C’était il y a 15 jours : il avait plu absolument tout le samedi et c’était bien parti pour avoir la même météo pourrie tout le dimanche. Appelez-moi Évelyne Dhéliat si cela vous fait rire mais personnellement, mon moral est absolument météo-dépendant. Je ne suis quand même pas partie de mon Nord-Pas-de-Calais natal, loin de ma famille et de mes amis pour me taper le même climat à Lyon !

C’est simple : s’il pleut, s’il fait moche, ça me déprime direct. J’avais donc attendu le week-end toute la semaine pour me retrouver comme une âme en peine à regarder la pluie tomber à travers les vitres de mon appart et la Saône monter monter monter…

« Et si on allait au Musée, histoire de sortir un peu de la maison ? » Mouaaai.

La biennale étant terminée, me voilà donc en train de chercher une expo sympa à faire sur Lyon. Quand je tombe sur cet intrigant intitulé : « Lyon sur le divan : les métamorphoses d’une ville » au Musée Gadagne (que j’appelle Gadagne mais qu’en fait c’est le Musée d’Histoire de Lyon).

Le pitch : « Qui sont les parents de Lyon ? Quels sont ses complexes et ses névroses ? Une guérison est-elle en cours ? Pour raconter les grandes transformations urbaines de Lyon, le musée d’histoire s’est adjoint les méthodes d’analyses drôles mais étonnamment pertinentes de l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine. Après cette exposition, vous ne verrez plus votre ville de la même façon ! ».

Avouez que ça fait envie !

Et bien on n’a pas été déçus ! J’ai trouvé cette expo vraiment chouette !

L’ensemble couvre toute l’histoire de Lyon : de sa construction à notre époque contemporaine avec les grands chantiers en cours : création du quartier Confluence, reconversion des anciennes prisons, transformation de la Part-Dieu et de Perrache…

Le centre commercial de la gare Lyon-Perrache : un endroit si bucolique !

Les visions des historiens se croisent avec celles des sociologues, des urbanistes, architectes ou… habitants !

En plus de quoi l’exposition est participative : on est invité à plusieurs reprises à nous exprimer sur notre ville, notre quartier, notre vision de la vie urbaine… à l’aide de petits papiers.

Bien entendu, je n’ai pas pu m’empêcher de donner quelques suggestions d’amélioration et de lire celles proposées par les autres visiteurs !

Lyon : sa basilique, ses berges, son parc de la Tête d’Or… son autoroute urbaine !

Au final on a passé un agréable moment : j’ai appris beaucoup de choses sur l’histoire et les transformations de notre ville mais en plus du côté « historique », on retrouve plein d’anecdotes, de témoignages et de documents… à travers une scénographie amusante et interactive.

Il ne faut pas trop longtemps pour en faire le tour et je pense aussi que vous pouvez y emmener les enfants sans problème.


Lyon sur le divan au Musée d’histoire de Lyon
Du 17 novembre 2017 au 17 juin 2018

🏠 1 place du petit Collège 69005 Lyon
⏰ Mercredi au dimanche, de 11h à 18h30
Entrée exposition + entrée 2 musées : 8 € / tarif réduit 6 €
💻 Plus d’infos