Salut les crunchers ! Alors, on attend patiemment la fin du monde ?

Bon, moi il y a un truc qu’il faut que je fasse absolument avant de mourir : c’est retourner chez Mokxa, la biennommée “boîte à café” du 3 rue de l’abbé Rozier (oui, oui, oui : chez les hipsters des pentes de la Croix-Rousse !) manger une part de ce fabuleux carrot cake qui y est servi et que rien que d’y penser, j’ai les papilles qui frétillent !

Pour ceux qui ne sont pas encore au courant (hey les mecs, faut sortir un peu !), Mokxa est un petit endroit sympa, qui sert un café fraîchement torréfié et moulu dans toutes ses déclinaisons (café filtre, expresso, piston, capuccino, late, viennois…) et accessoirement des parts de gâteaux de chez “Nuages & Caramel”, mmmmmm…comment dire… mmmmmm… allez, j’me lance : orgasmiques !

Moi qui suis une grande fan de carrot cake (la blague “fânes de carotte” a déjà été déposée mais vous comprendrez qu’il fallait que je la ressorte…), j’ai voulu en savoir plus sur la personne a l’origine de cette merveille de moelleux, de douceur, d’onctuosité et… de ce goût ! La personne qui a eu le génie d’agrémenter ce classique anglo-saxon d’une crème aux zestes d’orange ; idée que j’ai depuis honteusement plagiée, j’avoue Monsieur le juge, je plaide coupable (car oui, en plus de piquer les blagues pourries, je pique aussi les recettes…). La personne qui fait courir tout Lyon chez Mokxa, la réputation de ce fameux carrot cake ayant largement dépassé ma sphère, en témoignent les nombreux posts de blogs dédiés au sujet…

Et bien figurez-vous que derrière le nom “Nuage & Caramel” se cache Claire : une nana drôle et pétillante avec un parcours incroyable, que j’ai eu l’occasion de rencontrer pile au moment où elle lance son site internet de vente de biscuits en ligne. Et même pas c’est du copinage vu que je ne connaissais pas Claire jusqu’à ce jour, mais que j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette lyonnaise qui se lance vaillamment dans sa petite entreprise.
Une lyonnaise, des gâteaux, des biscuits, du commerce indépendant, de l’internet et du bon café : ça sentait la bonne rencontre pour un article sur Lyoncitycrunch !

Mais c’est qui alors Nuages & Caramel ?
Ben c’est moi ! Claire, 30 ans, née à Nice d’une maman italienne et d’un papa anglais et je vis à Lyon depuis 10 ans maintenant !

Tu es venue à Lyon pour les études ?
Pas vraiment. Je suis venue pour rendre visite à une amie et dans l’idée d’y passer un peu de temps. Mais j’ai eu un vrai coup de coeur pour cette ville !
Je jouais de la musique et une audition était organisée par le conservatoire qui ouvrait une classe de jazz vocal. J’ai passé l’audition, un peu sur un coup de tête, et j’ai été retenue.
Tout s’est enchaîné : j’ai chanté dans plusieurs groupes de jazz (notamment “Jazz dans le ravin”) dans les différents clubs de Lyon (le Périscope, le Hot Club, la Clé de voute…) et dans un spectacle hommage à Serge Gainsbourg…, j’ai aussi rencontré mon compagnon…
Mon arrivée sur Lyon a été un déclencheur. J’ai eu l’impression d’avoir trouvé ma ville et ma voie !

Et les gâteaux alors ?
J’ai toujours eu la passion de la cuisine et de la pâtisserie. ça tient d’ailleurs plus de l’obsession que de la passion :-)… J’ai dû laissé ça un peu de côté lorsque je faisais de la musique car je manquais de temps. Et puis un jour, j’ai décidé d’arrêter la musique pour revenir à cette autre passion.
J’étais arrivée à la fin d’un cycle : j’avais envie d’aller vers d’autres projets et la cuisine était une évidence ! J’étais comme frustrée de ne pas pouvoir cuisiner à plein temps, il était donc temps de laisser la musique de côté pour passer aux choses sérieuses en cuisine et pâtisserie !

Et comment on passe de chanteuse de jazz à pâtissière ?
On va au Pôle Emploi et on suit des formations et des stages :-)
Je voulais y aller à fond et me professionnaliser pour pouvoir vivre de la cuisine et de la pâtisserie. ça n’a pas été simple car il y a un manque d’informations quand on veut reprendre des études professionnalisantes à l’âge adulte !
Mais j’étais super motivée et j’ai passé un CAP au lycée hôtelier de Dardilly en alternant les stages dans des maisons fabuleuses comme la Mère Brazier ou le Jofé.

Et le carrot-cake de chez Mokxa alors ? Raconte nous la légende !
J’avais déjà en tête mon projet de création d’entreprise : vendre des biscuits et confiseries faits maison avec des recettes originales inspirées des spécialités anglo-saxonnes.
Je lisais le blog de Lucy – “Lucy’s Kitchen Notebook” – qui a une école de cuisine “Plum Lyon” (rue des Tables Claudiennes). On est devenues amies et on se donnait rendez-vous régulièrement chez Mokxa pour échanger sur nos recettes, nos activités et nos projets…
Avec l’habitude d’aller chez Mokxa, j’ai sympathisé avec l’équipe et ils m’ont demandé si je pouvais faire quelques gâteaux à proposer à leurs clients.
J’ai accepté parce que je trouvais l’idée sympa et j’ai développé une gamme de gâteaux, eux-aussi inspirés de spécialités anglo-saxonnes revisitées : le carrot cake mais aussi des cheesecake, cakes, gâteaux au chocolat… Et j’ai donc lancé officiellement “Nuages & Caramel” en janvier 2012.

Et ton projet de biscuits et confiseries ?
Avec le succès inattendu des gâteaux, le projet de biscuiterie a été mis en pause pendant quelques temps, même si je proposais quelques cookies et biscuits chez Mokxa.
Mais cet été, je m’y suis mise à fond ! J’ai développé mes recettes en faisant plein d’essais, j’ai aussi passé beaucoup de temps sur le packaging de la gamme et le site internet.
Et là : tadaaaaaaaam !
Il est tout nouveau, c’est www.nuageandcaramel.com, mon site sur lequel les gens peuvent acheter mes 5 recettes originales de biscuits en ligne.
Tous mes biscuits sont faits maison avec des ingrédient naturels et des produits de qualité. Je les confectionne en petite quantité, au fur et à mesure des commandes.
On peut également les trouver dans quelques épiceries fines sur Lyon, à l’Épicerie Pop et à l’Épicerie Fruit par exemple, et je suis en train de nouer quelques partenariats avec des commerces lyonnais pour mettre en place des points relais pour le retrait des commandes sans passer par la Poste.

Nuage & Caramel est en plein développement on dirait ! Tu as d’autres projets dans les cartons ?
Effectivement mais j’y vais doucement. Je ne suis pas du genre à faire de la “prospection commerciale”. Ce que j’aime c’est que les choses se fassent naturellement avec des endroits ou des commerces avec lesquels j’ai un coup de coeur ou je me sens des affinités… Mais c’est vrai qu’en ce moment, je suis dans une phase où les choses se développent d’elles-mêmes !
En plus, mon laboratoire actuel est tout petit mais j’espère que d’ici quelques mois je pourrais proposer des gâteaux et des biscuits dans plus de lieux…

Quels sont tes Q.G. sur Lyon ?
Le Spleen (rue des remparts d’Ainay), un vieux bar lyonnais qui a beaucoup de cachet et une ambiance particulière que j’adore !
Le Maide (9 Place Saint-Paul), qui sert des “pide”, sortes de pizzas allongées à pâtes fines, cuites au feu de bois. C’est bon, rassasiant et pas cher !
J’aime aussi beaucoup aller au Petit Grain (rue de la Charité) et forcément… au Hot Club (rue Lanterne) pour écouter du jazz !

Tes commerces préférés ?
La boucherie italienne Ducci (28 rue Franklin) pour son jambon cuit.
Le garçon boulanger (37 rue de la Charité) pour son pain au levain naturel
Et je suis une inconditionnelle du marché des producteurs de la place Carnot (le mercredi de 16h00 à 19h00)

Ce que tu préfères à Lyon ?
– Me balader sur les quais de Saône entre Perrache et Bellecour
– Nourrir les oies du Parc de la tête d’Or avec tous mes essais de biscuits foirés !
– Passer le dimanche matin aux Puces du Canal, y manger un plat du jour au Canaletto à midi et comater toute l’après-midi !

Et comme Claire est une fille vraiment adorable, elle offre 15 % de remise sur toute commande passée sur www.nuageandcaramel.com avant le 24 décembre avec le code « citycrunch » !

> Dépêchez-vous de commander vos biscuits avant qu’il n’y en ait plus ! <

Et après ça ? Et bien si on est encore vivants, on se donne rendez-vous en janvier pour les bonnes résolutions sportives :-).

Crédit photo du carott cake : atasteofmylife.fr