Je ne sais pas ce qu’il se passe en ce moment avec la cuisine vietnamienne. On ne peux pas parler de phénomène de mode. Ça doit bien faire 25 ans que le nems, le ravioli vapeur et les boules cocos constituent mon plat préféré d’étudiante (on fait de très longues études chez CityCrunch).
Cette cuisine exotique (vieillissante il faut le dire) on la connait par cœur et on l’adore. La voilà de retour, relookée version locavore et mise sur le devant de la scène par de tous jeunes patrons.

Les produits locaux sont nos amis pour la vie

C’est chez Ha&Mi que j’ai pu goûter mes premiers Pho (prononcer “feu”) et Bo bun (prononcer “beau boune”) 100% bio et locaux.
Bon, pas tout à fait 100%. On a quand même les assaisonnements asiatiques habituels, impossibles à refaire chez soi. A moins de faire fermenter 125 kg de poissons dans sa cave, je vois pas.

Cette toute petite cantine (pas vraiment resto mais pas complètement snack non plus) se situe à deux pas du cinéma l’Astoria, et va nous permette d’arriver le ventre plein à la séance de 22h.

Le service est très attentif, (assez lent aussi) et l’engouement du patron, qui nous donne toutes les explications de son concept fait plaisir à voir (note pour plus tard : c’est un bavard). On apprend donc que les produits proviennent principalement de la ferme Bio du Milon à Chaponost, dans les Monts du Lyonnais.

Pho et bo bun. C’est tout.

Pour le pho, un bouillon de volaille bio clair et très peu gras, aux vermicelles de riz, et lamelles de bœuf accompagnés de la plaisante verdure habituelle (pousses de soja, coriandre ; oignons frais et basilic thaï).

Quand au bo bun, c’est tout un poème. Les traditionnels vermicelles de riz froids sont accompagnés de batavia, tomates cerises, carottes râpées, concombres et oignons émincés. L’ensemble est évidemment abondamment saupoudré de sésame et de cacahuètes (sinon, ça le fait pas). On a le choix parmi 3 viandes bio (bœuf, porc ou poulet) et l’indécente sauce cacahuète qui vient arroser le tout.
Je sais que certains s’insurgeront de l’absence de Nem, ça n’a franchement pas tourmenté les morfale copines qui m’accompagnaient.

Petit détail plusplus : un moulin de poivre de Kampot (excellent poivre cambodgien) est à disposition sur les tables.

Les prix

Un tout petit poil plus cher qu’à la Guill’, mais pour du bio qui pousse à moins de 30 bornes, ça vaut le supplément.
> le Bo bun à 13,90€ le Pho moyen est à 9,90€ et le grand à 13,90€

Bientôt en vente, des rouleaux de printemps géants faits minute et à emporter !

Une adresse à suivre !


Maison Ha&Mi
🏠 120 Rue de Sèze, 69006 Lyon
☎ 04 72 15 88 65
🚇 Métro Masséna
⏰ Du lundi au samedi de 12h15 à 14h30 et du jeudi au samedi de 18h30 à 20h30
💻 Page Facebook de la Maison Ha&Mi