Le printemps n’est pas encore arrivé que les bons concerts fleurissent comme les bourgeons au bout des branches. En attendant le retour des températures clémentes, voici 5 bonnes raisons de rester enfermé dans une salle de concert, en mars à Lyon.

  1. Moriarty, le 9 et 10 mars, à l’Epicerie Moderne. Parce que la douce folk envoutante de ce groupe Franco-Américain est enivrante. Présents aux Nuits de Fourivère, en 2008, il avait réussi à voler la vedette au Coco Rosie dont ils assuraient la première partie.
    www.myspace.com/moriartylands
  2. Hjaltalin, le 18 mars à l’Epicerie Moderne. Ce groupe islandais (avec un nom pareil, c’était impossible autrement) fabrique une pop hors des sentier battus reposant sur des bases de musique classique. Absolument fantastique en live.
    www.myspace.com/hjaltalinband
  3. The Chap, le 19 mars, au Centre Culturel Charlie Chaplin. Un groupe anglais bien barré, produisant une musique bien barrée lors des lives bien barrés également.
    www.myspace.com/thechap
  4. Miyavi, le 23 mars, au Transbordeur. Un Japonais qui maîtrise Guitar Heroes ça fait cliché. Un Japonais qui maîtrise la guitare électrique c’est déjà plus rare. Dans le cas Miyavi c’est tout simplement énorme et pas qu’à cause des adolescentes kawaïs qui hurlent au premier rang.
  5. Mogwaï, le 20 mars, au Transbordeur. Les Mogwaï ne sont pas que d’adorables créateurs en peluche qu’il faut éviter de nourrir après minuit. C’est un aussi un  groupe de rock écossais aux morceaux atmosphériques et dont la réputation sur scène n’est plus à faire.
    www.myspace.com/mogwai

Je le dis à chaque fois, mais c’est important, ce petit Top 5 est très subjectif et ne demande qu’à être complété par vos soins dans les commentaires.