu’à 21h, puis concert salsa par le groupe Mango Son + DJ jusqu’à minuit.
Plus d’infos ici.

Eglise Saint Pothin – 6ème arrondissement – métro Foch

Toujours sur la rive gauche mais côté 6ème, l’Eglise Saint Pothin (127 rue de Créqui) accueille un ciné concert : l’organiste David Cassan improvisera sur le film « L’Aurore » du réalisateur Friedrich Murnau (Nosferatu le Vampire) qui sera projeté sur un écran géant. Frissons garantis.
Plus d’infos ici.

Place Général Brosset – 6ème arrondissement – métro Brotteaux

Toujours dans le 6ème, la place Général Brosset (en face de la gare des Brotteaux) sera également en fête avec une carte blanche au label lyonnais The Blend Corp qui proposera 4 groupes lyonnais : Os Moleques (pop brésilienne), Dan 65 (pop/folk), Melmoth (pop/rock) et Ink Smudge (Space Rock).
Plus d’infos ici et .

Indie & Electro Boulevard – Avenue Jean Jaurès – 7ème arrondissement – métro Gerland

La grosse attraction, notamment pour les fans d’électro, sera le Boulevard Indie & Electro, qui se situera cette année encore tout au bout de l’avenue Jean Jaurès, près du Stade de Gerland, avec 6 scènes et 6 styles différents.

Scène 1 : Techno / Trance avec Elektro System, Tapage Nocturne, Outrance & Nashton Records

Scène 2 : House / Disco / Funk avec Sonorama, Moonrise Hill Material et Basse Resolution Records

Scène 3 : Nouveauté 2016 : Scène découverte Indie live (jazz, rap, math rock, noise)

Scène 4 : Nouveauté 2016 : Scène labels électro lyonnais

Scène 5 : Jungle Sonore : Dub et Drum’n’Bass avec Vibes & Totaal Rez

Scène 6 : Dub et Reggae Soundsystem avec Green Noise, Rootikal Warriah

Plus d’infos ici et .

Boulevard-electro-crédit-Arnaud-Thomas

© Arnaud Thomas

Battle de hip-hop itinérant – Hôtel de Ville / saint Rambert / Gerland

Voici un événement qui devrait plaire aux amateurs de danse hip-hop (et ils sont nombreux à Lyon). Attention ce battle, qui regroupe les 16 meilleurs danseurs de la ville, est itinérant : 1/8 de finale à l’Hôtel de Ville de 13h15 à 13h45 (parfait pour la pause dej) ; 1/4 de finale rue Saint Rambert et 1/2 finales sur la scène de Gerland avec un show freestyle soccer. Plus d’infos ici.

Solibarité – Rue Pasteur – 7ème arrondissement – métro Guillotière

Enfin, on n’allait pas vous laisser partir sans parler de la Guillotière. Les bars de la rue Pasteur La Fourmilière, le Livestation DIY, l’Aromo Bar à Vins et L’Antisèche s’associent pour l’évènement Solibarité. Au programme : Scène 1 : musique brésilienne + DJ latino x africain, Scène 2 : musique traditionnelle, Gypsy latino et Cumbia- reggae-funk-rock.
Plus d’infos ici.

Cette sélection est bien entendu subjective et non exhaustive, il y a plus de 300 groupes et artistes qui se produisent cette année, mais vous pouvez retrouver le programme complet sur le site internet de la Ville de Lyon. Et vous pouvez aussi mentionner le concert de votre beau-frère dans les commentaires ci-dessous (sauf s’il fait que des reprises de Johnny… :-) ).