Un peu par hasard nous sommes allé manger au Seiz’ames. Avec LeSud on cherchait un resto qui change, dans le centre, assez classe mais pas la ruine on est tombé sur le descriptif du Petit Paumé qui nous a intrigué, alors on c’est dit go go ! (en fait il me fallait surtout un nouvel article pour que celui intitulé « j’ai vomi » ne soit plus en tête de liste…)

On entre dans le resto
Des murs verts et roses, des pierres peintes en alu, des tables en bois, des chaises transparentes, des cousins en poil de muppets, des gourdes en plastiques,….
Le resto est quasi vide, seul un groupe de jeunes cadres dynamiques qui se la racontent s’esclaffent bourgeoisement autour d’un table haute sur lequel trône un aquarium dans lequel tourne un poison rouge dépressif.

On nous donne la carte
Ici c’est concept ! Sur la carte on peut choisir des légumes, du poisson, des viandes, puis on doit choisir le mode de préparation et le conditionnement.
Ce qui donne Canard + cuisiné en brochette de magret + poireau + cuisiné à la plancha + sauce qui déchire pour LeSud et escargot + cuisiné au wok + lentilles + cuisinées en purée + patates douces + cuisinées à l’américaine et au sésame + sauce bidule chose pour moi.
On nous sert
Tout est servi sur un même plateau. On comprend déjà mieux le concept et on regrette un peu d’avoir essayer de constituer un repas classique au lieu de choisir plein de chose à picorer. C’est assez fin, plein de surprises et au moins c’est du jamais vu.
On va aux toilettesUn truc que je fais toujours quand je vais dans les restos un peu design, c’est la visite des toilettes. En effet dans cette pièce les architectes d’intérieurs se lâchent un peu plus que dans la salle de restauration. Ici, plancher mur et sol sont couleur chocolat.Deux longs miroirs muraux s’alignent devant et derrière le trône, ce qui permet de s’admirer en situation pipi ou popo. Un enrouleur de PQ mural qui se déploie du sol au plafond exhibant une dizaine de rouleaux. Dans un coin une baffle diffuse une musique agréable propice à une défécation facile.
On part et on donne notre verdict

C’est super design, on s’en est sortie pour 30€ par tête, en prenant un bon apéro et en se faisant bien plaisir. Le petit hic c’est que même si la bouffe est originale on a pas trouvé ça très raffiné, mais c’est plus du à l’assortiment qu’on s’est composé que des plats eux même.
Au final :
Déco : 20/20
Sympathie : 12/20 (sans plus)
Ambiance : 12/20 resto casi vide, mais on y est allé un mardi
Bouffe : 15/20

Alors si ca vous tente :
Seiz’ames
16, rue du Palais Grillet
69002 Lyon
04 78 42 16 16

Métro : Métro Cordeliers