rentree
La météo est trompeuse.

Les températures sont dignes d’un mois de juillet (souvenez-vous, en juin on se croyait en novembre, y’a plus de saison ma pauvre dame) mais la rentrée est belle et bien là. Il serait temps de réouvrir ce blog.

Telle une maison qu’on aurait abandonnée depuis plusieurs mois et qu’il faudrait un peu rafraichir ne serait-ce qu’en ouvrant les fenêtres, nous nous activons pour remettre un peu d’ordre sur le site afin de pouvoir vous accueillir convenablement.

Le site reprendra son rythme habituel (un article tous les jours à 17h, du lundi au vendredi), le 9 septembre. En attendant j’avais quelques informations à partager avec vous.

Nouveau casting

Qui dit nouvelle saison sur Lyon CityCrunch, dit nouveaux chroniqueurs. Le noyau dur de la team est toujours là, mais nous avons le plaisir d’accueillir 3 petits nouveaux, dont la prose et les bons plans devraient, on l’espère, vous plaire.

Mesdames, Messieurs, veuillez accueillir avec les acclamations de rigueur :

Latchetch

mahna-mahnaNée dans le Maine-et-Loire, on peut littéralement dire que Latchetch est complètement à l’ouest. Geek un peu mais pas trop, sportive dans une certaine demi-mesure, Latchetch a quitté la capitale et élu domicile au merveilleux pays des quenelles après y avoir trouvé l’amûûûr. Grande amatrice de théories fumeuses, de kitscheries et de bières bizarres, elle est aussi diplômée en Mojitologie Expérimentale et en Blind Test des génériques de séries TV. Quand Latchetch n’écrit pas sur CityCrunch, elle parcourt Lyon au volant de sa Xantia et aime se faire un petit embouteillage sous Fourvière quand le périph’ parisien lui manque.

Rockaknittalova
rockaRockaknittolova (ou Rocka pour ceux qui n’arrivent pas à retenir son nom) se définie elle-même comme une personnalité polymorphe à base de fille avec de la musique, de la mode, de l’écolo-bio-green-décroissance attitude, du CUL, de la Culture, de la nourriture et de l’humour. Dans un passé qu’elle aimerait plus lointain, elle a vécu dans une bourgade reculée du nom de Villeurbanne, avant de rejoindre ses semblables fans de musique, de mode et d’écolo-bio-green-décroissance dans le 1er arrondissement de Lyon. Quand Rockaknittalova n’écrit pas sur CityCrunch, elle passe ses soirées à chanter en karaoké les tubes de ce monument de la chanson française qu’est Carlos.
Rockaknittalova existe aussi en blog perso

Martin Mantra
el-santoLe globe-trotter de la bande a du choisir entre Mexico et Erevan. Puis finalement, les effluves d’andouillette, l’érotisme de la Saône épousant le Rhône, la fière désinvolture des Canuts et l’impétueux charme de ses habitantes a fait basculer son cœur, et par la même occasion sa valise, dans l’antre de Lugdunum. Depuis, il en fouille les moindres ruelles, déshabille les intimités de ses nuits, arpente toutes ses places, où l’entrechoc des boules couvrent à peine les rires des enfants, et s’amuse à faire le perpétuel touriste dans sa propre ville. Quand Martin Mantra n’écrit pas pour CityCrunch, il organise des tournois de lucha libre.

Cette année encore, il vous faudra supporter les articles de :

Le Piaf Fou
Originaire du lointain Massif Central, Le Piaf Fou a rejoint la gran’ville pour avoir une connexion internet décente et assumer sa geekerie mais aussi trouver bonheur dans les magasins de mangas. Elle vit chez son chat (obèse) et essaye de faire des photos avec des appareils improbables. Quand Le Piaf Fou n’écrit pas sur CityCrunch, elle tente en vain de dégoter un modèle de grille-pain Cylon comme Sheldon Cooper, son maître et modèle.
Le Piaf Fou existe aussi en blog perso

Milie
Milie, c’est madame dessin chez CityCrunch. Notre chat-mascotte, c’est elle, nos visuels des quartiers lyonnais c’est elle, tout ce qui est beau sur ce site, c’est elle aussi. Le talent coule de sa tablette graphique avec poésie. Pure produit ardéchois, Milie n’en aime pas moins la ville et toutes ses possibilités. Bien qu’habitant sur la colline qui prie, elle n’a rien d’une sainte et n’est pas la dernière quand il s’agit de sortir. Quand Milie n’écrit pas sur CityCrunch, elle parcourt la France à bord d’un bolide conduit par son amoureux.
Milie existe aussi en blog pro/preso

Clémentine
LA sportive de la team. Clémentine c’est une warrior de l’effort et de la sueur, ce qui ne l’empêche pas, pour notre plus grand plaisir, d’aimer faire la fête. Pur produit AOC du grand nord, élevée à la bière et aux moules-frites : Clémentine a vécu à Lille (option braderie), à Dunkerque (option carnaval) et trouve que Lyon c’est le sud de la France. C’est bien sûr faux, mais on n’a pas le courage de démentir… Quand Clémentine n’écrit pas sur CityCrunch, elle court au Parc de la Tête d’Or, essaye des nouveaux sports bizarres… ou teste les bières pressions des bars de Lyon !
Clémentine existe aussi en blog perso

Myrtille
LA chroniqueuse Jamais Contente.. Et ce, depuis 2009. Ikéa, La Poste, les embouteillages, tout y passe. Myrtille traque les tracas du quotidien lyonnais et les expose en place publique pour une lapidation de commentaires méritée. Quand Myrtille n’écrit pas sur CityCrunch, elle se terre en Ardèche pour tenter de communiquer avec ses cousines les groseilles.
Myrtile a existé en blog perso, il y a longtemps

Anthony
C’est le monsieur Musique de CityCrunch. A force de le voir arpenter toutes les salles de l’agglomération (Et oui, Anthony n’a pas même pas peur d’aller voir ce qui se passe de l’autre coté du Périf.), on s’est dit qu’il était l’expert musical qui nous manquait. Quand Anthony n’écrit pas sur CityCrunch, il rêve de voyages à l’autre bout de la terre (rêves qu’il réalise souvent, le sal…)
Anthony existe aussi en blog perso

Juillaume
Petit chaton de la Team Lyon CityCrunch, il est là pour affuter ses moustaches de chroniqueur et filer un coup de patte à la drôle de bande entre 2 cours à la fac. Blogueur mode refoulé, il n’a pas son pareil pour apporter une touche de bon gout dans nos bons plans du week-end. Quand Juillaume n’écrit pas pour CityCrunch il arpente la Presqu’Ile à la recherche d’un nouveau noeud pap.
Juillaume exsiste aussi en blog perso

Et toujours aux commandes de ce beau bordel :

Qyrool
De son vrai nom Pierre, Qyrool est le véritable gardien du temple. Bien qu’il soit à l’origine de CityCrunch, cela fait bien longtemps qu’il a perdu la clé et laisse entrer tout le monde. Quelques bières et de la bonne musique suffisent généralement à le soudoyer. Quand Pierre n’est pas en train de fouetter les chroniqueurs de CityCrunch, il est soit en train de dévaler des pistes de ski sur son snowboard, soit en train d’essayer d’améliorer (en vain) son orthographe…
Qyrool existe aussi en blog perso

Dans les prochains épisodes

Cette année, on a décidé de ne pas prévoir 50 projets pour la rentrée (la rentrée 2012 avec le changement de nom, de site, la chronique TV et le CrunchBall, nous a achevé). Nous allons déjà nous occuper de relancer une Pochette Surprise et nous atteler à l’épisode 2 de la CityCrunch TV.

La semaine prochaine, nous lancerons une semaine spéciale Bienvenue à Lyon, histoire de donner plein d’infos utiles aux lyonnais fraichement débarqués.

Voilà, je crois que vous savez tout. Nous sommes tous super excités de remettre CityCrunch en route. Si cette joie est partagée, n’hésitez pas à l’exprimer dans les commentaires. Comme on disait au temps jadis (et pardonnez-moi d’utiliser cette expression désuète) : « lâchez vos coms LOL ! »