beaujolaisjapon

Ce jeudi, partout dans le monde, notamment en France et surtout à Lyon, on célébrera le Beaujolais Nouveau.

Cette forte tradition avant tout locale (rappelons pour les ignares et les nuls en géo que le village de Beaujeu est situé à 60km de Lyon) possède autant d’adeptes que de détracteurs.

Alors, doit-on fêter l’arrivée de cette nouvelle cuvée de Beaujolais, en 2013 ? On a posé la question à nos lecteurs via notre page Facebook et notre compte Twitter et avons sélectionné 3 arguments contre et 3 arguments pour.

Contre le Beaujolais Nouveau

C’est dégueulasse !

« Je n’ai jamais compris pourquoi on faisait tout un foin pour ce vin très quelconque »

On va pas se mentir, hein ! Le Beaujolais n’est pas un grand vin. Pourquoi faire la fête pour un vin qu’on commande en pot quand on se fait un bistro le midi ?

Le coup de la banane

« Alors que la situation économique du pays s’aggrave de jour en jour. Il inquiétant de voir autant de gens s’interroger pour savoir si le Beaujolais Nouveau a un gout de framboise ou de banane plutôt que de trouver des solutions au chômage et à la misère… »

Franchement avez-vous déjà senti un gout de banane dans du vin ? On a parfois un peu du mal à comprendre l’engouement autour du Beaujolais Nouveau et cette nécessité de savoir quel gout il a. Mais bon tout le monde en parle et ce vendredi, à la machine à café, la traditionnelle question « Tu fais quoi ce week-end? » sera remplacée par « Alors il a quelque gout le Beaujolais ? ».

Une beuverie marketée

« Le marketing récupère tout ! Il fallait bien qu’il fasse quelque chose autour des beuveries en groupe. Des gens avec des diplômes ont baptisé ça le Beaujolais Nouveau. Ca reste toujours aussi alcoolisé, mais il y a maintenant un concept derrière. En plus il y a un coté terroir, les bobos sont ravis. »

La tradition du Beaujolais Nouveau n’est plus ce qu’elle était. Quand on voit les rayons des supermarchés plein de bouteilles et les japonais s’enthousiasmaient pour ce vin médiocre, on se dit que tout ça est allé beaucoup trop loin pour ce qui était au départ une simple dégustation de vin primeur.

Pour le Beaujolais Nouveau

La tradition

« Oui c’est devenu très marketing, mais c’est aussi l’occasion de faire la fête avec ses collègues et ses potes. Bref ça crée du lien, c’est ce qui importe le plus »

L’hiver approche, l’ambiance est maussade… Un petit coup de Beaujolais et ça repart ! Le Beaujolais est un vrai bon moment partagé, alors même si c’est un peu commercial, on aurait tort de s’en priver.

Les trucs à coté

« Le Beaujolais Nouveau n’est qu’un prétexte. Le mieux reste encore le fromage fort tartiné sur du pain frais grillé et quelques bonnes tranches de saucisson artisanal. »

Le Beaujolais Nouveau, c’est aussi l’occasion de se rappeler (comme si on pouvait l’oublier) tous les bons produits que propose la région lyonnaise. Alors, on se lâche sur le fromage et la charcuterie !

Le bon Beaujolais

« Les gens qui trouvent le Beaujolais Nouveau dégueulasse sont toujours ceux qui achètent leurs bouteilles au supermarché. Coïncidence ? »

Il ne faut pas vous s’étonner que votre bouteille achetée au Franprix pique un peu. Le Beaujolais Nouveau est un bon vin pour peu qu’on se donne la peine de faire un petit effort. L’idéal est d’aller le chercher directement sur place auprès d’un petit vigneron qui vous filera quelques bouteilles avant le jour J.

Et vous ?

Choisissez votre camp ! Donnez votre avis dans les commentaires (en inscrivant « pour » ou « contre » en début de votre message).

Les bons plans de CityCrunch pour le Beaujolais Nouveau

Nous ne pouvions pas finir cet article sans quelques bons plans Beaujolais Nouveau :

Dès ce soir, à la Confluence !

Le Beaujolais Nouveau c’est ce mercredi à minuit. Mais les festivités commencent dès 19h à la Confluence avec un apéro géant. Au programme roulé de tonneaux, show pyrotechnique, bouffe, DJ et bien sûr perçage de tonneaux et dégustation aux 12 coups de minuit. C’est GRATUIT !

beaujolais_2013-850x315px-1
Plus d’info

Ce jeudi, en mode solidaire

On peut picoler et sauver le monde, si, si. La preuve avec la soirée Beaujolais Nouveau organisée par l’Entraide Protestante (L’association fournit vêtements, nourriture, aide, garde aux plus démunis, sans distinction de clivage religieux ou autre). Tous les bénéfices seront reversés aux plus démunis. Plus tu bois (avec modération ou quelqu’un d’autre) plus tu aides les gens. C’est pas beau ?
Ca se passe au 12 rue Corneille, dans le 3ème arrondissement de 18h30 à 20h
Plus d’info

On vous souhaite un très bon Beaujolais Nouveau 2013 et vous rappelle que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.