L’autre soir, je sortais avec des copains de longue date, pas vu depuis 10 ans pour certains, depuis le Bac pour d’autres.
Je suis nulle en date, je ne retiens jamais aucun anniversaire, mais une chose est sûre : je me souviens TRÈS BIEN de l’année du Bac. Et par conséquent, l’année de mon arrivée sur Lyon.
Mes premiers pas d’ardéchoise, quand mes Docs Martens foulaient le bitume de cette ville immense, flippante et excitante.

C’était en 1996.
Il y a 20 ans.
(au secours).

Si j’en crois les stats de ce site, 30% des lecteurs n’étaient même pas nés. Heureusement, il reste 10 % de + de 35 ans, et c’est à eux que je m’adresse aujourd’hui (restez les jeunes, ça va être drôle quand même).  Pour fêter ça, voilà une liste de faits qui prouvent que je suis une (un peu) vieille Lyonnaise…

10 trucs qui prouvent que tu es un vieux Lyonnais

1 – Tu as vu les fontaines de Buren de la place des Terreaux fonctionner.


Source photo : www.danielburen.com

2 – Raymond Barre était un maire et pas un pont

raymondbarre

3 – Tu as croisé Virginie Despentes dans un bar undergroud des Pentes

4 – L’unique moyen de manger un bon burger était d’aller au Ninkasi Gerland.
Pour manger des sushis, c’était Chez Terra (en passant chez ton banquier avant pour faire un emprunt).

5 – Les Berges du Rhône était un immense parking. Glauque.

berges

6 – Tu pouvais acheter des sarouels et de l’encens rue Saint-Jean dans les nombreux magasins de hippies.

7 – La Croix-Rousse était vraiment une banlieue éloignée pour retraités et la rue Romarin un repère à junky.

pentes-lyonSource photo : Bibliothèque de Lyon

8 – Le 8 décembre était une petite fête populaire régionale toute choupie

lumignons

9 – Tu as écouté Couleur 3 à la radio (snif…)

10 – Tu as dansé au Pezner, à l’Oxxo (l’ancienne version, dans un hangar près de la Doua), au Fish et au LoftClub.
Ah ? on me souffle que ce dernier existe encore, il y a donc des choses qui ne changent pas.

A vous de jouer !

Alors ? Vieux Lyonnais ou fraîchement débarqué ? Annoncez la couleur (et votre score sur 10) dans les commentaires. N’hésitez pas à compléter la liste 🙂

 

90 commentaires

  1. Tu es un vieux lyonnais quand tu as connu les lignes de métro qui avaient pour terminus Gorge de Loup, Jean Macé, Laurent Bonnevay… et que l’absence de portillon était une incitation à la fraude!

  2. Je suis un peu plus jeune (ou moins vieille, c’est selon, mais je vais rester cordiale :-p) et j’ai connu les Pentes vraiment glauques… La fontaine de Buren me manque vachement, je me fais la réflexion à chaque fois ! Ça a été arrêté car tout le monde se prenait l’eau ?
    Je crois que les changements qui m’ont le plus frappée c’est l’arrivée du VeloV (et donc plus de pistes cyclables), tous les changements vers la Manu et plus généralement le quartier de la Part Dieu qui a bien pris un coup en 15 ans !

    1. il semble que la place (éclairage et petites fontaines) avait été endommagée par des camions jusste après sa création. Et la remise en état coûtait trop cher. On parle aussi de problèmes de normes d’accessibilités.
      Du coup, Buren n’est pas content du tout : « Qu’ils fassent un terrain de foot, ou alors on plante dix arbres et tout le monde trouvera cela plus beau. »

      1. En fait assez rapidement les fontaines de sont bouchées (feuilles, mégot, etc) et l’eau se mettait à déborder (on le voit bien sur la photo en début d’article). Comme la place est en pentes ça descendait jusque dans la rue Serlin.

  3. Tu es un vieux lyonnais quand tu as connu l’ancien Monop’ de Cordeliers ! Perso, arrivée en 1998 … Tiens, une autre : tu es un vieux lyonnais quand tu as été parmi les 1ers à louer un vélov’ ! Qui se souvient du bug lors des 1ères semaines ?

  4. J’ai que 22 ans et pourtant je suis fier de mon 7 sur 10 🙂 .
    Mais je rajouterai le critère ultime qui fait de moi et de nombreux autres, de purs Lyonnais:
    -Tu es né à l’hotel Dieu
    On en fait plus des comme nous :p

    1. BlackBaloo, tu est né à l’Hôtel-Dieu ? C’est peut-être mon épouse qui t’a accouché !!! Elle y était élève sage-femme. Tu es vraiment un vieux lyonnais quand tu as connu la Place Carnot sans l’horrifique “Centre d’échange” de Perrache. 30 plus tôt que la charmante chroniqueuse. Ce qui n’empêche pas de lire Lyon City Crunch avec plaisir !

  5. On allait un prosper boire un coup après les cours
    On allait en boîte gratos au Key West et au Gainsbarr et les garçons sortaient leurs biftons pour nous payer les consos à 50 francs. Le Rep’ était encore à la mode et the place to be pour aller supporter l’OL!! Le johnny Walsh’s venait d’ouvrir et on avait hâte d’y aller. Pour finir Tombé du Ciel dans la rue du Port du temple était notre QG et on y croisait des prostitués pas avares sur les clopes!!! Ahhhh 1995!!

  6. Les quais du Rhône de nuit étaient aussi un lieu de rencontre gay…
    Les pentes de la Croix-rousse, ça craignait la nuit
    Le Vieux-Lyon, ça craignait aussi la nuit

  7. Woaaaahoooo!!!! pas de regrets pour les berges …mais en revanche Le PezNer et Couleur3..Snif, mais aujourdhui on a RTU ! Ben ouais moi aussi j’ai eu mon bac en 1996 et il me semble qu’aller au Ninkasi flambant neuf était galère car il n’y avait pas le métro; et la terrasse était minuscule… Ça nous rajeunit pas ma bonne Dame! 😉

  8. J’ai connu l’époque où pour aller à la fac de Bron il n’y avait que des bus pas de tramway, idem pour rentrer du stade de Gerland il fallait prendre une navette jusqu’à la station de métro la plus proche Jean Macé.
    Aussi Confluence quand c’était juste un quartier super glauque. J’allais au cinéma à l’Ambiance rue de la ré vers Cordeliers et aux 7 nefs qui sont devenues après les 8 nefs.
    J’ai vu les concours de vitrine du 8 décembre rue Victor Hugo, et j’ai fait des balançoires doubles au parc de la tête d’or (mais je crois que ça existe encore) et bien sûr je suis allée au Musée Guimet (souvenir d’une super expo sur les dinosaures et une autre sur le lait), et au TJA (devenu le TNG) dans le 9ème.
    Et j’ai écouté Radio Loustic, meilleure radio du monde et de l’univers. RIP.

    1. Quand on sortait des 7 nefs, il y avait plein de sex shops pour nos petits yeux naïfs. Je ne sais pas s’il y en a encore aujourd’hui avec l’essor d’internet.

  9. Le Plastic People rue Segent Blandan et Oasis au transbo on en parle ?
    Le CNP terreaux où tu regardais des films en te penchant pour éviter le poteau en pierre…
    Quand le 7ème vraiment c’était pas possible…
    Joyeux 20ème anniversaire !

  10. Excellent 10/10 en ce qui me concerne 🙂
    Il y avait même un héliport sur ce parking géant sur les berges pour les urgences de l’hôpital saint Luc ( pour les grand brûlés à l’époque )

    Tu es un TRES VIEUX LYONNAIS
    11 – Quand tu as été aux urgences de l’hôtel dieu
    12 – Quand tu as mangé tes premiers burgers chez FreeTime ( remplacé par Pizza pino place bellecour )
    13 – Que tu buvais des coups à la Mezz’ à Saint Paul
    14 – Que tu rrêvais devant le rayon Jouet de Jelmoli à la Part Dieu
    15 – Que ta grand mère t’emmenait boire un coca au bar de l’hôtel Frantel en haut de la tour du Crédit Lyonnais
    16 – Tu as dansé sur Simple minds ou Depeche Mode à l’Eclipse ( bon là c’était le coup de grâce 😉
    Jean Passe …. ;o)

    Bonne soirée les jeunes .. et moins jeunes 🙂

  11. Quand j’étais petit, on se garait sur la place des Terreaux. Les petites fontaines sont arrivées en 1993, je dirais. Avant la fontaine de Neptune était à l’ouest de la place (au nord aujourd’hui).
    Pour les boites, on allait au Riverside pour écouter du rock (plus qu’au Loft). C’était vers la gare St Paul, et on y buvait de la cervoise (bière, vin blanc, sirop de citron).

    1. et avant c ‘était une salle des fêtes, il y a très très longtemps. J’ai du y aller pour la fete de fin d’année en primaire, souvenirs vagues

  12. Que 10… mais c’est clair que ça fait mal quand on y pense….

    Signe un vieux qui a connu le cours Albertoute Thomas en travaux pour la ligne D et cette même ligne avec un conducteur. Et manu était un bâtiment désaffecté

  13. 9/10! J’ai jamais croisé Virginie Despentes.
    Couleur 3 me manque aussi… Et que de souvenirs de soirées étudiantes à l’OXXO, au Fish ou au Loft.

  14. Salut!
    En tant que bachelier 96, je rajouterais au numero 10: tu as dansé au B52 (maintenant le Bloc).
    Après:
    11- tu as connu Lyon sans le Tramway, la ligne B s’arretais à Jean Macé! Et le metro n’avait pas de portique d accès!
    12- le CC De la Part Dieu etait pas encore refait et tu allais jouer la salle de jeux du -1 (sur street fighter 2′) pendant que ta mère faisait ses courses chez mark et spencer… Ou la Redoute!
    13- tu allais acheter des cd pirates à la Bourse, vers la place des Terreaux

  15. Et chez Simone et Marcel a la Guille pour finir les soirées au blanc ? Ou bouffer une bonne soupe chez la Marthe à la Croix Rousse en rentrant de l’Atmo à 5h ?

  16. Merci à tous pour vos nombreux commentaires.
    Merci de nous faire revivre votre “vieux” (voir très vieux pour certains) Lyon. Ça me rend toute nostalgique ces noms de lieux et ces souvenirs qui comptent encore.
    Pi je me sens moins seule.
    Encore !!

  17. Tu as connu L ouverture de la ligne D, De cette ligne du futur SANS CHAUFFEURS en mode Total Recall, ét elle faisait
    GORGE DE LOUP GRANGE BLANCHE !

  18. Aïe… C’est pourtant vrai. Le Bateau Blanc au milieu des bagnoles sur les quais, l’ouverture de truc qui prétendait faire de la bière à Lyon, Chantelouve dans le Vieux Lyon et les pain-salami-magnum de chez Yacine…

  19. Les fontaines, l’arrêt à Jean Macé et Jean Jaurès qui était une mystérieuse avenue moscovite “au-delà-du-pont”, pas de portique bien sûr, le Rep’, le 42, le B52, l’Amnesia, le gros monop glauque de Cordeliers, les 7 Nefs, le Musée Guimet qui résumait tout, le Fish, voir le tramway être construit rue de Marseille, acheter ses fringues au kilo shop, la fosse aux ours flippante,

  20. C’est marrant personne ne parle d’avant la cité internationale ou même d’avant la confluence d’aujourd’hui 😉 En même temps, il n’y a pas grand chose à regretter 😉

  21. 7/10 !! La 4 est tellement vraie et jamais je n’aurais imaginé que les sushis deviendrait un de mes repas hebdomadaires quand je lorgnais le menu derrière la vitrine avec ma bourse de lycéenne !

  22. Il était super le parking des berges du Rhône ! À partir de 21:00, le gardien partait en levant la barrière : on pouvait prendre sa voiture sans payer !

  23. Le café de la Paix à la place du McDo Bellecour, le Palais d’Hiver derrière le parc de la Tête d’Or, le Free Time a la place de Pizza Pino, la terminale de bus place Antonin Poncet, Fnac Bellecour à la place de HM face au cinema Pathé, la rue de la Ré avec du goudron rouge à la place des dalles en granite, la boite de nuit “Dollar One” rue Mulet, le bar le Bottle Neck rue Terraille, la place des Terreaux avec les 4 rues autour et la fontaine Bartholdi face a la Mairie, Le stade de Gerland avec la piste d’athletisme, plus recent la fosse aux ours (place A. Jutard mtnt); La foire de Lyon à la place de la cité internacionale ……

  24. En 1996 il y avait sur Lyon une salle de concert appelée “Le Glob”, qui était située au 63 quai Joseph Gillet (merci internet). J’y ai vu Silverchair le 03/03/1996.

  25. tu fais partie du lot aussi quand “Le palais de la bière” était le seul bar où tu pouvais boire quelque chose de différent et potable et pas une pression qui ressemblait plus à du pipi de chat avec des bulles .
    Le patron et les bières sont toujours là, le local toujours dans son jus d’ailleurs mais comme y’a un puit de science au centre on ne fait plus attention !

  26. Avant Lyon City Crunch ne s’appelait pas comme ça… mais encore avant on rejoignait le parc de la Tête d’Or au milieu des voitures garées sur les berges, en partant de la station d’entretien située en contrebas du pont Wilson. On évitait de passer par la Fosse aux Ours. D’ailleurs j’ai été très déçu lorsque j’ai appris qu’il n’y avait jamais eu d’ours dans cette fosse. A côté il y avait une sculpture étrange, sur la pelouse bordant le quai Augagneur. C’était une relique du tunnelier qui avait percé la ligne D sous le Rhône.
    On lisait les annonces de Bonjour le 69.

  27. 9/10, j’ai pas vu Virginie Despentes par contre +2 avec Jelmoli et Free time et encore +1 avec le Glob (moi c’était les Boo Radleys), et un petit bonus pour la place de concert de Jeff Buckley au B52 gagnée sur Couleur 3 !
    T’as aussi un peu de souci à te faire si t’as enregistré les Pixies en VHS à l’émission de Patrick Savey sur TLM, si t’allais danser sur de la cold wave à l’Opera Mundi ou à des concerts au Kino à côté de la Place Alsace-Lorraine… Si tu finissais tes soirées au Blue Banana montée de la Grande côte on s’est croisés mais pas sûr qu’on se reconnaisse, ça fait une paye ! (oh putain même l’expression elle a 40 ans)

  28. Oups, avoir connu (la fin de) la construction des trémies rue Garibaldi – que l’on supprime aujourd’hui – c’est un coup de très vieux lapin lyonnais, non ?

  29. Souvenir d’un temps, rue Sainte Catherine, rue malfamée, avec son lot de bagarre à la sortie des pub tel le Chantier !
    Souvenir de la Fosse aux ours avec ses passages sous terrains.
    Souvenir du 8 décembre dans les rues de St Jean, une foule dense dans la petite rue venue voir les vitrines des boutiques décorées. Les habitants a leurs fenetres aux étages lançaient oeufs et farine sur les passants …
    Souvenir du camion de marchand de glaces en été, avec la meme musique pour prévenir les enfants de son arrivée.
    Souvenir de la piste de ski de la Sarra et de son vignoble…

  30. 4/10, mais bon, j’ai une excuse, j’ai seulement 21 ans !
    Par contre je suis une vrai Lyonnaise, certes pas née à l’Hôtel Dieu mais quand même… Et LE truc d’un vrai Lyonnais, c’est d’avoir appris à faire du vélo au parc de la Tête d’or !!

  31. Waoo..
    Ca fait in paquet de souvenirs de vieille (enfin pas tant quand même ) lyonnaise.
    Je crois que tout ce que j aurais rajouté a la liste a été mis en commentaire. . Le free time, les soirées au B52, la farine et les oeufs de st jean au 8 dec, les concours de vitrines et les sculpteurs de glace le même jour, la fontaine des terreaux dans le bon sens, le magasin “fnac sport” rue de la république…..

    Ahhh.. les soirées à l oxxo et ses pichets de bières pour étudiants. .. la magie de l’ouverture de la ligne D du metro sans chauffeur… les burgers de la petite cafet’ en prefa sur le campus de la doua, et le camion de crepes sur le mem campus..

    Je ne me sens pourtant pas sii vieille..

  32. Et les tags au sol des anti-tram (si-si ça a existé au début des travaux), ils les avaient rebaptisés “manivelle” et je ne sais plus quoi, en référence à la forme des tracés sur la carte. On parle bien sur des trams 1 et 2. Peut-être en 2000, 2001 environ ?

  33. Et quand tu allais sur le quai jean jacques rousseau à la Mulatiere au cabanon manger la fondue bourguignonne, la patronne se nommait Nina elle avait deux filles super sympa ! On y passait des bons moments .année 60 /70

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*