Agoria © Sylvere Hieulle

Je ne sais pas si vous avez vu, mais les Nuits de Fourvière ont annoncé leur programme la semaine dernière et il y en a encore pour tous les gouts. Perso, pour moi ça sera Nick Cave, Dead Dan dance, le Requiem de Mozart, Higelin, peut-être bien aussi Woodkid, Cocorosie… Rhaaa, j’ai envie de tout voir ! Mais j’anticipe, car cette année encore on y reviendra en temps voulu (enfin, ne tardez pas trop quand même à réserver, hein…)

Revenons plutôt à nos moutons, enfin à nos agneaux vu qu’on sort juste de Pâques. Voici une fois encore, ma sélection complètement subjective de concerts à ne pas manquer ce mois-ci à Lyon.

Jeudi 11 avril : Puggy au Transbordeur

Puggy, c’est typiquement le groupe qui ne fait pas de vagues. Pourtant, quand on regarde bien, la plupart de leurs chansons sont des tubes. Alors ils passent dans des petites salles, puis des moyennes, et là ils sont au Transbo. Foncez les voir avant que la scène ne soit trop grande pour pouvoir les distinguer. Plus d’infos sur leur site internet et sur le site du Transbordeur.

Vendredi 12 avril : Club 69 : Agoria presents « Forms » avec Gesaffelstein + la moitié de l’électronique lyonnais au Transbordeur

Non, les Nuits sonores n’ont pas encore commencé (on y reviendra aussi, d’ailleurs). Mais on pourrait le croire en regardant le line-up de cette soirée organisée au Transbordeur : deux salles où joueront Agoria, Gesaffelstein, Reworks et Everydayz ainsi qu’une myriade d’artistes issus de labels lyonnais : Insomnie présente Leome + Käpäk, Krome présente Klement Bonelli + Rocco, Caramelo présente Kosme et Ed’n Legs présente Yogi + Outbak. Plus d’infos sur le site du Transbordeur ou sur le site d’Agoria.

Dimanche 14 avril : La Femme + Granville au Ninkasi Kao

Soirée spéciale jeunes groupes français au Ninkasi ce soir-là, et soirée à ne manquer sous aucun prétexte. La Femme commence à se faire connaitre un peu en France, alors qu’ils sont des méga stars aux Etats-Unis, l’erreur sera bientôt réparée. Quant à Granville, c’est bien le renouveau de la chanson pop française en direct de la Normandie qui débarque à Lyon. Plus d’infos sur le site du Ninkasi, ainsi que le site de La Femme et de Granville.

 

Lundi 22 avril : Electric Guest au Transbordeur

Ceux qui avaient suivi mes recommandations en septembre dernier et sont allés voir Electric Guest au Ninkasi doivent être comme des fous : revoir le duo américain d’électro-pop va là aussi servir de warm-up aux Nuits Sonores quelques semaines plus tard. Plus d’infos sur le site du Transbordeur ou sur le site d’Electric Guest.

Dimanche 28 avril : Public Enemy au Transbordeur

On termine avec du lourd, du très lourd même avec la venue des légendes vivantes que Public Enemy. En point d’orgue décalé du festival l’Original dont le plus gros vient tout juste de se terminer (et dont on vous a parlé là), les New-yorkais viennent défendre leur dernier album, The Evil Empire of Everything, sorti 25 ans après leur premier opus. Plus d’infos sur le site du Transbordeur ou sur le site du Festival l’Original.

 

N’oubliez pas, bla bla bla …  partager vos bons plans dans les commentaires, toussa, toussa…. Enfin bon, vous avez l’habitude maintenant :-)