vignette_recyclage

On entend partout qu’il faut « réduire ses déchets et mieux trier ses poubelles, sinon la planète va mourir dans d’atroces souffrances ».

Moi : « ha oui, mais ce n’est pas de ma faute à moi, car perso, je trie. Et toc ! »

bin oui… car dans mon cagibi, j’ai un cabas de mémère que je remplis de cartons bien découpés, de bouteilles écrasées et d’enveloppes de factures. Ce même sac est bravement descendu à la cave par « L’homme de la maison ». Et hop ! J’ai fait mon devoir d’honnête citoyenne qui paye ses impôts presque pas en retard et qui trie ses poubelles.

Milie sort la poubelle verte

Oui mais bon… Est-ce que les gestes que je fais au quotidien vont changer quelque chose ? Est-ce que les déchets que je trie sont réellement exploités et recyclés en pull ou en stylo ? Après quelques recherches, il paraîtrait que oui, mais à condition de faire attention à quelques petites subtilités.
Qui ne s’est pas retrouvé un jour dans son local poubelle, à cogiter pendant de longues minutes (qui paraissent d’autant plus longues quand ça sent la mort et le caca de couche) en se disant : « okéééé… aloooors… poubelle grise ou poubelle verte ?

Alors, voilà un petit débriefing à scotcher dans un coin de sa tête, ou dans le hall de son immeuble.

Les pièges picto emballage

Ce logo ne signifie pas que l’emballage est recyclable (j’ai fait l’erreur pas mal de fois avant de m’en apercevoir). Il veut juste dire que le fabricant participe financièrement au recyclage de l’emballage en versant une contribution.

Le sac plastique

Ho jamais, ho grand jamais ! Malheur sur toi et toute ta descendance sur 3 générations : Paaaaas de sacs en plastique dans la poubelle verte.
C’est simple pourtant. On vide le contenu, mais le sac, lui, on le jette dans la grise. Pourquoi ? Entre autre parce que les robots chargées du tri n’identifient pas qu’il y a du carton sous l’emballage plastique. Ils vont donc mettre le sac et son contenu dans les déchets « non recyclables ». Dommage… Votre devoir de citoyen est donc anéanti.
Cette règle inclut aussi les emballages de packs de bouteille. Et hop ! je m’auto-frappe les doigts pour cette faute commise pendant trop longtemps.

Papier & Carton

– Pas de carton à Pizza, pas d’emballage Macdo, pas de barquettes de plats traiteurs en carton… Les emballages « gras » ne sont pas recyclables.
– Pas la peine de laver les packs en carton (lait, par exemple). Ils seront nettoyés au centre de tri.
– Évitez de froisser les feuilles de papier pour faciliter le travail des trieurs.

Les p’tits objets

Ne jetez pas les objets petits. Par exemple les capsules de bouteilles, sacs de supermarchés, films de suremballage, barquettes, pots de yaourt ou de crème fraîche. Ceux-ci sont trop légers et trop petits pour être économiquement rentables au recyclage.

Un peu chiant, mais pas infaisable non ?
Je récap’ pour ceux qui dorment au fond de la classe avec un petit résumé en image, à imprimer ici !

bac_vert

Petites démarches qui prennent un rien de temps :

– Je télécharge et imprime une planche de « Stop pub ». A coller et à distribuer.

– Je teste mes compétences en jouant sur le site de valorplast. (En mode expert, j’ai eu 22/25. Ferez-vous mieux ?)

– Je reste aussi chic que Milie quand je sors mes poubelles : l’association Lyonnaise Art-Gens est pleine d’idées éco-créatives.

La plus part des informations de cet article proviennent du site du grand Lyon.

Et pour peser vos déchets annuels, faites le test du Grand Lyon sur www.etvouscombien.com.
Je pèse 604 Kg !