Dominique A

Photo par Pauline Darley

C’est (très) tardivement que je reviens sur ce concert. Néanmoins il n’est pas non plus désagréable de prendre le temps de faire un compte rendu à froid.

Ma rencontre avec Dominique A a été assez particulière, j’ai assisté quasiment « par accident » à un de  ses concerts il y a quelques années au Ninkasi kao et j’ai pris de plein fouet la puissance du personnage sur scène. En effet, il se dégage quelque chose de vraiment incroyable de cet homme. Au delà de sa voix posée, il y a une vraie présence, un charisme qui ne se revèle que lorsqu’il chante.

Ce concert avait ça de particulier qu’il allait revenir sur son premier et dernier album. En effet, cela fait 20 ans que Dominique A nous donne sa voix et sa musique et, à cette occasion, tous ses anciens albums sont ressortis remixés. D’où la création de ce concert autour d’une première partie sur la Fossette pendant 45 minutes avant d’enchainer sur son dernier album.

Alors bien sûr, il m’a manqué mon morceau préféré, à savoir l’Horizon, mais cela m’a permis de découvrir d’autres chansons, d’autres ambiances et d’autres émotions. Et c’est par ce changement que j’ai pu me rendre compte qu’une chose était immuable. J’aime toujours autant Dominique A.

J’ai retrouvé, magnifié par la magie de Fourvière, cette puissance, ce sens du rythme et cette envie irrepressible que cela ne s’arrête jamais.

Pour aller plus loin, je vous donne quelques liens issus de la Blogothèque (un des meilleurs sites musical du monde): Un concert à emporter et une playlist de 10 morceaux de Dominique A à retrouver sur Spotify.