Toujours dans notre série « Profitons de la chaleur de l’été lyonnais pour visiter les musées climatisés », cette fois, nous avons passés notre dimanche après-midi au Musée de l’Imprimerie.
(La prochaine fois, j’écris mon article en alexandrins !)

La dernière exposition vue, sur la typographie, m’avait franchement déçue. Comme beaucoup de chroniqueurs de Lyon CityCrunch, je travaille dans la communication et la typographie fait donc partie intégrante des outils que j’utilise au quotidien. Pour autant, j’avais trouvé cette exposition extrêmement technique et complexe…

Mais quand j’ai su que la nouvelle exposition temporaire était consacrée à la bande-dessinée, montée en partenariat avec l’équipe de Lyon BD Festival, je me suis dit que ça serait certainement un peu plus fun !

Effectivement, nous avons passé un super moment. De ceux qui, quand tu sors d’une expo te font dire « Waouh, j’ai  vu des œuvres qui m’ont vraiment plu et en plus j’ai appris quelque chose ! ».

Visite guidée dans l’histoire de la BD

La scénographie de cette exposition est originale et ludique : on traverse l’histoire de la BD depuis ses origines guidés par un sympathique petit personnage à lunettes.

Ce personnage est en fait Scott McLoud, un auteur de BD et essayiste américain, inventeur du concept des « 24h de la BD », surtout connu pour avoir écrit et dessiné « L’Art invisible de la BD », publié en 1993, succès public et critique et considéré depuis comme l’ouvrage ultime sur l’histoire et l’analyse du 9ème art.

Des prémisses, comme les gravures de Gustave Doré qui racontaient déjà des histoires de façon dessinée, en passant par les romans photos… jusqu’aux toutes dernières techniques numériques ou aux expérimentations qui s’éloignent un peu de la bande dessinée traditionnelle pour ce qu’on appelle désormais « roman graphique ».

Toutes les thématiques sont incroyablement illustrées, avec de très chouettes planches en exemple.

Des idées de BD à lire cet été !

J’avoue, je ne suis pas une super grande fan de BD à la base. C’est donc une culture que je n’ai pas étant donné que gamine, je m’éclatais vachement plus à lire des romans de la bibliothèque verte, puis rapidement des Stephen King avec une lampe-torche sous ma couette (et ne pas dormir pendant 3 jours parce que j’avais peuuuuur !) que de lire Tintin (que je trouvais niais !) ou Astérix (qui ne me faisait pas super rire…).

Cette exposition m’a donc permis de découvrir des auteurs et des séries que je ne connaissais pas. 

C’est ainsi que suis devenue complètement fan du personnage Imbattable de Pascal Jousselin, un super héros qui saute de case en case, défiant donc le temps de la narration pour apporter du pain chez mémé ou récupérer un chat dans un arbre.

J’étais également passée complètement à côté de BlackSad, polar à l’ambiance des années 50 mettant en scène un détective privé chat.

Je ne saurais donc trop vous conseiller cette exposition qui se tient jusqu’au 20 septembre !

 


🏠 Musée de L’imprimerie de la Communication Graphique – 12 rue de la Poulaillerie 69002 Lyon
🚇 Métro A, Bus : 9, 18, 25, 27, 58, 99, C3, arrêt Cordeliers
⏰ Ouvert du mercredi au dimanche, de 10h30h à 18h.
💰 Entrée : 6 € tarif normal / 4€ tarif réduit
💻 www.imprimerie.lyon.fr