Je ne sais pas pour vous mais je suis de ceux qui DETESTENT le logiciel powerpoint autant que mes chefs en raffolent !

Le powerpoint : des présentations moches-moches-moches avec des animations ringardes, des clip-arts hideux et des automatisations détestables.

Bref : moi et Powerpoint on était très très fâchés. Jusqu’à ce que je découvre les soirées Pecha-Kucha à Lyon.

 

pecha-1

 

Non, il ne s’agit pas d’un nouveau concept de soirées célibataires (un ami ayant tenté à tout hasard cette traduction aléatoire : Pecha-Kucha ? Tu Pèches et tu Couches ?).

Les soirées Pecha-Kucha existent pourtant partout dans le monde !

Elles ont été initiées à Tokyo en 2003 par  l’agence d’architecture Klein-Dytham. Pecha-Kucha signifiant dans le pays du soleil levant : « le bruit du bavardage » ; « chit-chat » en anglais ou « brouhaha » en français…

L’origine du concept : les architectes sont trop bavards !

Mais comme beaucoup de professionnels à valeur ajoutée créative et passionnés par leur métier en fait : graphistes, designers, inventeurs, stylistes, créateurs, plasticiens, auteurs…
Cette agence a donc eu l’idée de mettre en place un exercice : expliquer un projet, une réalisation, raconter une histoire ou partager un portfolio en seulement 20 « slides » de 20 secondes.

20 x 20. La présentation dure donc en tout et pour tout 6 minutes et 40 secondes, format imposé !
Aux intervenants de respecter le tempo car les diaporamas sont diffusées en mode « automatique » : si la personne parle trop, les images continuent de défiler !

pecha-0

Le concept s’est génialement étendu dans plus de 600 grandes villes partout dans le monde, en soirée, pour présenter des projets divers et variés.
Des architectes donc mais également des artistes, photographes, inventeurs, entrepreneurs, graphistes, stylistes, scientifiques, passionnés… communiquent ainsi sur leur passion, leur travail ou leurs recherches, le tout de façon forcément pêchue (le format l’impose !) dans une ambiance super bon enfant.

Les avantages pour les « résidents » : se faire connaître et faire connaître ce qui les anime, tout simplement.

Cela peut également être un super exercice de style pour s’entraîner à synthétiser sa pensée et à convaincre un public.

Les avantages pour les « spectateurs » : passer une bonne soirée animée et découvrir de nouveaux artistes, de nouveaux concepts, de nouveaux projets… boire un coup et échanger !

pecha-2

Et comme les soirées ont lieu dans des bars, une fois les interventions faites, on range les chaises, la soirée reprend comme n’importe quelle soirée et on peut échanger avec les résidents qui ont présenté leurs projets.

pecha-3

A Lyon les soirées Pecha-Kucha ont été lancées en 2011 par deux architectes, Claire Dugard et Julie Menzel.
Elles ont lieu toutes les 3/4 mois au Nakamal, 36 Avenue Joannes Masset, à Vaise – Lyon 9ème (et ce bar est très sympa !). Une petite participation est demandée pour l’organisation (5 euros si mes souvenirs sont bons…).

La prochaine soirée devait avoir lieu ce soir. Finalement elle est reportée au 2 décembre prochain.

Pour en savoir plus sur les prochaines soirées :
La page Facebook de PechaKucha Lyon
– La page PechaKucha sur le site international des PechaKucha all over the world.

Les organisateurs sont souvent en manque de participants, si vous avez envie de présenter un projet, contactez pechakucha_lyon (at) hotmail.com.