Arrêtez immédiatement ce que vous faites ! On a une nouvelle de la plus haute importance : un bar à céréales a ouvert, la semaine dernière à Lyon. Il s’appelle Cereal House et il est installé dans le 7ème, cours Gambetta.

Pourquoi est-ce une info majeure ? Parce que dans le monde des métropoles qui comptent, l’arrivée d’un bar à céréales est un véritable certificat prouvant que vous êtes une ville cool.

Donc ça y est on peut officiellement dire que Lyon est une ville branchée ! On vous emmène voir ça de plus près.

Mur de céréales

Il n’a pas fallu longtemps en apprenant la nouvelle pour que je traine ma copine Milie (en plein régime, la pauvre, quelle torture) dans ce temple du Chocapic et autres Frosties.

Arrivés devant Cereal House, on déchante un peu. Le lieu n’est pas très avenant : murs blancs, faux plafond, tables et chaises austères… Dans un coin une déprimante plante verte tient compagnie à une frêle étagère de produits US. Mais bientôt nos yeux sont happés par le bar et l’impressionnant murs de céréales qui s’élève derrière. Il y a du classique, les incontournables Lucky Charms (ceux qui savent, savent…) et quelques trucs originaux…

Le gars derrière le comptoir nous explique le concept : on choisit la taille du bol, 2 types de céréales, 1 topping et un nappage. J’opte pour des Cini Mini (céréales à la cannelle), des Lucky Charms (my love), surmontés de Reese’s (sorte de Smarties au beurre de cacahuète), le tout arrosé de coulis de caramel. Pour humidifier tout ça, je prends du lait d’amande (parce que le lait classique c’est pas assez hipster).

Je récupère mon bol et mon mignon pot de lait et on s’installe à une table. J’arrose mes céréales (pas trop parce qu’après tout se ramollit et que si on attend trop, ça devient une mixture informe et gâche tout le plaisir au point d’avoir envie de se recoucher…) puis attrape ma cuillère.

Retour en enfance

Je porte la cuillère à ma bouche. Mon choix hasardeux (je vous rappelle que j’ai pris des céréales à la cannelle. A LA CANNELLE !) va-t-il se révéler gagnant ?

OUI ! Hurlent d’un coup mes papilles. C’est un petit paradis sucré. La cannelle se marie parfaitement avec le beurre de cacahuète des Reese’s. Les petits bouts de chamallows des Lucky Charms sont addictifs tandis que le lait d’amande et le coulis de caramel apportent une touche finale d’une douceur inégalable.

Et d’un coup, le flash back ! J’ai 11 ans, c’est samedi matin, je suis affalé sur le canapé chez mes parents, un bol de Miel Pop’s dans les mains. Tandis que mes yeux fixent les pitreries des Mini Keums sur l’écran de la TV,  j’avale machinalement les petites boules gorgées de lait et de miel… C’est la définition même du bonheur !

Retour en 2017, cours Gambetta, mon bol est vide. Il est temps d’aller bosser. Je passe à la caisse, j’en ai pour 7€ pour un bol de céréales et 2 cafés. Ça reste raisonnable.

Verdict final

♥ On a aimé :
– Le choix de produits
– Le fait de créer sa propre recette (je vous recommande fortement la mienne (Lucky Charms + Cini Mini + Reese’s + Caramel)
– Le petit pot de lait pour doser soi-même
– Le fait de pouvoir prendre à emporter (parfait pour crâner devant les collègues le matin (ou passer pour un fou)).
– C’est ouvert tous les jours dès 7h (9h le dimanche)

☁ On a moins aimé :
– L’ambiance du lieu et le déco vraiment tristoune.

Au final, si l’expérience gustative est super concluante -on a été beaucoup moins séduit par le lieu-, il manque vraiment de chaleur pour qu’on ait envie de s’y attarder. Du coup le concept s’en retrouve un peu gâché. On aurait aimé pouvoir s’avachir sur de vieux fauteuils, feuilleter des magazines (à la lumière d’une ampoule à filament, tiens ! ), regarder des vieilles affiches de pub pour des marques de céréales, avaler des céréales dans un bol à prénom ou écouter une bonne playlist vintage. Il y a bien un canapé et une console à l’étage, mais ça ne suffit pas à rendre le lieu charmant.

On espère que ce manque d’ambiance est lié à l’ouverture et que le lieu va rapidement trouver une âme.

Bref, si vous êtes fan de céréales foncez chez Cereal House, si vous cherchez un lieu sympa pour prendre un petit déj ou un gouter, ne traversez par toute la ville exprès.


[twocol_one_first]  [/twocol_one_first][twocol_one_last]Cereal House 
🏠 110 cours Gambetta, Lyon 7
🚇 Métro Garibaldi
⏰ Ouvert tous les jours de 7h à 19h, de 9h à 15h le dimanche
💻 Suivre Cereal House sur Facebook[/twocol_one_last]

 

27 commentaires

  1. Mais… C’est quoi ce mur de céréales industrielles pleines d’OGM ? On est en 2017, si l’on ouvre un bar à céréales, on fait dans le bio, le local, etc. Aller dans un bar moche pour bouffer un bol de Chocapic qu’on trouve au Franprix du coin, tu parles d’un concept !

    1. Ils auraient dû appeller ça bar à céréales industrielles !! En fait la plupart des bars à céréales fonctionnent sur ce côté boîtes à céréales bien colorées et bien sucrées. Un petit cheat meal de temps en temps ça fait pas de mal en attendant un bar à céréales bio-healthy-quinoa.

  2. Clair! Ça fait quoi d’avoir testé un établissement plus proche d’un Lidl que d’un café? J aime bien vos articles mais là c est un peu du f.. de gueule..;-)

    A moins que ce soit de la pub… mais je ne vois pas le panda!

    1. Ben oui on est un peu déçus.
      Si ça avait été une pub :
      – il aurait été signé Pandi et clairement indiqué comme tel
      – on aurait dit que c’était un truc de fou ! Là à part le combo hyper calorique et régressif on a trouvé ça moyen.

  3. Tellement d’accord avec Stef de B ! Manger des céréales bourrées de pesticides et de sucres dégueux dans un bar, quel intérêt ? En plus j’imagine que le prix est du vol ( pourmanger de la m***** … autant rester chez soi : )

  4. Vraiment d’accord avec Stef, JP et Lucie, faire l’apologie de ce genre de commerce vendant toutes ces cochonneries industrielles, c’est décidément trop pour le vegan que je suis. La semaine dernière c’était l’horrible fast-food steak & shake, cette semaine un bar ne proposant aucune marque bio-vegano-vegetalo-local… Trop c’est trop Lyon City Crunch je songe à ne plus venir vous rendre visite.

    1. Au cours de 2 dernières semaines il y avait aussi des tests de lieux plus locaux et avec des bons produits… On parle de tout sur CityCrunch.
      Déjà parce qu’on a une équipe de chroniqueurs variés (il y a des végé dans la team mais aussi des gros viandards) et qu’on essaye de traiter tout type d’établissements. On a un lectorat varié et on essaye de faire en sorte que tout le monde y trouve son bonheur. Pour nous une chaine de burger qui essaye de travailler avec des produits frais et fait des milkshake à base de glace artisanales (Steak’n Shake), ça a sa place sur LCC, tout comme l’ouverture d’un bar à céréales qui était très attendu par tous les fans de ce concept. Ce sont d’ailleurs les 2 articles qui ont le plus marché ces dernières semaines. Bref, on essaye d’être variés et comme le dit mon fiston quand je lui refuse un Mac Do : »Mais voyons, il faut manger un peu de tout ! ».

  5. Je suis en adéquation complète avec lès commentaires cités précédemment!
    Étant prof d’histoire et de géographie dans un lycée de l’ain, (et connaissant par cœur l’histoire et le développement des OGM), je trouve ça tout bonnement scandaleux d’en faire l’apologie…
    On est en 2017…. il est temps que l’esbroufe mentalité-e-s évoluent!
    J’apprécie votre site quand même, bonne continuation.

    1. Heu…
      Soit j’ai mal compris, soit on est en train d’être accusés de faire l’apologie des OGM…
      Sur CityCrunch on parle de tout : des restos végans aux chaines de burgers en passant par les épiceries bios, parce qu’on est convaincus que nos lecteurs sont comme nous : plein de contradictions. Dans la même journée on peut prendre le petit déj dans un café sans gluten, avant d’aller acheter des vêtements fabriqués en Chine par une grosse marque, puis d’avaler un bo-bun dans un resto asiat, puis d’acheter un accessoire dans une petite boutique de créateur, puis d’aller prendre l’apéro dans un bar à vins nature avant de finir à 3h du mat au McDo Guillotière, parce qu’il n’y a plus que ça d’ouvert… Si ça fait de nous des mauvaises personnes ou des étendards du méchant capitale, j’en suis navré !

  6. Quand même, vous qui parlez d’OGM, sûrement vous buvez de l’alcool qui est cancérigène TOP et vous rentrez dans vos voitures tous les jours pour bien réspirer des polluants.

  7. Et bien ! Si CityCrunch commence à être squatté par des ayatollahs de la bonne conscience, je vais songer à ne plus venir vous rendre visite 😉
    En 2017, avoir l’esprit sectaire est toujours à la mode et manger de la viande ou des produits industriels vous fait passer pour le pire des malfrats. J’espère que toutes ces belles personnes ne prennent jamais la voiture ou l’avion, ne se lavent qu’une fois par semaine et tirent la chasse d’eau qu’une fois par mois, n’ont jamais utilisé un seul sac plastique de leur vie et ne s’habillent qu’en vêtements de coton bio cousus par des gens en ré-insertion situés à moins de 20km de Lyon… Si c’est le cas, je suis prêt à cotiser pour financer une statue à leur gloire sur la place Bellecour. Si ce n’est pas le cas, je vous recommande de diminuer votre consommation de quinoa, une étude récente à démonter que ça rendait les gens aigris. J’apprécie CityCrunch pour l’éclectisme de ses contenus, continuez comme ça les meufs et les gars.

    1. Le point Quinoa ayant été atteint je vous propose qu’on revienne à un peu plus de courtoisie dans les échanges. On va quand même pas se chamailler pour des céréales, non ? 🙂

      1. Bien vu le point Quinoa 🙂 Effectivement ça dérape un peu et ce n’est pas nécessaire. Je disais juste en préambule que ce bar à céréales indus et pas super sain était pour moi un non concept. Mais après, c’est bien de l’avoir testé ici, ce site est fait pour ça. Au moins ça m’évitera d’y aller 🙂

  8. Alors quand vous testez des adresses bio-locales-vegan-equitable vous vous faites traiter de bobos hipster qui vivent sur une autre planète…
    Et quand vous testez des adresses industrielles-malbouffe-gras-sucre vous vous faites traiter d’apôtre de la junk-food, suppôts de Monsanto et adorateurs d’OGM…
    Pas facile la vie de City Cruncher ! Courage ! Et merci de nous faire découvrir toute la diversité des commerces lyonnais !

  9. Je suis sidérée devant les cris offusqués de ceux qui ne comprennent pas qu’on peut s’étonner que ce soit naze de faire la promotion d’un lieu qui n’est ni plus ni moins qu’une supérette vendant des produits de piètre qualité avec un bol et du lait. Moi même je vais dans plein d’endroits non bio mais au moins il y a de l’artisanat et le soin de bien faire. C’est comme faire la Pub d’un resto qui fait que du surgelé et de la barquette et de dire à ceux qui ralent  » vous mangez jamais de pizza surgelée ?  »
    Voilà voilà quoi … on peut donner son avis ou bien ? 😉

    1. « naze de la faire la promotion d’un lieu ».
      Heu… On ne fait pas la promotion de ce lieu, relisez l’article, on dit justement que c’est pas terrible (même si j’avoue avoir un faible pour les céréales industrielles).
      A part ça oui, oui tout le monde à le droit de donner son avis sur notre site du moment qu’on reste courtois.

  10. Mdr, il faut se détendre, et garder son esprit d’enfant :). On peut soutenir des démarches bios et faire quelques écarts… J’espère, nan ?

  11. Ça y est, une boite de Chocapic et une meute de veggie hystériques rapplique aussi sec ! Détendez vous un peu ! Vous ne voulez pas mangez des céréales industrielles, grand bien vous fasse ! Mais par pitié ne venez pas faire la police et décrêter quels sont les articles qui, selon vous, ont le droit d’être publiés ou non, on n’est pas au tribunal de la bonne conscience ici ! C’est pas possible d’être aussi sectaire, ça me dépite…

  12. C’est assez dingue ce qu’un article sur un un bar à céréales peut produire comme commentaires… disons… surprenants ?
    L’attaque sur la promo déguisée des OGM, bien vu, c’est digne des meilleures théories conspirationnistes !

    Bref, autant le concept me fait marrer (découvert à Londres dernièrement avec Cereal Killer), autant la déclinaison lyonnaise ne me tente pas plus que ça…
    A essayer tout de même si je passe dans le coin, why not 🙂

  13. Bon, je ne pense pas qu’ils font l’apologie pour l’OGM/pésticides/industie du sucre…mais vraiment overreaction totale et typique de bien-pensants. Et vous rigolez, c’est vraiment hypocrite…j’ai du mal à croire que tout ce que vous faites, tout que vous mangez soit éthique, bio, non-GMO n’importe quoi. Vous avez peut-être même une voiture, et voila, un ordinateur polluant et fabriqué pas des enfants! Ou PIRE vous avez réproduit et vous avez crée des pollutions vivantes humaines. Vous venez ici pour faire le morale et de vous sentir supérieure. Les gars sont allés dans le bar à cereals, ils l’ont essayé, il sont donné le + ET -. Ils ont pas essayer de faire l’hype. Jesus. Calm down. C’est pas un blog bio/végane/SJW…c’est un blog qui résume tout type d’endroit dans la ville. Abonnez-vous à Naturaila Newsletter pour ça. Ce bar à céréales n’est pas mon truc parce que je ne suis pas impréssionnée par un bar qui vend qqchose qui n’a pas aucun savoir-faire à produire, mais je ne vais pas commencer à prêcher à tout le monde ici. Arretez avec votre preaching je suis supérieure. Googlez ‘virtue signaling’ et vous verrez, c’est comme vous regarder dans un miroir.

  14. Les céréales n’ont aucun apport bénéfique au corps.
    C’est encore une vraie bonne grosse merde en gras et sucre saturé qui nous vient des USA.
    Continuez à kiffer la merde qu’on vous injecte dans le corps, buvez vos coca cola à grande gorgée, intoxiquez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*