PVV_Café-Débat_2013-11-16

Comme Milie est partie se faire dorer au soleil pendant que nous subissons les premières attaques du froid hivernal, j’en profite pour prendre sa place ! C’est aujourd’hui ma deuxième contribution sur ce blog et je remercie Qyrool de me laisser la parole.

J’anticipe un peu sur l’article « Que faire à Lyon ce week-end » et vous propose de venir participer ce samedi 16 novembre à un café-débat organisé par l’association Point de Vue sur la Ville, une association lyonnaise de personnes aveugles et malvoyantes qui se battent au quotidien pour que la ville leur appartienne aussi !

Je me présente…

Lise, lectrice du blog et grande amatrice de bons plans ! Comme je l’avais expliqué dans notre premier article commun avec Milie , je suis moi-même non-voyante. Ceci ne m’empêche évidemment pas de travailler, de sortir, de faire du shopping et tout ce qu’on peut avoir envie de faire quand on a 30 ans et qu’on aime la vie ! Malgré tout, je rencontre tous les jours de nombreuses situations qui me feraient hurler de rage si je n’avais pas appris à me tenir en public. Mobilier urbain mal placé, véhicules mal stationnés, poubelles abandonnées au milieu des trottoirs, autant d’obstacles qui entravent régulièrement ma route, m’obligent à me mettre en danger sur la chaussée et m’occasionnent de nombreux chocs ! Un jour, je vous enverrai des photos de mes bleus… Impressionnant !

Un débat, pour quoi faire ?

Dans l’association Point de Vue sur la Ville, nous sommes tous persuadés qu’il existe des solutions pour que la marche en ville puisse être un plaisir partagé par tous, et que chacun peut y contribuer à son niveau. En 2012, nous avons décidé de sensibiliser le grand public à nos difficultés par de petits autocollants rouges portant l’inscription « AÏE !! ». Peut-être les avez-vous déjà rencontrés au hasard de vos pérégrinations urbaines ? Peut-être même sur votre scooter que vous n’aviez pas pris la peine de dégager du passage piéton, ou sur votre voiture que vous aviez garée sur le trottoir le temps d’aller acheter des clopes ? Ceux-ci renvoient au site www.aie-action.org qui montre de nombreux exemples se passant de commentaires.

Aujourd’hui, nous vous invitons à venir partager la réflexion et échanger avec des spécialistes du handicap visuel et de l’urbanisme.

le Samedi 16 Novembre entre 16H et 19H30
au café « De l’autre côté du Pont »,
25 cours Gambetta, Lyon 3e
Accès Métro Ligne D, stations Saxe-Gambetta ou Guillotière

Avec la participation de :
• Nicolas Baltenneck : docteur en psychologie, auteur de la thèse : « Se mouvoir sans voir – Incidences de l’environnement urbain sur la perception, la représentation mentale et le stress lors du déplacement de la personne aveugle »
• Nathalie Casabo-Emprin : Gestalt-thérapeute, consultante-formatrice sur l’accueil des personnes en situation de handicap pour l’association Sarahca, auteur du Master en philosophie « Dans quelle mesure le handicap peut-il être un moyen privilégié d’accéder à son être ? »
• Marcos Weil : urbaniste-paysagiste, spécialiste des répercutions de l’urbanisme sur la santé.

La soirée se poursuivra dans une ambiance conviviale où vous pourrez échanger le plus librement du monde avec des personnes aveugles et malvoyantes qui se feront le plaisir de vous expliquer comment vous pouvez intervenir pour leur faciliter la vie lorsque vous les croisez dans la rue !