Il y a une dizaine d’années, les rave parties se déroulaient loin de villes, dans les campagnes ou dans les zones industrielles oubliées.

Aujourd’hui la musique éléctro, ayant accédé à la reconnaissance populaire, se fait entendre sans complexe en milieu urbain et c’est par les rues, les monuments et les lieux publics qui peuplent le paysage lyonnais qu’elle résonnera durant le festival des Nuits Sonores qui en seulement 4 éditions a réussi à s’imposer comme la référence en Europe.

Le principe est très simple : durant 4 jours, du gros son dans toute la ville afin que chaque lieu festif ou insolites résonne aux sons des mixs de nombreux DJ internationaux venus pour l’occasion.

Alors, quelles sont les nouveautés de cette édition 2007 ?

Les lieux :

Une inauguration à l’Institut Lumière assurée par Laurent Garnier.

Les 4 Nuits se dérouleront aux Subsistances (Ancien monastère transformé en lieu de création artistique)

Le Circuit électronique passera en autres par l’immense garage Citroën, la piscine de la Duchère, le Musée d’Art Contemporain, le marché Gare, le Transbordeur et le Kao.

Les Apéros Sonores envahiront dès les fins d’après midi la rue Royal (1er ar.), la rue de la Platière (1er ar.), la place Jutard (7e ar.), la place de l’Esplanade (1er ar.) et la rue de l’Arbre Sec (1er Ar.)

Le Parcours Associés vous trimbalera dans le parking de la Fosse aux Ours (7e ar.), la terrasse de l’hôpital St Luc (7e ar.) et dans la Cour de Vorace (1er).

La Chapelle de la Trinité (2e ar.) proposera plutôt qu’une messe un concert spécial avec des artistes New Yorkais

Le Booty Boat vous fera naviguer au cours d’un croisière musicale sur la Saône le samedi et sur le Rhône le dimanche

La Carte Blanche à New York aura pour lieu le toit de la gare de Perrache mercredi, jeudi et vendredi avec des lines up différentes.

Enfin la traditionnelle Sieste Sonore qui clôture chaque année le festival se tiendra au parc George Bazin (3e ar.)

Les artistes :

Comme chaque année, ça se bouscule au portillon pour venir mixer devant 40 000 personnes.

Des grosses pointures International(Little Louie Vega, Chicks on speed, Violent Femmes) comme des héros locaux (Agoria, Flore). Et bien sur des incontournables (Laurent Garnier, Ellen Allien, Miss Kittin).

J’oublie sans doute d’autres personnalités importantes parmi les plus de 500 artistes présents mais ma connaissance du milieu éléctro reste assez limité, je vous laisse compléter le line up dans les commentaires.

 

Pour ma part je trouve que la Nuit 4 semble la plus prometteuse avec une scène 1 très Drum, une scène 2 experimentale et une carte blanche au magazine Trax sur la scène 3.

Pour conclure, ça se passera du 15 au 20 mai et toutes les informations sont ici : www.nuits-sonores.com

Comme l’année dernière, les organisateurs ont eu la bonne idée de proposer un système de covoiturage et d’hébergement sur leur site.

Pour les réfractaires aux BOOM BOOM il ne vous reste plus qu’à quitter la ville ce week-end là.