No-Comment

Aujourd’hui, j’avais envie de revenir sur les évènements qui se sont passés en Presqu’Ile en fin de semaine dernière.

Beaucoup de personnes ont donné leur avis sur les différents supports d’expression que propose le web pour expliquer qu’ils avaient mal à leur ville et qu’ils avaient un peu honte que de telles images de Lyon soit diffusées sur les télés et les unes des journaux de la planète.

Personnellement je trouve que Lyon n’a jamais été aussi belle que ces derniers jours. Ce chaos est un révélateur de la beauté de notre ville qu’on avait fini par ne plus voir au quotidien. Je crois n’avoir jamais vu de photo de la place Bellecour aussi belles que celles largement diffusées dans la presse internationale ces derniers jours. Je ne m’étais jamais rendu compte à quelle point la statut de Louis XIV était sombre et comme figée dans un mouvement irréel. J’ai redécouvert la richesse de certains façades à travers de fumée de lacrymo et la beauté des rues lyonnaises éclairées par la lueur des flammes d’une voiture incendiée.

Pour la première fois de mon existence à Lyon, j’observe un visage de Lyon que je ne connaissais que dans les livres d’histoire : Lyon la révoltée.

Les raisons de la colère actuelle sont certes discutables et le saccage totalement injustifié, mais j’avoue avoir être touché par ce sentiment d’insurrection qui flottait dès qu’on mettait les pieds en presqu’île, en fin de semaine dernière.

Cette sensation que tout pouvait partir en vrille à tout moment m’a stupéfait . Et c’est donc ce visage que Lyon a décidé de montrer au reste du monde. Pas celui d’une ville qui se couvre de millions de lumières un certain week-end de décembre, ni celui du berceau du cinéma. Encore moins celui d’une capitale auto-proclamée de la gastronomie ou d’une ville au passé millénaire.

Non, Lyon a montré au reste du monde un visage plein de colère. Celui des Canuts, de la Resistance ou de l’opposition à la Convention après la Révolution Française.

Lyon rugit et je trouve ça magnifique. C’est grave ?

Crédit Photo : www.b-rob.com